vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesUn premier sacre pour Mathieu Pitart à Cagnes

Un premier sacre pour Mathieu Pitart à Cagnes

Un premier sacre pour Mathieu Pitart à Cagnes

Le meeting d’obstacle cagnois s’est achevé le dimanche 7 janvier à l’issue d’un mois de compétition sur les bords de la Méditerranée. Pour la première fois, Mathieu Pitart a été couronné tête de liste des entraîneurs, aussi bien en termes de victoires (14) que de gains (471.195 €). Le professionnel de Chazay n’avait pas connu un printemps limpide et ses pensionnaires ont fait feu de tout bois à Cagnes, dans toutes les catégories. Bien évidemment, son meilleur protégé restera l’invaincu sur les haies Karthage (Galiway), très impressionnant tout l’hiver et lauréat du Prix André Masséna – Grande Course de Haies des 4ans (L). Mickaël Seror se classe deuxième sur le fil grâce à la victoire de Marvel de Cerisy (Masked Marvel) dans le Grand Prix de la Ville de Nice – Prix Bernard Sécly (Gr3) et à la démonstration de Normande (Scalo) dans le Prix Romantisme – Marcel Maschio. Ses pensionnaires ont engrangé 448.520 € de gains. Yannick Fouin complète le podium avec dix succès, notamment celui du prometteur Gardien de Musée (Chœur du Nord) pour un total de 421.865 € de gains.

Nyiri décisif dans le sacre de Christian Trecco

Christian Trecco a décroché le titre de tête de liste des propriétaires du meeting d’obstacle cagnois, où il réussit souvent. Il a été sacré avec 159.970 € de gains contre 151.030 € de gains chez son dauphin, la Scuderia Aichner, laquelle a pris de belles allocations dans les handicaps. L’écart décisif pour Christian Trecco a été obtenu grâce à Nyiri (Scorpion), lauréat de la Grande Course de Haies de Cagnes (L), mais aussi Berjou (Holy Roman Emperor). Comme chez les entraîneurs, Yannick Fouin complète le podium dans la catégorie propriétaires avec 123.685 €.

Carole Georgeault et l’effet Karthage

Du côté des éleveurs, Carole Georgeault est en pole position avec 12.397 € de primes, obtenues grâce à deux chevaux seulement dont Karthage (Galiway). Elle précède Raymond Bietola, éleveur de Jimble Moon (Spanish Moon), vainqueur du Prix Jean Fossati, et d’Oktente (Blek), deuxième du Grand Prix, qui a amassé 11.283 € de primes. Mathieu Daguzan-Garros vient ensuite avec 10.099 €.

Dylan Ubeda dans son jardin

Dylan Ubeda a une nouvelle fois conclu tête de liste des jockeys avec onze succès. Sa réussite est bien sûr à mettre en parallèle de celle de Mathieu Pitart qui a régulièrement utilisé ses services. Nicolas Gauffenic, qui a été associé à un large panel d’entraîneurs, se classe deuxième avec neuf victoires, précédant Nathanaël Ferreira et Nathan Howie qui ont remporté six courses chacun.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires