vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesKainsbourg vient à bout de Keping

Kainsbourg vient à bout de Keping

Nantes, mercredi

Prix de l’Avenir (Gr3 AQPS)

Kainsbourg vient à bout de Keping

Lauréat lors de ses premiers pas sur la piste de Cholet, Kainsbourg (Doctor Dino) montait une marche dans ce Prix de l’Avenir (Gr3 AQPS). Durant le parcours, le pensionnaire de François Nicolle a été positionné dans le sillage de Kador de Rochaude (Nidor) alors que le train était assez sélectif. Dans la ligne droite, Kainsbourg est venu lutter avec l’un des favoris, Keping (Saddex), qui avait pris l’avantage à mi-ligne droite. Dur, le représentant de la famille Devin est parvenu à reprendre le meilleur près du but, dominant finalement d’une tête un pugnace Keping qui a réalisé une excellente valeur, lui qui était de retour après une chute survenue sur les haies d’Auteuil. Karakash (Karaktar) confirme sa régularité et complète le podium, à six longueurs.

Le premier groupe AQPS de François Nicolle

François Nicolle, peu habitué à courir ses pensionnaires en plat, nous a confié : « C’est ma première victoire de Groupe en plat ! Je remercie d’ailleurs l’association des AQPS pour avoir instauré des Groupes en plat pour cette race. Kainsbourg est un très bon cheval. Je l’ai toujours beaucoup aimé. Il possède une très belle action, est très dur et saute très bien le matin. Nous allons probablement recourir dans quatre semaines le Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS) à Fontainebleau. Kainsbourg va poursuivre en plat cette année, mais il est vraiment fait en cheval d’obstacle. C’est une très bonne famille. Malheureusement, la mère est morte au haras, ce qui est regrettable car elle était bonne et produisait très bien… »

Jockey lauréate, Coralie Pacaut décroche elle aussi son premier Groupe AQPS grâce à ce succès. Elle a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un cheval idéal, il est très facile. Aujourd’hui, il a eu peur des boîtes alors que c’est un cheval vraiment détendu habituellement. Cela dit, cela ne l’a pas contrarié outre mesure. Il est tellement facile et consomme si peu que nous avons pu démarrer de bonne heure pour faire parler sa classe. Je suis ravie car je ne monte pas beaucoup d’AQPS. C’est un peu une première cette année. C’est mon premier Gr3 et cela fait vraiment plaisir ! »

Le premier produit d’Ex Fan des Sixties

Élevé par ses différents propriétaires, Kainsbourg est un fils de l’étalon du haras du Mesnil Doctor Dino (Muhtathir) et d’Ex Fan des Sixties (Poliglote), lauréate en haies à Fontainebleau et à deux reprises sur le steeple à Compiègne. Cette dernière s’est également placée dans les Prix de Maisons-Laffitte, Mélanos, André Michel et Hopper (Grs3). Au haras, Ex Fan des Sixties a également donné naissance à Love me Tender (Doctor Dino), un 2ans, et Micawber (Telecaster), un yearling. La deuxième mère, Paranoïa (Esprit du Nord), a produit Buttercup (Limnos), placée d’un Prix Finot (L), et Fandango (Poliglote), lui aussi placé du Prix Finot, mais aussi du Prix Philippe Ménager (L) à Auteuil. Enfin, la troisième mère, Cate Bleue (Katowice), a gagné dix courses en plat et en steeple, en France comme en Italie. Elle a notamment donné Musica Bella (Bateau Rouge), lauréate des Prix Richard et Robert Hennessy (L) et André Michel (L, à l’époque) et deuxième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Alary (Dream Well), vainqueur du Prix Violon II (L), deuxième lui aussi du Prix La Haye Jousselin et troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1) ou encore Trempolin (Trempolino), double lauréat de Quinté sur les haies.

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Doctor Dino

Priolo

Logica

Salagangai

KAINSBOURG (H3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Ex Fan des Sixties

Esprit du Nord

Paranoïa

Cate Bleue

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires