mardi 27 février 2024
AccueilA la uneGran Diose face à son objectif de l'année

Gran Diose face à son objectif de l’année

Gran Diose face à son objectif de l’année

Façonné par Louisa Carberry qui n’a pas son pareil pour faire vieillir ses pensionnaires tout en les faisant progresser, Gran Diose (Planteur) a franchi une à une les marches menant à la gloire. Vainqueur de handicap il y a deux ans, Gran Diose a ensuite enlevé, en 2022, le Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2), le Prix Romati (Gr3) et le Prix Georges Courtois (Gr2). Au printemps 2023, il n’a pas pu courir le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et toute sa préparation a été axée sur son pendant automnal, le Prix La Haye Jousselin (Gr1), sommet où il va aborder pour la première fois une distance supérieure à 4.400m. Louisa Carberry détaille : « Tout va bien pour Gran Diose. Il a sauté mercredi avec James [Reveley, ndlr] et il a fait un bon gazon samedi sur l’hippodrome de Senonnes. Depuis, il ne fait que de l’entretien afin de le garder au mieux et bien souple cette semaine. Gran Diose a fait un petit canter mardi et il va en refaire cette semaine, mais il ne va pas travailler durement. » Par le passé, Gran Diose passait pour un cheval de courte distance et Louisa Carberry nous avait indiqué à l’époque que l’Angleterre et son programme de courtes distances étaient une option. Mais, en prenant de l’âge, le cheval a désormais montré être performant sur 4.400m. Reste maintenant à savoir s’il pourra en être de même sur 5.500m : « Nous ne savons pas s’il fera la distance, comme beaucoup de nos concurrents dans la course. Tant que nous n’avons pas essayé, nous ne saurons pas. Mais, la dernière fois [dans le Prix Heros XII, ndlr], lorsque son jockey est descendu de cheval, il nous a dit que c’était le bon moment de rallonger la distance. Par le passé, ce n’était pas forcément évident mais Gran Diose a désormais 7ans, il est mature et endurci. Il est beaucoup plus dans sa bulle et se montre moins allant… »

Un engagement dans le King George VI Chase, mais l’objectif numéro 1 est La Haye Jousselin

La semaine dernière, Gran Diose a été engagé dans le King George VI Chase (Gr1, 26/12) de Kempton. « Son objectif numéro 1, évidemment, c’est le Prix La Haye Jousselin. Tout a été axé sur cette course, depuis ce printemps, sans penser à autre chose. Les engagements du King George se font de bonne heure, comme souvent pour les grandes courses en Angleterre. Nous l’avons donc engagé pour une somme raisonnable et, si le cheval court bien et qu’il rentre sain et net dimanche, nous verrons alors avec ses propriétaires si c’est intéressant d’essayer, étant donné qu’il y a six semaines entre les deux courses. Si nous ne l’avions pas engagé, nous aurions dû le supplémenter. Mais l’objectif, c’est dimanche ! »

Des nouvelles de Canichette

Sœur de Gran Diose, Canichette (Prince Gibraltar) nous a fait très peur lors de sa chute au moyen open-ditch dans le Grand Steeple de Compiègne. Mais elle s’est relevée sans mal. « Nous avons eu peur nous aussi pour Canichette et Felix [de Giles, ndlr]. J’étais très heureuse de les voir tous les deux debout. Canichette n’a rien, même pas une atteinte. Elle est très souple, même assez fraîche… Elle saute partout ! Nous étions déçus, mais surtout soulagés que la jument et le jockey soient sains et saufs. Honnêtement, il n’y avait pas de plan pour elle après Compiègne. Pour l’instant, nous n’avons pas pris de décision sur ce qu’elle va faire cet hiver. Physiquement et mentalement, ça va. Précédemment, elle a gagné un Gr3 et elle nous avait offert une belle journée. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires