dimanche 14 avril 2024
AccueilA la uneTony Piccone : « Nous travaillons tous dans l’espoir d’être associés à des chevaux...

Tony Piccone : « Nous travaillons tous dans l’espoir d’être associés à des chevaux du niveau de Sauterne »

Tony Piccone : « Nous travaillons tous dans l’espoir d’être associés à des chevaux du niveau de Sauterne »

À 36 ans, Tony Piccone réalise l’une de ses plus belles saisons, notamment grâce à Sauterne, lauréate du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Après une année 2022 fructueuse, le pilote poursuit sur les mêmes bases en 2023, où il totalise 93 victoires au 13 novembre.

Par Sacha Rochereau

sr@jourdegalop.com

Jour de Galop. – Comment parler de votre année sans évoquer Sauterne, qui vous a offert un sixième Gr1. Que retiendrez-vous de cette victoire et de la saison passée avec cette pouliche ?

Tony Piccone. – Nous travaillons tous pour la même chose… avec l’espoir d’être associés à des chevaux de ce niveau. J’ai particulièrement apprécié le fait d’avoir gravi petit à petit les échelons avec Sauterne (Kingman). La pouliche est montée en puissance au fur et à mesure de ses courses. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à participer à cette ascension. Lorsque nous sommes arrivés dans les Grs1, Sauterne a été systématiquement battue – de peu –, avant de finalement décrocher le graal. L’entourage a réalisé un travail exceptionnel : la pouliche était à chaque fois meilleure que la fois précédente.

L’un des autres temps forts de cette saison est le cap des 1.000 victoires que vous avez franchi au tout début du mois de novembre. Que cela représente-t-il pour vous ?

Je suis vraiment heureux. C’est un beau score. Ce n’est pas rien d’avoir obtenu 1.000 victoires dans une carrière…

Est-ce votre meilleure année ?

C’est une très bonne saison. Je suis pleinement satisfait, tant par le nombre de victoires que par mon succès au niveau Gr1. J’arrivais quasiment à remporter un Gr1 par an avant mon départ vers Hongkong. Je suis revenu l’année dernière où cela s’est très bien passé puisque j’ai obtenu 110 gagnants. J’ai aussi remporté de belles courses. L’année 2023 s’est déroulée sur le même tempo avec cette victoire de Gr1 en “bonus”. Quand j’attaque l’année, je n’ai pas spécialement de contrat ni de grosses maisons avec lesquelles je collabore. Donc, lorsqu’on a la chance d’être associé à un bon cheval et de l’emmener au plus haut niveau, c’est une belle satisfaction.

Justement, que vous a apporté votre expérience à Hongkong ?

Mon séjour à Hongkong m’a apporté bien des choses. J’ai rencontré beaucoup de personnes et cela m’a permis d’apprendre l’anglais. J’ai pu perfectionner ma façon de travailler, ma monte. Je ne retiens que du positif de cette expérience. Je n’ai aucun regret. Si j’ai l’occasion de retourner passer un hiver là-bas, je le referai avec grand plaisir !

Quel est votre programme pour cet hiver ?

Je reste en France. Je vais essayer de fidéliser les entraîneurs qui m’ont fait confiance tout au long de l’année. Je vais tout faire pour être disponible au maximum pour monter à Deauville, Chantilly ou encore Cagnes-sur-Mer. Je vais prendre quelques vacances durant la période de Noël pour pouvoir revenir au top pour le début du meeting de Cagnes.

Comment envisagez-vous la suite des événements ?

Dans un premier temps, j’espère pouvoir continuer sur cette lancée tout en ayant la confiance de propriétaires et d’entraîneurs. De plus, évidemment, je souhaiterais avoir de bons chevaux à monter pour les emmener au plus haut niveau. C’est vraiment cela qui me motive le plus…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires