vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesJeu de Thaix (K), la "machine"

Jeu de Thaix (K), la « machine »

Auteuil, samedi

Prix Œnéas (Haies)

Jeu de Thaix (K), la « machine »

« Nous avons peut-être vu la naissance de quelque chose… » Xavier Papot, propriétaire avec sa famille du prometteur Jeu de Thaix (K) (Authorized), a parfaitement résumé le sentiment général après la brillante victoire du poulain dans le Prix Œnéas. Ce lauréat du Prix de Craon (Gr1 AQPS) a été remarquable pour ses débuts victorieux en obstacle, effectuant un vrai cavalier seul dans le Prix Adrien Besnouin. Trois semaines plus tard, dans le Prix Œnéas, face à un lot de meilleure qualité, Jeu de Thaix a réalisé une nouvelle démonstration en filant à l’anglaise. En tête comme on pouvait s’y attendre, il a creusé progressivement l’écart avec ses rivaux, comptant jusqu’à une vingtaine de longueurs d’avance en face. Certes, il a commis quelques petites fautes mais elles ne l’ont jamais sorti de son rythme. Jeu de Thaix a déroulé et il a abordé le tournant final avec une confortable avance. Il a filé au poteau, l’emportant de quatorze longueurs, sous les applaudissements d’un public conquis. Super Quartz (Kendargent), rapproché en face, a réalisé des débuts séduisants à Auteuil en concluant deuxième. Jackson Ville (Alianthus) a tracé une ligne droite intéressante, qui confirme ses premiers pas. Il a accroché la troisième place devant Louvetot (K) (Ectot), lequel effectuait sa grande rentrée. Le poulain de Sean Mulryan n’a pas eu une course dure et une faute sur l’avant-dernière haie l’a empêché de se montrer dangereux pour le podium.

Un cheval formidable !

Entraîneur de Jeu de Thaix, Daniela Mele nous a déclaré : « Il est formidable ! C’est un cheval impressionnant. Nous l’avons toujours adoré, déjà en plat, et il est vraiment attachant. Le matin, il ne perd pas les autres en route mais il travaille bien. Nous l’avons « fabriqué » gentiment pour devenir un cheval d’obstacle. Nous lui avons laissé le temps de venir. Je suis ravie que la famille Papot l’ait acheté. Il va ainsi poursuivre sa carrière en France. Je ne sais pas encore ce que nous allons faire. Romane le monte et je suis content pour elle ainsi que pour mon excellente équipe à Gavray, qui réalise du super boulot ! »

L’option du Renaud du Vivier n’est pas fermée

Xavier Papot nous a expliqué : « Jeu de Thaix en a un peu trop fait au départ. Mais, en face, il s’est posé. C’est enthousiasmant ! Nous avons échangé sur les réductions kilométriques et il faut que nous voyions quelles options s’ouvrent à nous. Il ne faut pas fermer l’option du Prix Renaud du Vivier (Gr1) et ne rien s’interdire. Tout va dépendre du cheval, il faudra voir comment il récupère. Le Gr1, ce serait probablement non, mais pourquoi pas ! Nous avions repéré ce cheval à 2ans. Il était magnifique, nous voulions l’acheter. Mais il avait un petit problème, ce qui nous a arrêtés. Guy [Cherel, ndlr] est revenu vers nous et là nous avons « avancé ». C’est un cheval magnifique et je suis très attiré par les très beaux chevaux. Il est magnifique et très, très bon. Il est un peu seul au monde dans la course. Le lot était un peu plus relevé et, surtout, son jockey nous a dit qu’il n’avait pas passé toutes les vitesses. C’est enthousiasmant pour un propriétaire ! » Une nouvelle fois, James Reveley, jockey de Jeu de Thaix, a été impressionné. Il a déclaré au micro d’Equidia : « J’ai eu les mêmes sensations que la dernière fois. Il a confirmé ce que je pensais de lui. Daniela [Mele, son entraîneur, ndlr] m’a dit qu’il était très bien le matin. Il y avait juste le tour à faire ! J’avais peur de deux ou trois chevaux aujourd’hui. Le lot était meilleur que la dernière fois, mais il a fait ce qu’on lui demandait. Il m’a emmené toute la route. En partant, je ne l’avais pas très bien, il penchait un peu sur sa droite. Je l’ai calé en dehors en face. Ensuite, il s’est très bien comporté. J’ai encore une deuxième vitesse pour finir. Comme beaucoup de chevaux à Auteuil, a fortiori lorsqu’ils viennent du plat, il a consommé un peu en partant et, dès qu’il y a le rail pour le caler, c’est plus facile pour lui… »

Une mère gagnante de bonnes courses plates AQPS

Élevé par Michel Bourgneuf, comme son nom l’indique, Jeu de Thaix est un fils d’Authorized (Montjeu), désormais étalon en Turquie, et de Victoire de Thaix (Voix du Nord), lauréate de quatre de ses sept sorties en plat, dont la Finale du Challenge AQPS – Prix de la Sensive à Nantes et deuxième de l’édition 2013 du toujours convoité Prix Glorieuse, à Saint-Cloud. Jeu de Thaix est le frère d’Hermès de Thaix (Poliglote), lauréat pour ses débuts sur les haies à 3ans au Touquet. Après Jeu de Thaix, Victoire de Thaix a eu Kent de Thaix (Cokoriko), un 3ans exporté en Irlande, Légende de Thaix (Goliath du Berlais), une 2ans, et Magister de Thaix (Ivanhowe), un yearling. Elle a été saillie par Nirvana du Berlais (Martaline) en 2023. La deuxième mère, Glorieuse de Thaix (Vidéo Rock), s’est imposée en steeple comme en plat, en province. C’est la famille de Quartz de Thaix (Ragmar), deuxième de Gr3 sur les fences de Cheltenham, de Havre de Thaix (Roi de Rome), deuxième du Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS), vainqueur du Prix d’Estruval (Gr3 AQPS), lauréat sur les haies d’Auteuil et gagnant en steeple et sur les balais à Pau, et de Brin de Thaix (Dom Alco), troisième du Prix Jean Stern (Gr2).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Authorized

Saumarez

Funsie

Vallée Dansante

JEU DE THAIX (K) (H4)

Valanour

Voix du Nord

Dame Édith

Victoire de Thaix

Vidéo Rock

Glorieuse de Thaix

Une Amie

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires