samedi 24 février 2024
AccueilCoursesKibboutz (K) confirme… en attendant les Groupes !

Kibboutz (K) confirme… en attendant les Groupes !

Auteuil, samedi

Prix de Beaugency (Haies)

Kibboutz (K) confirme… en attendant les Groupes !

Très plaisant vainqueur du Prix Pride of Kildare, Kibboutz (K) (Spanish Moon) effectuait sa deuxième sortie, sur une piste très pénible, face à de bons 3ans, certains plus expérimentés que lui, dans le Prix de Beaugency. Le poulain de Simon Munir, Isaac Souede et du haras de Saint-Voir a démontré qu’il était un futur cheval de Groupe en s’imposant nettement. Il a galopé dans la seconde moitié du peloton avant de se rapprocher en face. Encore loin de l’animateur, Winstonpresident (It’s Gino), pour entrer dans le tournant final, Kibboutz a poursuivi sa remontée, passant deuxième entre les deux dernières haies. Sur le plat, il est passé entre la lice et Winstonpresident et l’a dominé très sûrement pour l’emporter de deux longueurs. Winstonpresident a signé une belle rentrée en concluant deuxième devant le grand et puissant Chanteur du Bourg (Chœur du Nord), qui a affiché des progrès et sera sûrement mieux en steeple à 4ans. Kuartz (Masterstroke) a attendu avant de faire son effort en face. Il a terminé quatrième. 

Un futur très bon

Jockey de Kibboutz, Kévin Nabet a déclaré : « Je pense que c’est un futur très bon… Je l’ai monté pour lui. Il est encore très bébé dans son comportement et sa façon de faire. Dans le terrain d’aujourd’hui, nous n’avions pas d’autre choix que de monter pour ses chevaux. Il montre qu’il a de la qualité. C’est un vrai cheval d’avenir car il a de la marge dans sa façon de faire. Si on veut lui trouver un défaut, on peut lui reprocher sa façon d’être on et off dans le parcours. Mais cela va se corriger avec l’expérience. » Représentant de Simon Munir et Isaac Souede, copropriétaires de Kibboutz, Benoît Gicquel a ajouté : « C’est un poulain que nous avons toujours estimé, mais ce n’était que sa deuxième course. Il rendait du poids et le terrain n’était pas le même. Il reste un gros bébé. Il a besoin de s’endurcir, de prendre de la maturité et de la force. Mais le potentiel est là. Il va passer l’hiver tranquille et on verra ce qu’on fera l’année prochaine. »

Le frère d’une gagnante du Wild Monarch

Élevé par le haras de Saint-Voir et Jean-Paul Lupfer, Kibboutz est un fils de Spanish Moon (El Prado) et de Tire en Touche (Turgeon), quatre fois placée sur les haies à Auteuil, Enghien et Dieppe, et une fois en steeple à Lignières. C’est le frère de Dans la Foulée (Alberto Giacometti), gagnante du Prix Wild Monarch (L) et placée en steeple, d’Étudiant (Gentlewave), vainqueur sur le steeple d’Auteuil, de Fan de Blues (Poliglote), lauréat de Gr3 sur le steeple de Galway, et de Joue le Jeu (K) (Ivanhowe), gagnante sur les haies de Pau et placée sur les gros obstacles d’Auteuil. Après Kibboutz, Tire en Touche a eu Le Nez Creux (No Risk at All), une 2ans, et Monnaie de Singe (Karaktar), une yearling. C’est le neveu de Sept Vérités (Turgeon), lauréate du Prix Wild Monarch (L) sous les couleurs de Gilles Barbarin et l’entraînement de Marcel Rolland. C’est la souche de Marmiton (Martaline), gagnant de Gr2 sur les haies de Milan, de Matterhorn (Martaline), troisième du Wild Monarch, de Nanosecond (Doctor Dino), troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), et surtout de Turgot (Turgeon), vainqueur des Prix La Haye Jousselin et Ferdinand Dufaure (Grs1). 

Sadler’s Wells

El Prado

Lady Capulet

Spanish Moon

Rainbow Quest

Shining Bright

Bourbon Girl

KIBBOUTZ (K) (H3)

Caro

Turgeon

Reiko

Tire en Touche

Nashamaa

Sagarade

Sweet Racine

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires