jeudi 29 février 2024

Allievo

Allievo

Ses jeunes (compatriotes) Umberto Rispoli et Antonio Fresu n’étaient pas encore nés lorsque Lanfranco Dettori a remporté sa première course. Ce qui ne les a pas empêchés de le surnommer l’Allievo (l’apprenti). Et ils ont eu raison. En effet, Lanfranco Dettori a conservé la soif de vaincre d’un apprenti. Vendredi, dans une réunion de transition, Santa Anita accueillait six réclamers, un maiden et deux petites courses à conditions. L’apprenti – sans décharge – Lanfranco Dettori s’est mis en selle à quatre reprises et il a réalisé un coup de trois. Dans le réclamer d’ouverture l’Allievo a déboîté Doncic (Cairo Prince) qui a pris un nez au passage du poteau pour s’imposer à 4/1. Le petit réclamer était disputé sur les 1.300m de la piste en gazon américaine, le parcours le plus difficile de l’hippodrome de Santa Anita mais aussi le préféré des jockeys et des turfistes de la « vieille école ». Dettori montait le favori Ze’bul (Collected). Ce dernier semblait battu à l’entame des 200 derniers mètres mais il a changé de vitesse dans les ultimes foulées pour finalement l’emporter d’une tête. Lanfranco Dettori a ensuite été battu en selle sur un outsider. Et il a attendu patiemment dans le vestiaire la dernière course du programme où il a signé son troisième succès en selle sur Virat (Bayern). En 2024, l’Allievo a retrouvé le plaisir de monter dans les réunions « du quotidien ». La retraite annoncée en 2023 est déjà de l’histoire ancienne. Allez l’Allievo !

VOUS AIMEREZ AUSSI

29 février

Radins ?

Les plus populaires