vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesSous le charme de Bright Picture (K)

Sous le charme de Bright Picture (K)

Chantilly, mardi

Prix de Troissy (Classe 2)

Sous le charme de Bright Picture (K)

Lors de ses débuts, l’impression laissée par Bright Picture (K) (Intello) était – déjà – excellente. Mardi, le représentant Wertheimer & Frère a une nouvelle fois séduit. Bien que hongre, le pensionnaire d’André Fabre a tout pour devenir un 3ans intéressant, semblant posséder un bon mental, étant visiblement très maniable et démontrant une belle faculté d’accélération, aussi bien sur la P.S.F. qu’il découvrait, que sur le gazon sur lequel il avait victorieusement débuté. Dans une course plutôt rythmée, Bright Picture a été placé en troisième position par Maxime Guyon. Dans la ligne droite, il est venu avec beaucoup de facilité dépasser ses concurrents alors que son jockey ne lui avait encore rien demandé. Uniquement soutenu aux bras par ce dernier, Bright Picture n’a pas eu besoin de forcer son talent pour se détacher et nettement dominer ce Prix de Troissy (Classe 2), s’imposant de trois longueurs devant Bolide Porto (Le Havre). Une tête plus loin, Cabernet Franc (Zarak) complète le podium.

Une belle carrière l’attend

Après la course, Maxime Guyon a déclaré : « En débutant, il avait déjà fait quelque chose de bien. Aujourd’hui, nous changions de surface mais le poulain a de nouveau eu un très bon comportement. Selon moi, il n’était pas très précoce et pourrait être à l’aube d’une belle carrière. Il est doté d’un très bon tempérament et est facile dans un parcours. Tous les feux sont au vert pour la saison prochaine. Il a gagné à deux reprises sur 1.600m, il faudra voir ce que son entourage souhaite faire au niveau de la distance. » Après les dires de son jockey et au vu de ses deux premières sorties, nous lui décernons une (K) JDG RISING STAR (K).

Sa sœur par Cloth of Stars pour 47.000 €

Élevé par la succession John Plowden Carrington, Bright Picture est un fils d’Intello (Galileo), étalon au haras de Beaumont. Présenté par le haras de Clairefontaine à la vente d’octobre 2022, il avait été acheté 72.000 € par Wertheimer & Frère. Sa mère, Lucy the Painter (Excellent Art), était une bonne jument de course. Gagnante d’un handicap en fin d’année de 2ans sur les 1.200m de la P.S.F. de Wolverhampton, elle n’a ensuite cessé de progresser. À 4ans, passant du sprint au mile, elle s’est ainsi classée troisième des Atalanta Fillies’ Stakes (Gr3) de Sandown. L’année suivante, rallongée sur 2.400m, elle s’est classée deuxième (à dix longueurs) d’une Listed à Pontefract. Lucy the Painter a déjà donné deux partants, dont Rêve de Magritte (Dream Ahead) qui a gagné en 28,5 à 3ans sur la piste de Pornichet. La jument a une yearling par Cloth of Stars (Sea the Stars), achetée 47.000 € lors de la dernière vente de yearlings d’octobre Arqana par Broadhurst Agency.

La deuxième mère, Royal Bounty (Generous), gagnante à 2ans en Grande-Bretagne sur 1.500m, a donné Harvest Queen (Spinning World), double lauréate de Listed sur le mile à 3ans en Angleterre. Au haras, Harvest Queen est la mère d’Helene Happy Star (Zamindar), deuxième de la Hong Kong Gold Cup (Gr1) ainsi que de Good Choice (Raven’s Pass), troisième des Somerville Stakes (Gr3) d’Havana Gold (Teofilo) à 2ans.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 37’’91

De 1.000m à 600m : 25’’64

De 600m à 400m : 12’’85

De 400m à 200m : 11’’29

De 200m à l’arrivée : 11’’58

Temps total : 1’39’’27

genybet_mise10cts_92x126.jpg
​​​​​​​

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Intello

Danehill

Impressionnante

Occupandiste

BRIGHT PICTURE (H2)

Pivotal

Excellent Art

Obsessive

Lucy the Painter

Generous

Royal Bounty

Queen Helen

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires