mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesGalaxie d'Ainay en pouliche d'avenir

Galaxie d’Ainay en pouliche d’avenir

Auteuil, dimanche

Prix Kerym (Haies)

Galaxie d’Ainay en pouliche d’avenir

Pouliche estimée, Galaxie d’Ainay (No Risk at All) a ouvert son palmarès, pour sa quatrième sortie, à l’occasion du Prix Kerym. La représentante de l’élevage d’Ainay, de Philippe et Camille Peltier, Stéphane Milaveau et Véronique Sermondadaz a rapidement galopé aux avant-postes. Très appliquée dans ses sauts, elle a évolué avec l’allante Kabbale (Saint des Saints) à ses côtés, avant de la décrocher à la sortie du tournant final. À ce moment de la course, Galaxie d’Ainay avait de l’action. Entre les deux dernières haies, elle a été menacée par Froufrou Has (Cokoriko) et Ella Duchic (Tunis), qui venait de former le jumelé gagnant d’une épreuve toulousaine. Mais, sur le plat, Galaxie d’Ainay a repoussé ses contemporaines avant de se détacher pour s’imposer de trois quarts de longueur. Froufrou Has a très bien terminé. Elle a visiblement l’étoffe d’une pouliche intéressante. Elle a précédé Ella Duchic qui devrait être encore meilleure l’année prochaine.

Un hiver studieux à Pau

Co-entraîneur de Galaxie d’Ainay, avec son père Philippe, Camille Peltier nous a dit : « Ce n’était pas prévu d’aller de l’avant et j’étais en train de pester sur notre jockey car ce n’était pas du tout les ordres. La dernière fois, en revanche, c’était bien les ordres. La pouliche avait mal couru ce jour-là, mais elle provient d’une souche pas réellement précoce. Elle est encore tendre. Elle ne fait que monter sur toutes ses courses et encaisse bien le travail. C’est pour cela que l’on continue à la courir. Elle a pris beaucoup de force dans ses sauts. Nous l’avons toujours estimée. Elle n’a que 3ans et il faut laisser les chevaux grandir ! Nous remercions les éleveurs et propriétaires de la pouliche car nous travaillons en confiance avec eux. Galaxie d’Ainay va sûrement aller à Pau. Nous n’avons pas envie de l’arrêter car elle ne fait que progresser. Elle ira probablement en steeple. »

La nièce de Fleur d’Ainay et d’Étoile d’Ainay

Élevée par l’Élevage d’Ainay, comme son nom l’indique, Galaxie d’Ainay est une fille de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu et de Mélodie d’Ainay (Poliglote), gagnante en débutant sur les haies de Cagnes-sur-Mer et qui avait participé au “Bournosienne”. Elle est le premier vainqueur de sa mère, qui a eu ensuite Musique d’Ainay (No Risk at All), une yearling. La deuxième mère est la fameuse Guendale (Cadoudal), à l’origine d’une dizaine de black types en première ou deuxième génération. C’est en effet la mère de Fleur d’Ainay (Poliglote), lauréate du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Étoile d’Ainay (Dom Alco), gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3), Crystal d’Ainay (Saint Preuil), double vainqueur de Gr2 en Angleterre, Flower des Champs (Robin des Champs), deuxième du Prix Orcada (Gr3), sans oublier l’étalon Guendale’s Star (Sholokhov). Au haras, Étoile d’Ainay a donné le bon Héros d’Ainay (K) (Sholokhov), deuxième du Prix La Barka (Gr2) et vainqueur du Prix Go Ahead (L).

​​​​

Take Risks

My Risk

Miss Pat

No Risk at All

Simply Great

Newness

Néoménie

GALAXIE D’AINAY (F3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Mélodie d’Ainay

Cadoudal

Guendale

Rose Sanguine

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires