vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesInga Kam, de classe et de dureté 

Inga Kam, de classe et de dureté 

Auteuil, samedi

Prix Sytaj (Gr3, Steeple-chase)

Inga Kam, de classe et de dureté 

1re INGA KAM

2e GREATTA

Fille de la championne de cross Vinga (Voix du Nord), lauréate de l’Anjou-Loire Challenge (L) et du Grand Cross de Craon (L) en 2016, Inga Kam (Kamsin) est petite comme sa mère, mais elle a de la classe et saute remarquablement. Pour aller au bout d’un Prix Sytaj (Gr3), sur une piste extrême, il fallait avoir cette qualité de sauteuse, l’aptitude au terrain, mais également de la dureté. Cette dureté, Inga Kam l’a acquise en cross, discipline dans laquelle elle est invaincue en deux sorties. Après deux succès en cross, son entourage l’a orientée vers le Prix Xavier de Chevigny (L), où elle a terminé probante deuxième. Logiquement, Inga Kam a été testée face à quelques bons steeple-chasers d’âge, et elle a fini troisième du Prix Richard et Robert Hennessy (L). Après un échec dans le Prix Héros XII (Gr3), la pensionnaire d’Emmanuel Clayeux s’est orientée vers ce Prix Sytaj avec plusieurs atouts dans sa manche.

J0966AKSBeshtaniJDG192x126V2.jpg

Attentiste en quatrième position, elle est passée dernière au début de la piste intérieure. Entretemps, elle a perdu une rivale de taille, Garde de Burge (K) (Kapgarde), qui a fait plusieurs petites fautes, sur la plage d’Auteuil puis sur la rivière des tribunes, où elle est tombée. Au petit open-ditch, Greatta (Great Pretender) a fait une faute sérieuse. Puis, au gros open-ditch, l’animatrice, Josubie (Pastorius), qui gambadait, est partie de loin et a fait tomber son partenaire, Baptiste Le Clerc, imitée par Blekolina (Blek). Dès lors, il ne restait plus en piste qu’Inga Kam, qui est arrivée librement à hauteur de Greatta. La jument d’Andrée Cyprès, Emmanuel Clayeux et Laurent Couétil a accentué son avance dans le tournant final et à l’entrée de la ligne droite. Inga Kam a vécu sur son avance pour s’imposer devant Greatta. Les autres concurrentes sont tombées.

Une sauteuse hors pair

Jockey d’Inga Kam, Felix de Giles montait déjà Vinga, sa mère. Il a eu ces mots alors qu’il a signé sa première victoire depuis son retour en piste après sa blessure : « Inga Kam est vraiment une bonne sauteuse. Elle avait bien fait par deux fois sur le steeple d’Auteuil et elle est invaincue en cross, donc elle est douée sur l’obstacle. Comme sa mère ! Aujourd’hui, elle m’a sauvé en face car elle aurait très bien pu tomber sur le gros open-ditch. Parfois, il faut compter sur les chevaux lorsque le jockey fait des bêtises (rires) ! Elle a été dure à la fin. »

JDGeItalonsWEdelObstaclenov2023MAREAUSTRALISimp.pdf

Greatta termine en beauté

Greatta a tracé un bon parcours, mais sa faute au petit open-ditch a été handicapante pour la fin de course. Gabriel Leenders nous a déclaré : « La faute de Greatta sur le petit open-ditch nous coûte à la fin. Mais elle a très bien couru. Elle est très courageuse et va partir maintenant faire des poulains. C’est vrai qu’elle a bien évolué cette saison. J’ai beaucoup fait évoluer ma méthode d’entraînement, surtout avec les femelles, et cela porte ses fruits. Cela a été un plus. En fait, je travaille moins les femelles désormais, je leur donne de la fraîcheur. Je fais ce qu’Alain de Royer Dupré m’avait appris ! Avec les chevaux, on apprend tous les jours. »​​​​​​ ​​​​​​

​​​​​​La fille de Vinga

Élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Inga Kam est une fille de Kamsin (Samum), étalon à Annshoon Stud en Irlande, et de Vinga, lauréate du Grand Cross de Craon et de l’Anjou-Loire Challenge (Ls) en 2016 et gagnante en haies et en steeple. Inga Kam est le premier produit de sa mère, qui a eu ensuite Larzand (Harzand), un 2ans, et New Vinga (Ivanhowe), une foal.

La troisième mère, Deauville (Quart de Vin), a enlevé trois courses en steeple dans le Centre-Est. Elle a donné Baxter (K) (Boris de Deauville), gagnant des Prix Durtain et Miror (Ls) et Né à Pron (Blushing Flame), troisième des Prix Murat, des Drags (Grs2), Troytown et Montgomery (Grs3). C’est la souche de Jolie Mome III (Agent Bleu), lauréate du Prix Louis Champion, d’où la gagnante de Groupe Grangee (Great Pretender), Côté Mer (Crossharbour) ou encore French Bird (Cokoriko)…

Monsun

Samum

Sacarina

Kamsin

Winged Love

Kapitol

Karlshorst

INGA KAM (F5)

Valanour

Voix du Nord

Dame Edith

Vinga

True Brave

La Ménardière

Deauville

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires