mardi 16 avril 2024
AccueilCoursesLe vrai Losange Bleu (K) est de retour

Le vrai Losange Bleu (K) est de retour

Auteuil, vendredi

Prix Pierre de Lassus (Gr3, Haies)

Le vrai Losange Bleu (K) est de retour

1er LOSANGE BLEU (K)

2e WHYMPER (K)

3e LINCOLN

Seulement cinquième du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3), pour sa rentrée, Losange Bleu (K) (Martaline) nous avait laissés sur notre faim. Il n’avait pas été “devant et méchant” comme il aime le faire. Dans le Prix Pierre de Lassus (Gr3), ultime préparatoire au Prix Renaud du Vivier (Gr1), des changements ont été opérés, le matin à l’entraînement, mais aussi l’après-midi en course. Apparu très beau au rond de présentation et sans bonnet durant l’avant course, Losange Bleu a été quelque peu accompagné aux bras par son jockey, Johnny Charron, afin de s’emparer des commandes dès le départ. À la haie du Pavillon, Whymper (K) (Maxios) l’a rejoint, mais Losange Bleu a ensuite repris l’avantage, seul. Il a contrôlé le reste de l’épreuve et n’a jamais été vraiment inquiété dans la ligne droite, l’emportant de onze longueurs. Losange Bleu a refait sa véritable valeur, celle vue au printemps, et il s’annonce comme le favori du Prix Renaud du Vivier (Gr1) au départ duquel, à l’exception de July Flower (K) (Pastorius), on ne voit pas grand monde pour espérer le battre…

La solution “offensive” !

Avec Losange Bleu, c’est comme pour “Couscous” dans le film Podium, il faut choisir la “solution offensive” ! Avec son rythme lorsqu’il mène, Losange Bleu écœure ses rivaux, a fortiori en terrain lourd. Son mentor, Dominique Bressou, a eu ces mots après la victoire de son protégé : « Pourquoi Losange Bleu n’aurait-il pas été le même qu’au printemps alors qu’il n’y a rien eu d’extraordinaire de fait dans le travail comme au cours du repos ? Tout a été bien fait. La dernière fois, j’avais dit à son jockey de partir et de monter pour son cheval. Ce jour-là, il y a eu beaucoup de rythme et le cheval s’est laissé aller par le rythme de course. Aujourd’hui, nous l’avons fait monter beaucoup plus offensif et je crois qu’il faut le monter comme cela. Il ne faut pas le laisser s’endormir. »

Un soulagement

Propriétaire et éleveur de Losange Bleu avec sa famille, Xavier Papot a pu souffler après le retour victorieux du cheval familial : « Nous sommes soulagés. Nous voulions voir la vérité aujourd’hui : nous l’avons vue ! Whymper a très bien couru aussi. La performance de Losange Bleu confirme ce que Dominique [Bressou, son entraîneur, ndlr] disait, à savoir qu’il n’avait pas suffisamment travaillé avant sa rentrée. Nous avons retrouvé le vrai Losange Bleu ! J’étais extrêmement stressé, ce qui est le cas lorsque l’on a des chevaux comme lui et que nous sommes dans le doute. Les doutes sont levés. » De son côté, Johnny Charron, qui découvrait dernièrement Losange Bleu, a fait son mea culpa : « Dernièrement, je l’ai mal monté, je l’avais trop sur la main. Il s’est posé, alors qu’avec Jérémy [Da Silva, son précédent jockey, ndlr], il était monté sur des foulées croissantes. Je sais faire cela. Il fallait dominer Whymper qui est un cheval dominateur lui aussi et je voulais constamment progresser sur des foulées croissantes. J’avais d’ailleurs parlé du cheval avec Jérémy et je le salue. Ce n’est pas évident car on ne fait que durcir, mais il le fait de lui-même. C’est un crack ! »

Battu par meilleur

Whymper a fait sa course et c’est un bon deuxième. Il fera partie des candidats au podium dans la Grande Course de Haies des 4ans. Son coentraîneur, Hector de Lageneste, nous a déclaré : « La dernière fois, nous avions l’avantage d’arriver affûtés sur le Prix de Maisons-Laffitte. Il n’y a pas à rougir. Je pense que le meilleur a gagné. Nous essaierons de faire ce que nous pouvons dans le Prix Renaud du Vivier… »

Lincoln réussit son entrée dans les Groupes

Poulain entier, assez rond pour son retour en piste, Lincoln (Ulysses) se testait dans un Groupe après avoir brillé dans les handicaps passant de 62 à 68 de valeur. Son examen de passage s’est bien déroulé puisqu’il s’est accroché pour accrocher la troisième place devant Jachar (K) (Cokoriko), souvent fautif en face, et Jericoacoara (Free Port Lux). Entraîneur de Lincoln, Jérôme Delaunay nous a dit : « Lincoln se comporte bien. Il n’avait pas couru depuis trois mois. Il est entier, un peu lourd, donc il avait besoin de courir. Son jockey l’a respecté d’autant que nous ne savions pas s’il allait se sortir du terrain. J’ai bien aimé son action pour finir. Nous courrons maintenant le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Ce sera à peu près le même lot et il ne faut pas oublier que trois mois sans courir, pour un cheval comme lui, à ce niveau, c’est important. Avec cette course dans les jambes, nous serons parfaits. »

Le frère de Losange Vert

Élevé par l’écurie Mme Patrick Papot, Losange Bleu est un fils de Martaline (Linamix) et de Sweet Valrose (Cadoudal), sur le podium sur les haies d’Auteuil et d’Enghien à 3ans. Achetée pour rejoindre l’élevage Papot, Sweet Valrose lui a donné d’emblée un vainqueur de Groupe avec Losange Vert (Montmartre), gagnant du Prix Duc d’Anjou (Gr3). Auparavant, elle a produit Osso Bello (Corri Piano), troisième du Prix Montgomery (Gr3), Vomero (Corri Piano), deuxième du Prix Stanley (L), et Vicenzo Mio (Corri Piano), troisième de Gr2 sur les claies de Cheltenham à 4ans. Après Losange Bleu, Sweet Valrose a eu Losange Vert Bleu (Night Wish), un 3ans, lui aussi entraîné par Dominique Bressou. Losange Bleu est un neveu de Blue Shark (Cadoudal), lauréat du Finale Juvenile Hurdle (Gr1) à Chepstow et du Prix Ketch (L) à Auteuil. Il s’agit de la souche à l’origine de champions d’obstacle comme Grandouet (Al Namix), et aussi de la multiple gagnante de Gr1, Bénie des Dieux (K) (Great Pretender), et de l’étalon Cokoriko (K) (Robin des Champs).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

LOSANGE BLEU (K) (H4)

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Sweet Valrose

Tip Moss

Sweet Beauty

Sweet Virginia

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires