mercredi 28 février 2024
AccueilÉlevageBubble Gift, un Nathaniel au haras du Grand Courgeon

Bubble Gift, un Nathaniel au haras du Grand Courgeon

Bubble Gift, un Nathaniel au haras du Grand Courgeon

Bien connu en France, où il a couru trois saisons à haut niveau, Bubble Gift va débuter à 3.500 € (P.V.) en 2024 avec une orientation sur le marché de l’obstacle.

Gaël Marionneau, responsable d’élevage au haras du Grand Courgeon, a déclaré : « Le haras du Grand Courgeon est extrêmement fier d’accueillir le meilleur fils de Nathaniel disponible. Cheval de grande classe – comme le prouvent ses victoires de Gr2 –, Bubble Gift va constituer un allié précieux, notamment pour améliorer la qualité de notre jumenterie d’obstacle. Plusieurs éleveurs de renom ont confirmé leur intérêt pour le cheval. Je suis impatient de pouvoir faire découvrir à tous nos amis éleveurs ce magnifique cheval (1,66m) aux aplombs irréprochables et à la locomotion peu commune. »

Nathaniel et l’obstacle

Nathaniel (Galileo), le père de Bubble Gift (Nathaniel), a prouvé ses qualités de reproducteur dans les deux disciplines, y compris en tant que père de mère (Zellie, Tribalist…). En plat, il affiche des statistiques très solides, avec en particulier 10 % de black types par partant. Nathaniel est le père de huit gagnants de Gr1 et notamment trois vainqueurs classiques en France et en Angleterre, dont la championne Enable (Nathaniel).
Dans le même temps, l’étalon a donné six gagnants de Groupe sur les obstacles, dont Burning Victory (Triumph Hurdle, Gr1). Ces dernières années, Nathaniel a beaucoup sailli (171 juments en 2022) et près de la moitié des poulinières qui lui ont été confiées étaient des poulinières d’obstacle, comme Martin Stevens l’a révélé dans l’édition du 3 novembre de la Newsletter Good Morning Bloodstock. Clairement, Nathaniel, qui n’a que 15 ans, est un étalon sur la montante en ce qui concerne l’obstacle outre-Manche, alors même qu’en 2023, ses yearlings de plat se sont vendus pour une moyenne de quatre fois leur prix de saillie. Sur la décennie passée, Nathaniel affiche 76 gagnants sur les obstacles européens, soit 43,9 % de ses partants. Cela le place au niveau des « pères de père » reconnus dans la discipline, comme Monsun (41,7 %) et Montjeu (43 %). À titre de comparaison, des étalons de référence comme Doctor Dino (44,1 %) et Lavirco (44,1 %) ont des statistiques similaires sur la période.

Des performances qui parlent sur le marché de l’obstacle

Logiquement, les haras anglais et irlandais regardent attentivement les fils de Nathaniel et l’entourage de Bubble Gift a résisté à d’importantes offres afin que le cheval puisse faire la monte en France. Avec 118 de rating, c’est le meilleur fils de Nathaniel à rentrer au haras, avec une orientation vers le marché de l’obstacle. De bonne taille (1,66m), le représentant de Zak Bloodstock a été un bon 3ans, remportant les Prix Hocquart et Niel (Grs2). Le podium du Hocquart a vu passer de bons pères de sauteurs, à l’image de Masterstroke (Monsun), Blue Brésil (Smadoun), Oscar (Sadler’s Wells), Poliglote (Sadler’s Wells), Pistolet Bleu (Top Ville), Cadoudal (Green Dancer)… Et c’est aussi le cas du podium du Niel avec Vision d’État (Chichicastenango), Trempolino (Sharpen Up), Vidéo Rock (No Lute), Kahyasi (Île de Bourbon) …
À 4ans, Bubble Gift a confirmé sur 2.400m, accédant au podium du Grand Prix de Chantilly, du Prix Foy (Grs2) et du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Le cheval a gagné dans tous les terrains et, selon les ratings, c’est le meilleur cheval de plat à débuter sur le marché de l’obstacle français en 2024. Mikel Delzangles, l’entraîneur de Bubble Gift, a commenté : « Magnifique cheval au caractère facile et volontaire, il a été le fer de lance de mon écurie pendant trois ans, remportant deux Grs2 grâce à un changement de vitesse peu commun. »

Le fils d’une très bonne poulinière

La mère, Bubble Back (Grand Lodge), a donné quatre black types : Bubble Gift, Bubble Chic (Chichicastenango), gagnant des Darley Stakes (Gr3, 1.800m) à Newmarket, deuxième du Prix du Jockey Club et du Critérium de Saint-Cloud (Grs1), Bubble Smart (Intello), lauréate du Prix Gladiateur (Gr3) et troisième du Prix du Cadran (Gr1), ou encore Queen Bubble (Layman), deuxième du Prix Charles Laffitte (L, 2.000m). Cette dernière a produit à son tour King Bubble (Kendargent), vainqueur du Prix Delahante et de la Coupe de Marseille (Ls, 2.000m).

BUBBLE GIFT
Walk in the Park & Star Face, par Saint des Saints

Prix Hocquart (Gr2)

Prix Niel (Gr2)

Stationné au haras du Grand Courgeon (49)

3.500 € (LF)

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting