vendredi 21 juin 2024
AccueilInternationalL'improbable retour d'Hewick

L’improbable retour d’Hewick

Kempton (GB), mardi 26 décembre 2023

King George VI Chase (Gr1)

L’improbable retour d’Hewick

Hewick (Virtual) fait vivre des aventures merveilleuses à son entraîneur irlandais, John Joseph “Shark” Hanlon, qui l’a acheté seulement 850 € ainsi qu’à son propriétaire TJ McDonald. Vainqueur du Grand National américain (Gr1), du Galway Plate, du Gold Cup Handicap Chase (Gr3) et de l’Oaksey Chase (Gr2) sur sa piste de Sandown, mais aussi quatrième de notre Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), il voyage et offre de grandes émotions à son entourage. La plus belle de ces émotions est arrivée lors du Boxing Day. Proposé à 12/1, Hewick est passé à 550/1 en live betting sur Betfair… ce qui n’avait rien d’étonnant. En effet, bien parti, le hongre de 8ans (il en a 9 aujourd’hui) a vite été relégué en dernière position et, pour aborder le dernier tour, son jockey, Gavin Sheehan, l’a sollicité aux bras et à la cravache. Au dernier passage, il semblait complètement battu et son partenaire a même avoué que s’il ne s’agissait pas du King George, il l’aurait arrêté… Dans le tournant final, Hewick a passé l’animateur sur ses fins, Frodon (Nickname), et il a trouvé un second souffle, se rapprochant des trois leaders, Bravemansgame (Brave Mansonnien), Allaho (No Risk at All) et Shishkin (Sholokhov). Le dernier cité avait pris les commandes en face et allait facilement. Le succès lui semblait même promis lorsqu’il a trébuché peu après la réception de l’avant-dernier fence, éjectant son partenaire, Nico de Boinville. Allaho a alors pris l’avantage, Bravemansgame à ses côtés. Sur le plat, ces deux derniers se sont livré une belle lutte, mais arrivé lancé sur le dernier obstacle, après avoir refait mètre après mètre, Hewick a conclu en trombe pour prendre l’avantage tout à la fin. Sa plus belle victoire !

La Gold Cup et le Grand National, rien que ça !

Shark Hanlon, mentor d’Hewick, a dit : « En sortant du tournant final, je me suis dit que nous serions dans les trois premiers. À un moment, j’ai pensé que la messe était dite pour la gagne mais il a un tel cœur ! C’est un petit cheval et lorsqu’on le voyait dans le rond avec les autres, grands chevaux, on se demandait ce que l’on faisait là. Hewick a de la vitesse et de la tenue. À l’avenir, il pourrait participer au Grand National (Gr3). Ceci dit, après avoir enlevé cette épreuve, ce serait logique de viser la Cheltenham Gold Cup (Gr1). Cheltenham conviendra mieux au cheval car la piste est plus sélective et la distance plus longue. Il ira donc directement à Cheltenham. Le Grand National est probablement l’épreuve qui lui conviendrait le mieux, mais il n’y a qu’une seule Gold Cup. C’est un cheval qui est meilleur sur le bon terrain. Il est tout à fait possible qu’il retourne aussi au pub [Shark Hanlon avait créé la sensation en ramenant Hewick dans son pub local, ndlr]. »

Derrière Hewick, Bravemansgame a conclu deuxième, devant Allaho. Le premier cité devrait également être dirigé sur la Gold Cup, tout comme Shishkin. Allaho ira lui plutôt sur le Ryanair Chase (Gr1).

Le meilleur élément de la famille

Élevé par William Quinn, Hewick a été vendu 850 € chez Goresbridge à l’âge de 2ans. C’est un fils de Virtual (Pivotal), étalon à Etheridge Farm en Angleterre, après fait la monte en Irlande (où Hewick a été conçu). Gagnant des Lockinge Stakes (Gr1), Virtual est un petit-fils d’Exit to Nowhere que l’on retrouve régulièrement chez les sauteurs (Blue Brésil, Shishkin…)

Hewick est un fils de Ballyburn Rose (Oscar), une jument inédite, dont il est le premier partant. La deuxième mère, Bramble Fair (Montélimar), a remporté des handicaps sur les claies et elle s’est placée en steeple pour Mary Reveley. C’est la souche de Deep Bramble (Deep Run), vainqueur de Gr2 en steeple.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires