mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesAlcyone Rouge fait parler la classe

Alcyone Rouge fait parler la classe

Pau, lundi

Prix Louis Sallenave (Steeple-chase)

Alcyone Rouge fait parler la classe

Alcyone Rouge (Pastorius) détenait la meilleure valeur du Prix Louis Sallenave et la représentante de la famille Papot recevait du poids de l’ensemble de ses rivaux grâce aux deux livres de décharge attribuées à son jockey, Gabin Meunier. Sa candidature ne manquait donc pas d’atouts et la pouliche de 4ans a fait parler la classe en décrochant sa quatrième victoire, la deuxième en steeple, tout en demeurant invaincue corde à droite. Bien partie, Alcyone Rouge a rapidement été reléguée en quatrième position du fait de l’allure sélective imprimée par Iyengar de Pail (Kapgarde). Bien qu’ayant commis une petite erreur au brook, elle a globalement bien sauté. À l’amorce du tournant final, elle est venue deuxième alors que Jingle Denuo (Magneticjim) avait aisément relayé les leaders. Ce dernier s’est détaché très tôt, partant de loin, et jusqu’au saut du petit open-ditch, l’avant-dernier obstacle, il comptait encore six ou sept longueurs d’avance sur Alcyone Rouge. Mais à l’entrée de la ligne droite, Jingle Denuo s’est raccourci et Alcyone Rouge l’a rejoint avant de se détacher sur le plat pour l’emporter de trois longueurs et demie devant Kalouka (Saint des Saints), qui a tracé un dernier kilomètre prometteur. Bien que marquant le pas, Jingle Denuo se classe troisième, précédant Iyengar de Pail, fautif au premier passage du petit open-ditch. Quant à la favorite, Athéna du Luy (Martaline), elle a fait tomber son jockey au talus du huit, suite à une faute à la réception de cet obstacle.

Une jument aux limites inconnues

Jugée digne de débuter dans le Prix Wild Monarch (L) 2022, Alcyone Rouge avait remporté trois courses à 3ans, deux en haies et une en steeple. Quatrième du Prix Noiro (L), elle a été absente plus d’un an ensuite, terminant deuxième sur le steeple d’Auteuil en novembre 2023. Sa victoire paloise a fait dire à son mentor Dominique Bressou, au micro d’Equidia : « Elle a effectué un bon parcours de semi-rentrée. J’avais un doute sur sa préparation. Je pense que le terrain lourd a été un plus pour elle. La course a été régulière et ceux qui ont voulu jouer les gros bras l’ont payé ensuite. Je ne sais pas réellement ce qu’elle vaut. Elle est un peu à l’image de Losange Vert Bleu : le matin, elle fait juste ce qu’on lui demande. De ce fait, je ne connais pas ses limites. Il me semble qu’il lui reste une course à disputer à Pau. Bien sûr, il y aurait aussi le Grand Prix mais elle n’a pas assez de métier. Je ne sais pas ce qu’elle pourra faire à Auteuil et nous verrons cela plus tard… »

La sœur de Red Name et d’Otchoa Rouge

Élevée par Xavier Leredde, comme son nom l’indique, Alcyone Rouge est une fille de Pastorius (Soldier Hollow), étalon au haras de la Hêtraie, et de Fidelety (Villez), gagnante sur les haies d’Auteuil – notamment du Prix Virelan –, deuxième du Prix Christian de Tredern (Listed à l’époque) et lauréate sur le steeple d’Enghien. Alcyone Rouge est la sœur de cinq lauréats, dont Red Name (Nickname), gagnant du Prix Finot (L), Otchoa Rouge (Diamond Boy), vainqueur du Grand Cross de Fontainebleau (L) et deuxième du Grand Cross de Pau (L), et Flèche Rouge (Crillon), deuxième du Finot et double gagnante sur les haies d’Auteuil. Après Alcyone Rouge, Fidelety a eu L’Évangéliste (Pastorius), un 4ans exporté en Irlande, et Krakatoa Rouge (Silverwave), un 3ans. Fidelety est une fille de Petite Rumeur (Fabulous Dancer), laquelle est à l’origine de la grande souche de Pierre Goral. En effet, Fidelety est la sœur de Prodigalité (Saint Andrews), la mère des bons Worldbest (Muhtathir), Mood (K) (Laveron) et Orcantara (Villez), mais aussi de Présidence (Nikos), qui a produit Invicter (Sholokhov), gagnant du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Cambacérès (Gr1), Présidente Line (Martaline) et Netstar (Lavirco), ou encore Shadline (Septième Ciel), génitrice de Vintage (Nickname), lauréate du Prix Finot, et de The Reader (Lando), gagnant du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Orcantara a notamment produit Pindare (Ballingarry) et Dolcita (Saint des Saints), deux chevaux de niveau Listed/Gr3.

In the Wings

Soldier Hollow

Island Race

Pastorius

Monsun

Princess Li

Princess Dancer

ALCYONE ROUGE (F5)

Lyphard’s Wish

Villez

Valhalla

Fidelety

Fabulous Dancer

Petite Rumeur

Mécontente

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting