dimanche 14 avril 2024
AccueilCoursesKirsch sait sauter (et nager)

Kirsch sait sauter (et nager)

Lyon-Parilly, jeudi

Prix de Lamorlaye (Haies)

Kirsch sait sauter (et nager)

Deuxième du Prix des Cerfs à Fontainebleau – une épreuve réservée aux pouliches AQPS n’ayant jamais gagné –, Kirsch (Karaktar) réalisait alors d’excellents débuts en plat. Jeudi, à Lyon-Parilly, la représentante d’Olivier Auneau, Dominique Dormeuil, Hervé d’Armaillé ainsi que d’Hugo Mérienne découvrait les obstacles. À l’image de sa première sortie, la deuxième est pleinement satisfaisante, sur une piste lourde (à 5 au pénétromètre). Montée par James Reveley, Kirsch a rapidement été installée au commandement. Très professionnelle, elle s’est montrée à l’écoute de son jockey. Appliquée dans ses sauts tout au long du parcours, Kirsch a su repartir entre les deux dernières haies avant d’accentuer son avance. Sur le plat, elle a bien prolongé son effort pour s’imposer de deux longueurs et demie devant Crème Chantilly (Barastraight), laquelle efface ses débuts. Il faudra attendre neuf longueurs pour retrouver Koriste (Cokoriko) à la troisième place.

Elle aurait pu débuter à Auteuil

Après la course, James Reveley a déclaré au micro d’Equidia : « La pouliche a été très professionnelle, même si elle attendait un peu ses concurrentes. Elle a été superbe sur les obstacles et elle le fait vraiment facilement. Le terrain ne l’a pas dérangée puisqu’elle est vraiment à l’économie : elle attend les ordres. Hugo Mérienne hésitait à la débuter directement à Auteuil car il l’estime. Mais Lyon est une très belle piste, parfaite pour des premiers pas. » Hugo Merienne nous a dit : « Je l’ai toujours estimée mais nous avons pris notre temps avec elle. Ses débuts étaient bons, je m’attendais à ce qu’elle soit un peu verte, mais finalement, j’ai été satisfait. On l’a débutée en obstacle car elle est restée bien et elle semblait avoir assez d’expérience. Je pense qu’elle va s’épanouir à 4ans, nous ne savons pas encore si elle va recourir cette année. Elle est qualiteuse et pour l’instant, elle fait tout sur sa classe. Aujourd’hui, elle court très bien, elle a fait ce que nous lui avons demandé. Elle aurait pu débuter à Auteuil dans le Prix de Beaurepaire (Inédits, haies), mais elle s’est fait un petit peu mal dans son boxe trente minutes avant la course. Ensuite, il n’y avait pas forcément de très bons engagements pour elle à Auteuil, c’est pour cela que je suis allé au plus simple. L’association avec ses propriétaires a eu lieu un peu par hasard. L’année dernière, lors des shows AQPS de Paray-le-Monial et de Cercy, je me suis rendu chez Hervé d’Armaillé qui présentait des poulains à des clients irlandais. Une fois ces derniers partis, il m’a montré certains de ses poulains. Il s’est avéré que deux de ses amis – dont Olivier Auneau qui est assureur – souhaitaient prendre une pouliche en location avec lui pour la mettre à l’entraînement. Dans le champ, nous avons choisi Kirsch et nous nous sommes associés. C’est de cette manière que notre association est née !  »

La nièce d’un gagnant du Prix Général de Saint-Didier

Élevée par Hervé d’Armaillé, Kirsch est une fille de Karaktar (High Chaparral), étalon au haras de Cercy, et de Rhumerie (Shaanmer), lauréate d’un handicap sur les haies d’Auteuil. Kirsch est son troisième produit et troisième gagnant après Élection (Khalkevi) et Feret (Coastal Path), tous les deux gagnants à une reprise en steeple. La deuxième mère, Irish Cofee (Vidéo Rock) s’est classée troisième du Prix Chloris (Gr2 AQPS). Elle a donné naissance à Pommerol (Subotica), deuxième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3, Haies), à Enghien et du Prix de Saint-Sauveur (L, Steeple), à Auteuil, mais aussi à Soft Drink (Dark Moondancer), sur le podium du Prix Chloris (Gr2 AQPS)…

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Karaktar

King’s Best

Karawana

Karaliyfa

KIRSCH (F3)

Darshaan

Shaanmer

Fée des Mers

Rhumerie

Vidéo Rock

Irish Cofee

Vodka Tonique

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires