vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesHavras, un clin d'œil marocain

Havras, un clin d’œil marocain

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Prix Jean-Luc Kirchhoff (Classe 2)

Havras, un clin d’œil marocain

En plein week-end international marocain, la victoire d’Havras (Le Havre) sur la piste de Bordeaux est un joli clin d’œil ! Le tandem Boisnard/Sedrati (Fal Stud), celui d’Havras, avait déjà frappé samedi dans le Grand Prix Jean-Pierre Laforest – Critérium des 2ans avec Zorlo Fal (Almanzor), sur la piste de Casablanca. Auteur de débuts sur l’hippodrome du Mans, à l’issue desquels il se classait quatrième, Havras avait participé dans la foulée à un autre maiden sur cette piste, où il était parvenu à ouvrir son palmarès. Effectuant sa troisième sortie en compétition dimanche, le poulain affrontait un lot intéressant, comprenant trois éléments restant sur une victoire de Maiden. Il fallait cependant composer aujourd’hui avec une piste très lourde, mesurée à 5,1, ce qui a réussi à Havras. Posté à une demi-longueur du leader, Somkiyr (Zarak), durant le parcours, le représentant de Fal Stud allait encore facilement dans le tournant, pendant que d’autres concurrents étaient déjà accompagnés aux bras. Abordant la ligne droite en tête, Havras s’est nettement détaché du reste des concurrents et n’a pas été inquiété pour le succès. Manly (Morandi) prend la deuxième place, à deux longueurs et demie, tandis que Polanzor (Almanzor), qui restait sur des débuts victorieux, complète le podium. Le jockey lauréat, Hugo Journiac, a déclaré au micro d’Equidia : « Havras avait gagné dans un terrain souple précédemment, moins souple qu’aujourd’hui cependant. J’ai gagné toute la course aujourd’hui. Je sentais que j’avais beaucoup de ressources, et j’ai décidé d’attaquer tôt le leader, car nous étions vraiment au-dessus. Le poulain le fait très bien, nous sommes contents. »

Un petit-fils de Six Perfections

Élevé par la famille Niarchos, Havras a été acheté par son propriétaire lors de la vente de yearlings Arqana d’août 2022, pour la somme de 20.000 €. C’est un fils de Le Havre (Noverre) et de Raja Ampat (Galileo), lauréate de sa course de débuts à Clairefontaine, sous la casaque Niarchos. Elle-même est une fille de la grande championne Six Perfections (Celtic Swing), lauréate, notamment, des Prix Marcel Boussac, Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le Marois et du Breeders’ Cup Mile (Grs1), mais également deuxième des 1.000 Guinées en Angleterre et en Irlande (Grs1). Raja Ampat est la sœur de Planet Five (Storm Cat), vainqueur du Prix du Gros-Chêne (Gr2), de Faufiler (Galileo), lauréat du Prix de Montretout (L), et de Yucatan (Galileo), deuxième du Racing Post Trophy (Gr1). Havras est son deuxième produit au haras, le premier n’ayant pas couru.

La quatrième mère est la formidable Pasadoble (Prove Out), d’où l’extraordinaire Miesque (Nureyev) et Massaraat (Nureyev)…

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

HAVRAS (M2)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Raja Ampat

Celtic Swing

Six Perfections

Yogya

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires