lundi 17 juin 2024
AccueilCoursesSparkling Plenty (K) sur les pas d’Horizon Doré

Sparkling Plenty (K) sur les pas d’Horizon Doré

Marseille-Borély, lundi

Prix Delahante (L)

Sparkling Plenty (K) sur les pas d’Horizon Doré

Il y a un an de cela, Horizon Doré (Dabirsim) remportait la première course majeure de sa carrière à l’occasion du Prix Delahante (L). Avant ce succès, le poulain marseillais avait causé forte impression en débutant victorieusement à Salon-de-Provence. Un an plus tard, c’est au tour de Sparkling Plenty (K) (Kingman) d’emprunter le même chemin. Également entraînée par Patrice Cottier, l’élève et représentante de Jean-Pierre Dubois arrivait sur la Listed marseillaise après avoir impressionné pour ses premiers pas qui, eux, avaient eu lieu dans un maiden programmé sur ce parcours, il y a trois semaines. Montée à l’arrière-garde, comme cela avait déjà été le cas en débutant, Sparkling Plenty a commencé à être sollicitée de bonne heure. Il faut dire que devant, sous l’impulsion de Tiffanily (Lethal Force), le rythme a été très soutenu. À l’entrée de la phase finale, Sparkling Plenty était encore à plus d’une dizaine de mètres de Tiffanily qui avait accéléré sèchement. Mais, lorsque la future lauréate a enclenché en pleine piste, elle a refait beaucoup de terrain. Vivement empoignée par son partenaire, Marvin Grandin, Sparkling Plenty parvient finalement à prendre la mesure de Tiffanily. Partie de loin, cette dernière a longtemps fait illusion avant d’échouer d’une longueur. En prenant la troisième place à deux longueurs et demie, Pépète (Attendu) offre le jumelé placé à son éleveur et propriétaire, Jean-Pierre Dubois.

Elle a surpris son jockey

Encore à cheval, le pilote vainqueur, Marvin Grandin, a déclaré au micro d’Equidia : « La pouliche fait vraiment quelque chose aujourd’hui. Elle s’impose nettement plus facilement que je ne l’avais imaginé. À l’entrée de la phase finale, Cristian Demuro, qui montait l’animatrice, nous a fait très mal car il a lancé sa partenaire de bonne heure. Sparkling Plenty a forcément un sacré moteur pour parvenir à revenir d’aussi loin que cela. C’est très bien. Pour le moment, je trouve qu’elle n’a pas de défaut, il faut juste qu’elle continue ainsi et cela sera très bien. Sparkling Plenty a vraiment changé depuis ses débuts. Elle n’était pas la même aujourd’hui. C’est assurément une très bonne pouliche. »

Tiffanily tient son black type avant son passage sur le ring d’Arqana

Septième du Prix du Calvados (Gr2), quatrième du Critérium de Lyon (L), c’est finalement dans le Delahante que Tiffanily parvient à décrocher son caractère gras. Pouliche régulière et expérimentée, elle a encore une fois donné satisfaction à son entraîneur, Christophe Escuder, qui l’avait achetée 11.000 € à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana en 2022 : « L’idée était de jouer notre va-tout en allant devant et en essayant de partir de loin à l’entrée de la ligne droite. Nous avons presque réussi notre coup tactique mais c’était sans compter sur la fin de course de Sparkling Plenty, qui est une très bonne pouliche. Je suis satisfait de la performance de Tiffanily. Pour la suite, elle devrait faire partie des wild cards de la vente d’automne d’Arqana. »

La propre sœur de Noble Truth

Élevée par son propriétaire, Sparkling Plenty est une fille du top-étalon de Juddmonte Kingman (Invincible Spirit) et de l’inédite Speralita (Frankel). Sparkling Plenty est le troisième produit de la poulinière et son deuxième gagnant après Noble Truth (Kingman), qui a été présenté par le haras des Capucines lors de la vente de sélection Arqana en 2020 et acheté 1.100.000 € par Godolphin. Entraîné par Charlie Appleby, ce dernier a remporté quatre épreuves, dont les Jersey Stakes (Gr3), à Ascot, les King Charles II Stakes, à Newmarket, et les Scotsman Stakes (Ls), à Doncaster. En France, il s’est classé deuxième du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Présenté par Godolphin sur le ring de Tattersalls lors de la vente d’août 2023, il a été acheté 130.000 Gns par David O’Meara. Sparkling Plenty a quant à elle été rachetée 600.000 € lors de son passage à la vente de yearlings d’août.

Speralita est une demi-sœur de la championne Stacelita (Monsun), qui a remporté les Prix de Diane et Vermeille ainsi que quatre autres Grs1 en France et aux États-Unis avant de partir poulinière au Japon, où elle a notamment donné la lauréate des Oaks (Gr1) Soul Stirring (Frankel). De son côté, le premier produit de Stacelita, Southern Stars (Smart Strike), a donné naissance à Stars on Earth (Duramente), qui a gagné cette année l’Oka Sho, la Poule d’Essai des Pouliches au Japon, et les Japanese Oaks (Grs1). Stacelita est revenue en Europe, où elle a donné Sauterne (Kingman), lauréate du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Kingman

Zamindar

Zenda

Hope

SPARKLING PLENTY (K) (F2)

Galileo

Frankel

Kind

Speralita

Dashing Blade

Soignée

Suivez

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires