mardi 25 juin 2024

Inondations

Inondations

Il pleut, il mouille… L’hiver est difficile pour certains pays et régions en Europe, notamment en France, dans le Pas-de-Calais. La Grande-Bretagne n’a pas été épargnée par les pluies diluviennes tombées ces dernières semaines et encore dans la nuit de jeudi à vendredi. Paul Nicholls, installé à Ditcheat (Somerset), et quelques membres de son équipe ont vécu une nuit agitée. Une rivière est sortie de son lit, obligeant tout le monde à sortir (du lit) vers 22 h 30 pour évacuer six chevaux, lesquels se sont retrouvés avec de l’eau jusqu’aux genoux. Paul Nicholls a expliqué : « Je n’ai jamais vu de telles pluies comme celles tombées jeudi, la rivière est sortie de son lit et le drainage n’a rien pu y faire. Cela était déjà arrivé dans le passé, mais jamais dans les dix ou quinze dernières années. Nous sommes allés voir les chevaux et ils flottaient, avec de l’eau et des copeaux jusqu’aux genoux. Nous les avons évacués, séchés et déplacés pour la nuit. L’eau était partie ce matin, les installations n’ont pas souffert et tout est revenu à la normale. »

Pour des hippodromes britanniques, les jours à venir s’annoncent en revanche plus difficiles. Sandown a annulé sa réunion de samedi. Pour Worcester et Stratford, la situation s’annonce plus compliquée : les deux hippodromes sont noyés sous les eaux. Il y a encore un peu de temps avant leurs premières réunions de l’année : le 11 mars du côté de Stratford – ce qui pourrait être juste, selon les dégâts posés par l’inondation – et le 7 mai pour Worcester. Rappelons que Southwell, touché par la tempête Babeth en octobre, est de son côté fermé jusqu’au mois de mars… au minimum.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires