dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesKing d’Alène s’impose plaisamment

King d’Alène s’impose plaisamment

Pau, mardi

Prix Alfred Torrance (Inédits)

King d’Alène s’impose plaisamment

Après deux courses en plat, dont une victoire acquise à Erbray, King d’Alène (Tunis) se présentait pour la première fois sur les obstacles. L’épreuve a été menée bon train sous la conduite de Kador de Rochaude (Nidor). Vu durant le parcours dans les dos des animateurs, King d’Alène a quant à lui suivi la progression de Kado de l’Est (It’s Gino), qui s’est nettement détaché à l’amorce de l’ultime ligne droite. Ces deux contemporains ont ensuite lutté pour le succès mais c’est finalement le pensionnaire de Gabriel Leenders qui a eu, assez sûrement, le dernier mot. Sur le poteau, le représentant Marie-Amélie de Leusse et du Comte Éric de Saint-Pierre affiche deux longueurs et demie d’avance sur Kado de l’Est. Kass Tête (Yeats), autre pensionnaire du professionnel de Jarzé, complète le podium à trois quarts de longueur.

Il était prêt

Interrogé au micro d’Equidia après ce succès, Gabriel Leenders a déclaré : « King d’Alène a été très professionnel mais il était également plus affûté que mon autre pensionnaire, dont j’ai également apprécié la ligne droite. Nous avons deux éléments “sympas” et nous allons essayer de leur trouver les meilleurs engagements possibles à présent. Nous avons déjà des chevaux de course ! »

Félix de Giles, le jockey lauréat, a ajouté : « J’ai regardé ses courses en plat et il avait l’air assez allant dans cette discipline. Je craignais qu’il en fasse trop aujourd’hui mais il s’est montré très professionnel. King d’Alène a un peu de qualité, c’est un cheval d’obstacle, plus que de plat. Il est petit mais a beaucoup d’action. Je pensais que personne n’allait vouloir aller devant mais, finalement, la course a roulé. Il est encore un peu lymphatique mais, une fois qu’il double un concurrent, il s’enclenche et veut un peu trop vite faire la différence. Ce mardi, c’était une bonne leçon mais le poulain doit encore apprendre son métier. Dès qu’il est dans un dos, King d’Alène est capable de se poser. En résumé, il est plaisant. »

Le premier produit de la bonne Divine d’Alène

Élevé par Florence Couteaudier, King d’Alène est un fils de Tunis (Estejo), qui fait la monte au haras de Cercy. Il s’agit du premier produit de Divine d’Alène (Voix du Nord), lauréate du Prix des Guilledines (Gr3 AQPS) à Durtal, en plat. Cette dernière s’est ensuite distinguée sur les obstacles, s’imposant deux fois en haies à Châteaubriant et Pau, ainsi qu’à deux autres reprises en steeple, au Lion-d’Angers. Divine d’Alène a également un 3ans, Loulou d’Alène (Cokoriko), à l’entraînement chez Étienne et Grégoire Leenders, et un yearling, Nabucco d’Alène (Headman). Sous la deuxième mère, on retrouve plusieurs lauréats, dont Fantasio d’Alène (Saddler Maker), deuxième du “Future Champions” INH Flat Race (L).

Johan Cruyff

Estejo

Este

Tunis

Llandaff

Tracja

Turbia

KING D’ALÈNE (H4)

Valanour

Voix du Nord

Dame Édith

Divine d’Alène

Vidéo Rock

Passion d’Alène

Joliette d’Alène

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires