samedi 25 mai 2024
AccueilA la uneNative Trail, le pari gagnant de Darley en Irlande

Native Trail, le pari gagnant de Darley en Irlande

Native Trail, le pari gagnant de Darley en Irlande

Les 12 et 13 janvier, les haras irlandais ouvrent leurs portes pour l’ITM Irish Stallion Trail. Jour de Galop a pris la route pour partir à la rencontre des grands de l’étalonnage européen juste avant le coup d’envoi de la saison de monte.

Cette année, huit gagnants de Gr1 vont saillir leurs premières juments en France. Et en Irlande, huit aussi ! Or l’Irlande a une jumenterie presque 70 % plus vaste que la nôtre. Les jeunes étalons irlandais ont donc un boulevard devant eux et l’un des grands bénéficiaires de cette situation n’est autre que le français de naissance Native Trail (Oasis Dream), le seul débutant chez Darley en Irlande. L’élève du haras d’Haspel est proposé à 17.500 €, soit un tarif particulièrement avantageux pour un cheval avec un tel modèle et qui a été sacré champion à 2ans, avant de gagner un classique sur le mile à 3ans. L’équipe de Darley avait peut-être sous-estimé l’enthousiasme que le jeune sire allait susciter – surtout à ce tarif – et Native Trail est liste pleine depuis très longtemps. Il aura donc toutes ses chances de percer.

Il est plein depuis décembre

Anthony O’Donnell, de l’équipe irlandaise de Darley, nous a confié : « La demande est très forte. Le cheval est arrivé en décembre ici en Irlande et, dès que nous l’avons montré aux éleveurs, les retours ont été très positifs. En fait, il est plein depuis décembre, avec des réservations venues d’Irlande, d’Angleterre mais aussi de France. Son pedigree interpelle bien sûr, puisqu’il est par Oasis Dream sur une superbe souche Juddmonte. Il faut aussi dire que c’est en quelque sorte un outcross pour beaucoup de juments et cela lui ouvre de nombreuses opportunités en matière de croisements. Il devrait bien croiser avec le sang de Shamardal, de Dubawi, mais aussi celui de Galileo et de ses fils Frankel ou Teofilo. Tous les feux sont au vert pour Native Trail. C’est un cheval très masculin. À l’âge de 2ans, il était déjà vraiment impressionnant. Lorsque les éleveurs irlandais l’ont découvert au Curragh lors des National Stakes (Gr1), il dominait totalement au paddock. On aurait dit un homme adulte dans une cour d’école. C’était une très bonne introduction aux éleveurs irlandais. Si on remonte dans le temps, c’est un cheval qui a été pinhooké deux fois, en tant que foal et en tant que yearling, par des personnes qui sont considérées comme de très bons juges. Cela atteste du fait que Native Trail a toujours été un très beau cheval. On voit rarement un 2ans aussi exceptionnel – surtout dans la lignée de Green Desert – avec une locomotion aussi remarquable que celle de Native Trail. C’est un athlète qui bouge merveilleusement bien. Enfin, c’est aussi un cheval qui a tenu 2.000m à 3ans face aux chevaux d’âge et gagné un classique sur le mile. Les 1.600m du Curragh sont très sélectifs, la ligne droite est très longue. Le fait qu’il confirme à 3ans renforce encore la confiance des éleveurs à son sujet. »

Darley, une période faste

Darley n’aura que rarement compté dans son histoire autant de jeunes étalons de talent dans son effectif. Night of Thunder (Dubawi) vient d’atteindre les 100.000 € grâce à la réussite de sa production en piste. Il fait la monte à Kildagan Stud, tout comme Blue Point (Shamardal), très en vue avec ses premiers 2ans. Il passe à 60.000 € la saillie. L’Angleterre a Too Darn Hot (Dubawi), lui aussi brillant avec sa première génération de 2ans en 2023. Son tarif 2024 – 65.000 £, soit environ 75.000 € – est celui d’un très bon étalon confirmé. Anthony O’Donnell réagit : « On peut le dire, l’offre de Darley est très forte depuis plusieurs années, notamment grâce à la puissance des lignées de Dubawi et de Shamardal. C’est un succès conjoint de Godolphin et des éleveurs qui font confiance à nos étalons. L’avenir est devant eux. L’année 2024 va être cruciale car Ghaiyyath, Earthlight et Pinatubo vont avoir leurs premiers 2ans. Sans oublier Victor Ludorum. Mais la confiance est là car nous sommes portés par la réussite de Blue Point et de Too Darn Hot, qui ont confirmé toute l’estime que nous leur portions. Tout en sachant qu’en course Blue Point comme Too Darn Hot ont beaucoup progressé avec l’âge. On peut donc espérer que leur descendance suive la même trajectoire. Il y a une certaine pression autour de ces jeunes sires, dont les produits se sont très bien vendus, mais c’est de la bonne pression.  »

Night of Thunder fait désormais partie de la cour des grands même si « l’année 2023 a été un petit peu plus calme car ses meilleures générations sont à venir. Mais, à y regarder de plus près, le potentiel est vraiment là. Night of Thunder a sorti 35 gagnants dans cette génération de 2ans et principalement des sujets de seconde partie de saison, qui ont donc le regard tourné vers 2024. Nous avons hâte de voir en piste ses générations conçues à 75.000 €. Tout pousse à croire que Night of Thunder va continuer son ascension dans l’élite du parc européen. »

Le vétéran Teofilo (Galileo) a sorti un troisième gagnant de Melbourne Cup en 2023. Aucun étalon européen n’avait réussi cela depuis Monsun (Konigsstuhl) : « Teofilo est un super étalon, avec encore quatre gagnants de Gr1 en 2023. Depuis ses débuts, il a sorti 63 gagnants de Groupe. C’est remarquable. En plus, c’est un top père de mères. Il n’est plus tout jeune, mais reste en grande forme. » La moyenne des yearlings de Teofilo a été de 145.000 € en 2023.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires