vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesSunway pour l’Angleterre… mais surtout pour la France !

Sunway pour l’Angleterre… mais surtout pour la France !

Saint-Cloud, dimanche

Critérium International (Gr1)

Sunway pour l’Angleterre… mais surtout pour la France !

1er  SUNWAY

2e  ALCANTOR (K)

3e  PORTLAND

Depuis dix ans et le succès d’Ectot (Hurricane Run) en 2013, le Critérium International (Gr1) échappe aux 2ans entraînés en France. Cette année, de gros espoirs étaient placés sur Alcantor (K) (New Bay) pour briser cette série. Le représentant d’Édouard de Rothschild a longtemps fait illusion mais cela n’a pas suffi. En toute fin de course, il est tombé sur un “os” nommé Sunway (Galiway). Derrière ce poulain se cache un homme : Guy Pariente. Une nouvelle fois, l’homme à la tête du haras de Colleville fait naître un gagnant de Gr1. Mais dimanche, ce sont surtout ses couleurs qui ont vécu un grand moment puisque c’est la première fois qu’elles brillent au plus haut niveau ! Guy Pariente partage l’association avec Thomas Lines et Qatar Racing Limited.

L’appui du rail a été un sérieux avantage

La première partie de l’épreuve a été soutenue sous l’impulsion de Navy Seal (Dubawi). Patient sur un deuxième rideau à l’extérieur, mais dans le sillage de Grey Man (Wootton Bassett), Sunway a eu une bonne course. Alcantor, quant à lui, a patienté à l’arrière-garde comme à son habitude. Moins brillant qu’à l’accoutumée, il a été décalé en pleine piste à l’entrée de la dernière ligne droite pour produire son effort. C’est d’ailleurs peut-être à ce moment de la course que la victoire s’est jouée. Resté à l’extérieur, Oisin Murphy, qui montait Sunway, s’est empressé de s’emparer du rail le long des tribunes. Ayant ainsi un appui tout au long de la phase finale, le pensionnaire de David Menuisier a grappillé son retard sur Alcantor, qui avait pris une sérieuse option pour le succès à mi-ligne droite. Mais à l’image des trois premières courses de cette réunion dominicale, la vérité est venue le long de la lice extérieure. Dans les derniers mètres de course, Sunway arrache la victoire d’une demi-longueur aux dépens d’Alcantor. Portland (Dubawi) n’a pas eu d’autre choix que de se faufiler entre ses rivaux pour se frayer un chemin. Bon finisseur, il s’empare de la troisième place, à un peu moins de deux longueurs, et devance Saganti (Zarak), quatrième à une encolure.

C’est l’un des meilleurs 2ans anglais

Sunway venait d’obtenir son black type en prenant la deuxième place des Champagne Stakes (Gr2) à Doncaster. Son entraîneur, David Menuisier, n’avait plus remporté un Gr1 depuis 2020, l’année où la française d’élevage Wonderful Tonight (Le Havre) a gagné les British Champions Fillies & Mares Stakes dans la foulée de sa victoire dans le Qatar Prix de Royallieu (Grs1). La victoire de Sunway lui redonne du baume au cœur puisqu’il n’a pas connu une année facile, comme il nous l’a expliqué : « L’histoire est belle car elle remonte au mois de mai. Sunway a toujours été au-dessus. À cette époque, j’avais appelé Oisin Murphy pour qu’il vienne découvrir le poulain. Lorsqu’il est revenu du canter, il ne m’a rien dit. À ce moment, j’ai commencé à douter. Quelques minutes plus tard, il m’annonçait que c’était le meilleur 2ans qu’il avait monté de la saison. Pourtant, Sunway était le 250e poulain qu’il montait ! Depuis ce jour, nous nous sommes dit que nous avons l’un des meilleurs 2ans d’Angleterre. Il va dans tous les terrains mais surtout dans ce terrain. Alcantor me faisait peur. Il n’a peut-être pas été aussi tranchant sur cette piste. Je suis ravi de gagner pour monsieur Pariente et ses associés. Il n’a pas eu une année simple et moi non plus. Sunway nous donne un vrai coup de pouce. À l’avenir, je pense que c’est un poulain pour courir les classiques. Il devrait pouvoir tenir 2.000m, voire 2.400m. Je ne sais pas encore le nom de sa prochaine course. Il faut apprendre à savourer chaque moment. » Chez les bookmakers, Sunway a vu sa côte baisser après sa victoire dans le Critérium, passant de 66/1 à 20/1 pour les Guinées. En ce qui concerne le Derby d’Espom (Gr1), il est pour le moment proposé à 33/1.

Sunway est meilleur que Sealiway ?

Associé avec Guy Pariente et Qatar Racing Limited sur Sunway, Thomas Lines a eu ses premiers partants en France en 2021. Originaire d’Afrique du Sud, il avait fait le déplacement à Saint-Cloud pour assister à la victoire de Sunway : « Le meilleur 2ans sur 1.600m est City of Troy (Justify) et il est pétri de classe, mais je crois que sur 1.800m, Sunway a les moyens de le faire galoper. Aujourd’hui, on voit qu’il ne fait qu’avancer pour finir. Auparavant, dans les Champagne Stakes, Oisin Murphy nous a dit en descendant de cheval que le poulain serait mieux avec 200m de plus, qu’il était encore immature. Je pense que nous aurons un excellent 3ans l’an prochain et nous pouvons penser à beaucoup de belles courses, dont le Jockey Club et, pourquoi pas, l’Arc à la fin de l’année. Il devrait tenir. Son propre frère Sealiway faisait bien les 2.000m. Je me souviens d’avoir envoyé des sms à Guy Pariente après l’Arc, en lui disant qu’il fallait courir les Champion Stakes avec lui, que c’était sa course. Il faisait une rentrée dans l’Arc et, s’il avait couru auparavant, il aurait peut-être gagné. Pour moi, Sunway est meilleur que Sealiway parce qu’il a une meilleure action. David Menuisier ne se trompe pas quand on lui confie des chevaux de top classe et il ose, tout comme Guy Pariente. Si l’on n’ose pas, dans les courses, on ne peut pas gagner. »

Un premier gagnant de Gr1 pour Florent Fonteyne

Courtier de Thomas Lines, Florent Fonteyne a lui aussi vécu un très grand dimanche puisque Sunway lui a offert un premier titre à ce niveau : « C’est un premier Gr1 pour moi aujourd’hui. C’est une consécration, cela fait peu de temps que je suis dans le plat, seulement trois ans. Ce sont de très beaux moments, et cela représente beaucoup de travail. Je suis content de remporter un Gr1 avec Guy Pariente, qui m’a fait confiance dès mes débuts dans cette discipline. J’avais acheté un premier cheval pour lui aux ventes, avec qui nous n’avons pas été très heureux . Nous avons tout de même continué l’expérience et avons continué d’acheter des chevaux ensemble. Je lui ai fait rencontrer Thomas Lines, qui a des chevaux en France depuis peu. Nous avons continué dans cette voie, car nous nous entendons bien et nous travaillons dans le même sens. Il y a peu, nous avons acheté ensemble la propre sœur yearling de Sunway lors de son passage sur le ring de Tattersalls. En tout cas, cette victoire est aussi l’aboutissement de beaucoup de connexions, de moments passés. Gagner une telle épreuve au bout de trois ans, c’est extraordinaire ! »

Le terrain en cause pour Alcantor ?

Alcantor était le grandissime favori du Critérium International à la côte d’1,8/1. Il faut dire qu’il avait été vraiment impressionnant dans le Prix Thomas Bryon – Jockey Club de Turquie (Gr3) dernièrement. Pour autant, il y avait de quoi douter de son aptitude au terrain très souple. Le 2 août dernier, son entourage l’avait déclaré non partant dans une Classe 2 sur l’hippodrome de Clairefontaine, car le terrain était jugé collant ce jour-là. Édouard de Rothschild, son propriétaire, nous a dit : « Dans un terrain très souple comme celui d’aujourd’hui, la pointe de vitesse d’Alcantor est moins tranchante. »

Portland aime finir ses courses

Doublement armé, Aidan O’Brien présentait Navy Seal et Portland. Navy Seal en a peut-être trop fait devant. Portland, lui, a bien fini. Durant l’été, il avait notamment pris la troisième place des Futurity Stakes (Gr2). L’entraîneur irlandais nous a appris sur ses deux pensionnaires : « Portland a bien couru. Il aime être monté comme il l’a été aujourd’hui. Je suis aussi très content de Navy Seal. Il a simplement un peu d’immaturité. C’est un poulain qui n’a pas encore tout montré. Les deux vont progresser en prenant de l’expérience. »

Galiway sur tous les fronts

Élevé par Guy Pariente, Sunway appartient à la cinquième génération de Galiway (Galileo). Il a été conçu au tarif de 10.000 € après des débuts à 3.000 €. L’étalon du haras de Colleville donne ainsi son deuxième lauréat de Gr1 à 2ans et son huitième lauréat de Groupe et cela avec seulement 189 partants en plat. Galiway est un améliorateur qui donne de vrais chevaux de course, ce qui transparaît aisément par sa dizaine de black types sur les obstacles (dont deux ont gagné au niveau Gr1). Galiway est le père de Vauban (Galiway), favori de la prochaine Melbourne Cup (Gr1). L’étalon compte 11,9 % de black types par partant en plat, soit l’un des tout meilleurs taux de réussite parmi les étalons de cinquième génération en Europe. Cette année, il est proposé à 30.000 €, soit un tarif inaccessible pour le marché de l’obstacle. Pourtant, avec 14 % de lauréats black type par partant chez les sauteurs, c’est le meilleur sire (selon ce critère) pour la saison sportive 2023 en France.

La formule Pariente

Sunway a été présenté par le haras de Colleville à la vente de yearlings d’août d’Arqana, où il avait été acheté 300.000 € par Trotting Bloodstock. La mère, Kensea (Kendargent), élevée par Guy Pariente, a remporté le Prix Herod (L). Elle a donné Sealiway (K) (Galiway), gagnant des Champion Stakes et du Prix Jean-Luc Lagardère (Grs1) après avoir débuté dans la première course de 2ans du programme français. Cinquième de l’Arc (pour sa rentrée), il fait la monte au haras de Beaumont. Florent Fonteyne a acheté la yearling 2022 de Kensea pour 380.000 € et son yearling de l’année à fait tomber le marteau à 260.000 Gns lors du book 1 (le bon étant signé par Kevin Philippart de Foy). Ils sont tous pour Galiway… Cet étalon a eu 34 partants avec les filles de Kendargent : 23 ont gagné (70 % ) et sept sont black types (20 %) ! En 2023, Kensea a été saillie par Zarak (Dubawi).

La deuxième mère, Sea Island (Gold Away,) a été réclamée (20.155 €) par Guy Pariente après trois succès, et en a ajouté deux autres à son score.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 41’’45

De 1.000m à 600m : 28’’74

De 600m à 400m : 12’’13

De 400m à 200m : 11’’61

De 200m à l’arrivée : 12’’39

Temps total : 1’46’’32

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Galiway

Danehill

Danzigaway

Blushing Away

SUNWAY (M2)

Kendor

Kendargent

Pax Bella

Kensea

Gold Away

Sea Island

Equatoriale

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires