samedi 24 février 2024
AccueilCoursesSurvie ou la réussite des 2ans de Nicolas Clément en 2023

Survie ou la réussite des 2ans de Nicolas Clément en 2023

Deauville, mercredi

Prix de la Cerisaie (Inédites)

Survie ou la réussite des 2ans de Nicolas Clément en 2023

En remportant le Prix de la Cerisaie avec Survie (Churchill), une élève et représentante de Gérard Augustin-Normand, Nicolas Clément en a profité pour améliorer ses statistiques avec ses 2ans en 2023. Au 15 novembre, l’entraîneur cantilien a présenté moins d’une dizaine de 2ans et cinq sont parvenus à remporter au moins une course. Deux sont black types : Rose Bloom (Lope de Vega), deuxième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1), et Shady Lady (Blue Point), lauréate du Critérium de l’Ouest (L) puis troisième du Prix Miesque (Gr3) : « Nous avons des lignes solides à l’écurie où j’ai un très bon lot de 2ans… », nous a confié l’entraîneur à son retour aux balances. Survie, quant à elle, a construit son succès en patientant longuement. Encore parmi les dernières à l’entrée de la ligne droite, elle a été décalée à 350m de l’arrivée par son jockey, Stéphane Pasquier. Une fois bien équilibrée, Survie a dévoilé un très joli jeu de jambe. Venue vite à 200m du poteau, la pouliche est finalement parvenue à ajuster la fuyarde, Magic Persévérance (Zelzal), dans les derniers mètres du parcours. Au tracking, Survie fait afficher un partiel de 10’’95 des 400m au 200m, pour conclure en 11’’29 des 200m à l’arrivée. Ne déméritant nullement, Magic Persévérance, qui semblait partie pour la gloire à mi-ligne droite, contient courageusement – d’une courte encolure – le retour de Zoé (Ten Sovereigns), second atout de Nicolas Clément.

Son entraîneur a apprécié sa fin de course

Aux balances, Nicolas Clément a ajouté : « Mes autres 2ans ont débuté plus tôt dans l’année. J’ai bien aimé la fin de course de Survie et Stéphane Pasquier aussi. Étant donné qu’elle a effectué ses débuts à la mi-novembre, je pense que nous allons la laisser un peu tranquille désormais. Il faut encore que l’on en discute avec son entourage. Quant à Zoé, elle court bien également. Elle avait été un peu ralentie cette saison car elle était retournée au pré. Il faut la revoir. Elle termine à moins d’une longueur de la gagnante, c’est très bien ce qu’elle fait. »

Une fille de Sotteville

Élevée par son propriétaire, Survie est une fille de Churchill (Galileo) et de la bonne Sotteville (Le Havre), lauréate du Derby du Languedoc (L) et placée du Prix Minerve (Gr3) ainsi que du Qatar Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Outre Survie, on lui doit un autre gagnant : Barfleur (Rajsaman), gagnante d’un handicap sur 2.400m à Moulins. Elle a un yearling, Soligny (Mehmas), et une foal, Sainte Marthe (Zarak). En 2023, elle est allée à la rencontre de Sealiway (Galiway). La deuxième mère, Sandsnow (Verglas), a gagné, à 3ans, son maiden sur les 1.500m de la P.S.F. de Deauville. Elle faisait partie des juments acquises pour soutenir Le Havre (Noverre) à l’époque. Elle a également produit Crisolles (Le Havre), deuxième du Prix de la Nonette (Gr2) avant de gagner aux États-Unis. Vendue 720.000 € à la vente de l’Arc, Crisolles est poulinière pour le China Horse Club. La souche vient de Lady O’Reilly qui a racheté – en association avec le haras du Lieu Marmion – une sœur de Sées pour la mettre à la reproduction.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 30’’37

De 1.000m à 600m : 26’’46

De 600m à 400m : 12’’91

De 400m à 200m : 11’’34

De 200m à l’arrivée : 11’’66

Temps total : 1’32’’74

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Churchill

Storm Cat

Meow

Airwave

SURVIE (F3)

Noverre 

Le Havre

Marie Rheinberg

Sotteville

Verglas

Sandsnow

Sandbox

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires