mardi 16 avril 2024
AccueilCoursesJolimay (K) en cheval d’avenir

Jolimay (K) en cheval d’avenir

Auteuil, samedi

Prix Coq Gaulois (Steeple-Chase)

Jolimay (K) en cheval d’avenir

Il y avait énormément de bonheur dans l’entourage lauréat de l’édition 2023 du Prix Coq Gaulois (Steeple-Chase). Non seulement parce que les deux premiers défendent les intérêts des mêmes propriétaires mais également parce que les deux chevaux, et notamment Jolimay (K) (Cokoriko), ont confirmé l’estime que leur porte leur entourage. Jolimay n’a débuté qu’au printemps de ses 4ans et il a progressé au fil de ses courses. Après trois tentatives en haies et une pause estivale, le pensionnaire de Louisa Carberry a débuté fin septembre sur les gros obstacles à Compiègne, où il a éjecté son partenaire à la première haie. Enchaînant dans la foulée sur la piste d’Auteuil, Jolimay a pris une encourageante troisième place. Avec une certaine logique, il a ensuite ouvert son palmarès samedi pour ce qui était sa sixième tentative. Vu à l’arrière-garde durant le parcours, tout comme son compagnon de couleurs Jacks Parrot (Free Port Lux), Jolimay a été rapproché par son jockey, Thomas Beaurain, lors du franchissement du gros open-ditch, en face, puis alors qu’il avait quelques longueurs à refaire sur Jacks Parrot et Jeu de Rôle (Gris de Gris). Refaisant petit à petit son retard sur son compagnon de couleurs, le représentant de Lord Daresbury, de l’écurie de Mme Jacques Cyprès et de Laurent Couétil s’impose finalement avec trois quarts de longueur d’avance sur son dauphin. Jolivent (Balko) complète le podium. Au micro d’Equidia, Thomas Beaurain a dit : « Je suis d’autant plus heureux que j’ai subi 15 jours d’arrêt et que j’ai tout fait pour reprendre aujourd’hui, afin de ne pas laisser passer ce cheval… Je l’apprécie beaucoup ! Son entraîneur a effectué un gros travail avec lui. L’équipe a pris son temps et cela a payé… L’autre jour, Jolimay courait déjà très bien sur 3.500m, un parcours qui ne lui convenait pas. Aujourd’hui, nous étions confiants. Jolimay est certainement un cheval d’avenir, car il est encore très immature. Il a un peu couru par à-coups durant toute la course mais, malgré cela, il a réussi à bien accélérer. Il possède un joli petit changement de vitesse. Dans ce terrain, ce n’est pas anodin, ce qui est de bon augure pour la suite… »

La première victoire du tandem Daresbury/Carberry

Louisa Carberry nous a déclaré : « Jolimay est le premier cheval que Lord Daresbury nous a confié. Il a également un 3ans à l’écurie, Kasadepapel, qui débute d’ailleurs aujourd’hui à Saint-Brieuc. Cela fait plaisir de gagner pour lui. Nous pensons que Jolimay est un cheval d’avenir, car il est assez tendre et assez bébé. Il est peu délicat mentalement mais progresse à chaque sortie. Nous voulions surtout qu’il continue dans cette voie. Aujourd’hui, nous avons vu ses progrès par rapport à sa dernière tentative. Cela fait très plaisir de gagner pour Lord Daresbury et les Cyprès. Ce sont des gens de chevaux qui comprennent parfaitement les choses. Lord Daresbury est lui-même un très bon cavalier. Cela rend la tâche bien plus simple d’entraîner pour des gens comme eux… » Vu le style de son succès et l’estime dont il jouit, nous attribuons à (K) Jolimay (K) une JDG Jumping Star.

Le neveu d’Oranie Jolie et de Quizas Jolie

Élevé par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Jolimay est un fils de Cokoriko (Robin des Champs), étalon au haras de Cercy. Sa mère, Angie Jolie (Lavirco), a gagné sur les haies de Vichy et a donné naissance à un autre gagnant, Independencia (Coastal Path), lauréate en haies à Angers. Angie Jolie a également une 3ans, Kokonut (Cokoriko), un 2ans, Le Mont St Michel (Jeu St Éloi), et une foal, Narvina (Nirvana du Berlais). La deuxième mère, Gold Cup (Quart de Vin), a produit cinq gagnants dont Oranie Jolie (Vidéo Rock), placée du Prix André Michel (Gr3), et Quizas Jolie (Vidéo Rock), une gagnante du Prix Christian de Tredern (L). Au haras, Quizas Jolie a donné D’Jango (Balko), lauréat du Prix du Président de la République (Gr3). La quatrième mère est une poulinière mythique L’Oranaise (Paris Jour).

Garde Royale

Robin des Champs

Relayeuse

Cokoriko

Nikos

Cardounika

Cardoudalle

JOLIMAY (H4)

Königsstuhl

Lavirco

La Virginia

Angie Jolie

Quart de Vin

Gold Cup

Countess Fellow

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires