mercredi 28 février 2024
AccueilA la uneAuguste Rodin reste à l'entraînement

Auguste Rodin reste à l’entraînement

Auguste Rodin reste à l’entraînement

Les lads ont donné le feu vert. Auguste Rodin (Deep Impact) restera à l’entraînement en 2024. Double Derby winner, c’est un lauréat des Irish Champion Stakes et du Breeders’ Cup Turf (Grs1). Son entraîneur, Aidan O’Brien, a déclaré à l’agence de presse PA Agency : « C’est une décision importante et je suis bien évidemment ravi. Auguste Rodin coche toutes les cases : il est gagnant de Gr1 de 2.000m à 2.400m et c’est génial de l’avoir encore à l’entraînement. Maintenant, il va prendre des vacances car il a eu une longue saison, et ensuite, on établira son programme ». La Breeders’ Cup Classic est un grand objectif pour 2024 et le maître de Ballydoyle est revenu sur ce sujet au micro de Nick Luck dans son podcast du matin : « Ses propriétaires se sont bien amusés avec lui. C’est un cheval incroyable. Il est très bien revenu de sa course en Californie. Toutes les options sont ouvertes mais il nous a agréablement surpris lorsqu’on l’a vu le matin au travail sur le dirt à Santa Anita : il galopait sans le moindre effort. La Breeders’ Cup Classic, c’est une option de plus. Nous verrons le moment venu, mais ce qu’il nous a montré reste hors du commun ! »

Le rêve Breeders’ Cup Classic

Dans un premier temps, la décision de Coolmore est essentiellement sportive. Mais il y a bien sûr, aussi, une dimension commerciale. Une victoire dans la Breeders’ Cup Classic pourrait ouvrir une porte sur le marché américain à Auguste Rodin. Malgré son magnifique palmarès (il a aussi gagné le Futurity Trophy à 2ans) et un rating 124, Auguste Rodin possède encore suffisamment de marge pour convaincre les éternels insatisfaits. Une saison supplémentaire – si elle est réussie – pourrait lui permettre de débuter à un tarif bien plus conséquent. Coolmore a dans sa liste un autre Deep Impact (Sunday Silence) avec une mère gagnante de Gr1 par Galileo : Saxon Warrior. Reste que ses résultats en piste sont en dessous de ceux d’Auguste Rodin. Enfin, dans la magnifique jumenterie de la superpuissance irlandaise, on retrouve également de nombreuses poulinières par Galileo.

Quel tarif pour un Derby Winner ?

Une grande interrogation plane toujours sur la future carrière d’Auguste Rodin. Quel tarif peut-on demander pour un Derby winner qui fait ses débuts en tant qu’étalon ? Sea the Stars (Cape Cross), avant son triomphe à Epsom, avait remporté les Guinées. Il a conclu une saison parfaite par des succès dans les Eclipse, les Juddmonte International, les Irish Champion et l’Arc de Triomphe et a débuté sa carrière de reproducteur à 85.000 €. Pour le grand Galileo, le prix de saillie était de 60.000 € et pour Golden Horn (Cape Cross) de 60.000 £ (69.000 €). Tous avaient rejoint le haras à la fin de leur campagne classique.

High Chaparral, le seul qui a réussi

Auguste Rodin est le douzième Derby winner sur les 23 que compte ce siècle (et le sixième consécutif) qui est resté à l’entraînement après sa campagne classique. Parmi eux, un seul a gagné au niveau Gr1. Il s’agit d’High Chaparral (Sadler’s Wells). À la fin de sa campagne de 3ans, il possédait un palmarès similaire à celui d’Auguste Rodin. Il avait gagné le Futurity Trophy à 2ans, le Derby et l’Irish Derby. Après avoir fait l’impasse au dernier moment sur les Irish Champion, High Chaparral s’était classé troisième du Prix de l’Arc de Triomphe avant de conclure sa saison par un succès dans la Breeders’ Cup Turf d’Arlington Park. High Chaparral, au cours d’une campagne de 4ans commencée très tard (le 10 août), a effectué une rentrée victorieuse dans les Royal Whip (Gr2) au Curragh, avant de remporter les Irish Champion de haute lutte puis de faire jeu égal dans le Breeders’ Cup Turf avec l’américain Johar (Gone West).

Et pourquoi pas l’Arc de Triomphe ?

Le grand objectif d’High Chaparral à 4ans était l’Arc de Triomphe. Le poulain s’était aligné au départ en tant que favori des bookmakers, alors que les turfistes français faisaient plutôt confiance à Dalakhani (Darshaan). Ce dernier s’est finalement imposé sur un éclair de classe, alors qu’High Chaparral se classait troisième. En fin de saison, dans le classement international, Dalakhani avait obtenu un rating de 132 et High Chaparral était pris à 127. Lors de ses débuts chez Coolmore, il officiait à 35.000 €. On peut garder l’espoir de voir Auguste Rodin à Longchamp le premier dimanche d’octobre. Et pourquoi pas, de trouver un 3ans français aussi doué que Dalakhani…

VOUS AIMEREZ AUSSI

1 Salon, 3 objectifs

Lucie Pontoir

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting