vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesWootton Verni se rappelle à notre bon souvenir

Wootton Verni se rappelle à notre bon souvenir

Marseille-Borély, dimanche

Prix Jean-Claude Napoli – Prix Skalleti (Classe 2)

Wootton Verni se rappelle à notre bon souvenir

Il n’avait plus triomphé depuis des débuts plus que convaincants sur les 1.350m de Lyon-Parilly, le 26 juin dernier. Passé entre-temps à Vichy, où il a échoué dans le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), Wootton Verni (Wootton Bassett) n’avait pas franchement rassuré lors de sa troisième sortie, le 8 octobre… Quatrième d’une Classe 2 sur le même parcours que celui de ses débuts, le représentant de Jean-Pierre Dubois et de Jean-Claude Seroul avait peut-être besoin de retrouver la compétition, lui qui n’avait plus été revu depuis presque trois mois. Dimanche, une autre question se posait : le terrain mesuré lourd (5). En piste, le poulain y a répondu positivement. Peu après l’ouverture des stalles, le grandissime favori, Trafalgar Square (Kendargent), a assumé son statut et il est venu se porter en tête. Bien parti lui aussi, Wootton Verni a patienté dans son sillage. Décalé ensuite de ce dernier dans la phase finale, le pensionnaire de Jérôme Andreu a rapidement pris la mesure de Trafalgar Square. Au passage du poteau, Wootton Verni devance d’une demi-longueur Trafalgar Square qui a supporté tout le poids de l’épreuve. Huit longueurs plus loin, le récent cinquième du Prix Delahante (L), Un Instant (Le Havre), s’empare de la troisième place.

Il a toujours été estimé

Encore à cheval, le pilote vainqueur, Antonio Orani, a confié sur Equidia : « Sa course de rentrée lui a fait beaucoup de bien, Wootton Verni était bien monté sur cette sortie lyonnaise. Aujourd’hui, nous avons eu une bonne course. Il n’a pas tiré et j’ai trouvé qu’il a vraiment bien conclu son parcours. C’est un poulain qui prend de la maturité. À l’avenir, il devrait pouvoir monter les échelons. Son entourage a toujours cru en lui… »

Un neveu de Volta

Élevé par Thierry de La Héronnière et Salabi Racing, Wootton Verni a été acheté lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana 2022 par FR Bloodstock pour la somme de 175.000 €, alors qu’il était présenté par le haras d’Ellon. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Ifraaj) et de Vernie (Kendargent), laquelle a gagné un maiden sur la P.S.F. de Deauville et s’est placée à trois reprises à l’âge de 3ans. Wootton Verni est son deuxième produit, après Prince Mario (Almanzor), un 3ans, toujours maiden en quatre sorties, à l’entraînement chez Fabrice Vermeulen. Elle a un yearling par Le Havre (Noverre) et un foal par St Mark’s Basilica (Siyouni). La deuxième mère, Persian Belle (Machiavellian), a bien produit puisqu’elle a donné huit gagnants, dont Volta (Siyouni), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2) mais également deuxième du Prix Rothschild et troisième du Prix de Diane (Grs1). Elle a donné également Calvados Blues (Lando), troisième de la Dubai Sheema Classic (Gr1), ou encore Scherzo (Wootton Bassett), deuxième du Prix des Chênes (Gr3). Sous la troisième mère, on retrouve notamment Neatico (Medicean), multiple gagnant de Groupe en Allemagne et vainqueur du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen (Gr1).

Zafonic

Iffraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

WOOTTON VERNI (M2)

Kendor

Kendargent

Pax Bella

Vernie

Machiavellian

Persian Belle

Nicola Bella

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires