samedi 24 février 2024
AccueilCoursesRetour chantilly c1

Retour chantilly c1

Chantilly, samedi 

Prix du Bois de Précy (Classe 2)

Seremini, presque surpris

Samedi, la réunion cantilienne débutait par la plus belle épreuve du programme, le Prix du Bois de Précy ( Classe 2). Le lot n’était pas fourni puisque uniquement cinq poulains prenaient le départ de cette course, après le forfait de Purple Mood (Sommerabend), mais quelques profils intéressants étaient présents… C’est finalement l’expérience qui a primé puisque c’est Seremini (Siyouni) qui décroche un deuxième succès pour sa troisième sortie. L’élève et représentant de son Altesse l’Aga Khan n’avait pas été revu depuis sa première victoire, le 11 octobre, dans le Prix du Jeu de l’Oie (Maiden, 1.800m), à Chantilly. Samedi, un nouveau paramètre entrait en jeu, la découverte de la P.S.F… Cela ne l’a pas perturbé même si le pensionnaire de Francis-Henri Graffard a bien failli se laisser surprendre par Memphis Tennessee (Shalaa)…

Dans une épreuve sans rythme, Maxime Guyon a positionné Seremini à l’arrière du petit peloton. Détendu, il a été décalé assez tôt dans la ligne droite pour anticiper le démarrage, venant prendre facilement l’avantage. À 300m du poteau, il a vu arriver très vite Memphis Tennessee à son extérieur,  qui lui a même pris l’avantage. Mais Seremini a su se relancer pour s’imposer d’une demi-longueur devant le pensionnaire de Yoann Bonnefoy, qui répète ses bons débuts. Seremini a fait une dernière facétie au passage du poteau, qu’il a franchi d’un petit bond. Il faut compter trois longueurs pour retrouver Happy Days (Toronado), troisième.

Monter les échelons petit à petit

Présent à Chantilly, Francis-Henri Graffard a expliqué : « Le poulain a eu un bon parcours… La course n’a pas été rythmée mais il s’est montré plutôt détendu. Dans la ligne droite, il a bien accéléré, se faisant un peu surprendre par Memphis Tennessee. J’ai cru qu’il allait être battu mais il s’est bien relancé. Il a bien poursuivi son effort jusqu’au poteau. Pour la suite, il devrait courir une Classe 1 en février, à Chantilly. Le programme se passe, pour l’instant, comme je l’avais prévu. »

La souche de Sendawar

Élevé par les Aga Khan Studs, Serimini est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon au haras de Bonneval, et de Semariya (Archipenko), lauréate de deux courses entre 2.000m et 2.100m sur notre sol. Elle a terminé sa carrière avec une valeur handicap de 42,5. À la vente d’élevage d’Arqana en 2021, elle avait été vendue 40.000 € à Stallions Group. Seremini est son premier produit. Elle a une 2ans par Iffraaj (Zafonic), achetée 70.000 € par Meridian International lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana, ainsi qu’un yearling par Sea the Moon (Sea the Stars).

Sa deuxième mère, Serasana (Red Ransom), est gagnante d’une course sur les 2.000m de Vichy au mois de juillet de ses 3ans. Sept de ses huit produits vus en compétition ont gagné. C’est le cas de Saryshagann (Iffraaj), troisième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). Enfin, la troisième mère, Serasia (Linamix), a donné Serabad (Priolo), lauréat du Prix Maurice Caillault (L). Serasia est une sœur du champion miler Sendawar (Priolo), lauréat de la Poule d’Essai des Poulains, du Prix du Moulin de Longchamp, du Prix d’Ispahan et des St James’s Palace Stakes (Grs1). Cette souche Aga Khan a aussi été développée avec réussite par l’écurie Wertheimer & Frère, avec Kayaba (Anaaba), gagnante du Prix La Sorellina (L) et à l’origine de Hergame (Motivator – 3e du Prix Six Perfections, L à l’époque), de Yakaba (K) (Medicean – Prix d’Arenberg, Gr3) et donc d’Accakaba (Acclamation – Prix du Calvados, Gr2).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’04’’89

De 1.000m à 600m : 27’’05

De 600m à 400m : 12’’18

De 400m à 200m : 10’’91

De 200m à l’arrivée : 11’’04

Temps total : 2’06’’07

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

SERIMINI (M3)

Kingmambo

Archipenko

Bound

Semariya

Red Ransom

Serasana

Serasia

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires