dimanche 23 juin 2024
AccueilInternationalZarkareva au top du jour 4

Zarkareva au top du jour 4

Goffs December National Hunt Sale

Zarkareva au top du jour 4

Le jour 4 et dernier jour de la December National Hunt Sale de Goffs proposait la suite et la fin des foals, ainsi qu’une sélection de juments. Zarkareva (Authorized), présentée pleine de No Risk at All – père du top des foals de la vente – a réalisé le top price de sa catégorie et de la vente, à 240.000 €. Présentée par Ballyreddin & Busherstown, elle a été adjugée à Coolmara Stables (la famille Mariga). Elle appartient à la famille des “Z” Aga Khan, qui a donné Zarkava (K) (Zamindar), d’où le sire Zarak (Dubawi), qui fait sensation aussi bien en plat (Zagrey, Crown Princess, Purplepay, Times Square) qu’en obstacle (Zarak the Brave, Bo Zenith…), mais aussi Zarkandar (Azamour), devenu un champion sur les obstacles. Une autre jument a atteint les 200.000 € : Scarlet and Dove (Jeremy), présentée pleine de Crystal Ocean, gagnante de Gr3 sur les claies et de Grs2 sur les fences et de la souche d’Our Connor (Jeremy), lauréat notamment du Triumph Hurdle et deuxième de l’Irish Champion Hurdle (Gr1). Elle a été adjugée à Mount Armstrong Kildare. Sur le jour 4, le taux de vendus est de 57,8 %. Le prix moyen est de 21.167 € (- 26 %) et le médian se fixe à 10.500 € (- 34 %).

De l’activité sur le haut du marché, difficile pour le reste

Henry Beeby, président-directeur général de Goffs, a souligné les bons résultats de la vente sur le haut du marché, où il y a eu demande et dynamisme. Il souligne aussi qu’« il a bien été constaté que le marché a été très parlant en ce qui concerne la partie inférieure, avec un taux de vendus qui doit entraîner une réflexion sérieuse. Goffs a toujours eu pour objectif d’offrir des opportunités à tous les vendeurs sur toutes les strates du marché mais, quand quatre lots sur dix ne trouvent pas d’acheteur, il y a très certainement des signaux d’alarme pour les éleveurs réfléchissant à leurs croisements l’an prochain. C’est en effet une statistique triste, surtout pour les petites entités et je ne peux que dire que Goffs va continuer à travailler avec tout le monde pour offrir le plus de chance possible à chaque lot que nous présentons. »

Par rapport à 2022, le taux de vendus baisse en effet de dix points : 59 % en 2023 contre 69 % l’an passé. On trouve 45 lots affichant “Not sold (0)”, soit n’ayant pas eu une seule enchère. Certains évoqueront une surproduction, d’autres des effets de mode particulièrement forts sur le segment obstacle – en dehors de quelques étalons, point de salut en Irlande. Le prix médian est en hausse, à 12.000 € (+ 9 %), témoignant d’une certaine profondeur mais, comme l’a souligné Henry Beeby, sur une partie du marché seulement, étant donné le nombre de rachats. Le prix moyen baisse quant à lui de 8,8 %, à 16.581 €. Le chiffre d’affaires est en baisse, à 8.201.950 € (- 6 %), malgré environ 100 lots de plus catalogués par rapport à 2022.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires