mardi 16 avril 2024
AccueilInternationalStar of Mistery s'offre les "boys"

Star of Mistery s’offre les “boys”

MEYDAN (AE), VENDREDI

AL WASL STAKES

Star of Mistery s’offre les “boys”

La pouliche Star of Mistery (Kodiac) avait dévoilé des moyens à 2ans mais elle avait ruiné les parieurs lorsqu’elle s’était classée deuxième à moins de 2/10 des Duchess of Cambridge (Gr2). Vendredi, elle a remis les pendules à l’heure en s’imposant de belle manière – face aux poulains – dans les Al Wasl Stakes sur 1.200m et ce, malgré un mauvais numéro dans les stalles. William Buick a dû se montrer patient et il a longtemps maintenu sa pouliche dans le sillage du très en vue Starlust (Zoustar). Ce dernier a pris la mesure du “FR” Zorken (Goken), animateur mais qui a cédé à 300m du poteau après avoir tiré. Star of Mistery a trouvé l’ouverture dans les derniers 200m. Il a déposé Starlust qui a conservé la deuxième place. C’est par une longueur et avec d’évidentes ressources que la pouliche a battu les mâles pour la plus grande joie du premier jockey Godolphin qui a déclaré : « Elle est mal sortie des boîtes mais j’ai eu un bon parcours derrière Starlust qui était pour moi le rival le plus dangereux. Elle possède beaucoup de vitesse et a apprécié de courir cachée… »

La sœur de deux gagnants de Gr1

Star of Mistery, produit de l’élevage Godolphin, est une demi-sœur de deux gagnants de Gr1. À savoir la pouliche Altiqha (Dark Angel) qui a atteint son top niveau à 4ans en remportant aux États-Unis les Just A Game Stakes et les Diana Stakes (Grs1), mais également Mysterious Night (Dark Angel), plus précoce et qui, à 2ans, après avoir gagné le Prix François Boutin (Gr3) a trouvé son jour de gloire au Canada par un succès dans les Summer Stakes (Gr1). Sa mère, Mistrusting (Shamardal), a remporté les Boadicea Stakes (L) et elle a produit deux autres gagnants. La deuxième mère, Misheer (Oasis Dream), rapide et précoce, a brillé à 2ans dans les Cherry Hinton Stakes (Gr2) et elle s’est classée deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1).

Mistrusting, après des croisements avec des étalons de vitesse, a un 2ans par Dubawi (Dubai Millennium). Elle n’a pas de yearling et a rencontré une nouvelle fois Dubawi l’an dernier.

Kabirkhan, le Kazakhstan peut rêver de la World Cup

Le drapeau du Kazakhstan était de sortie à la rentrée aux balances de Kabirkhan (California Chrome) dans les Dubai Island. Certes, le cheval venait de gagner un handicap et il ne possédait qu’un rating 97 avant la course, mais il a fait forte impression. Invaincu au cours de ses huit premières sorties, il avait connu sa seule défaite dans le Derby Russe. Vendredi, il a pris sa revanche sur Hero Mo (Mo Town) qu’il laisse à quatre longueurs. Doug Watson, qui entraîne le représentant du jeune propriétaire Tlek Mukanbetkaliyev, peut viser les bonnes courses du Carnival : « L’Al Maktoum Challenge (Gr1) arrive un peu tôt, dans deux semaines, et il faut bien réfléchir. Il existe aussi l’option du Al Maktoum Classic (Gr2), en mars au cours de la réunion du Carnival. Kabirkhan est un cheval puissant qui a toujours bien travaillé depuis qu’il est arrivé à l’écurie et la Dubai World Cup (Gr1) est un rêve pour nous tous… » Kabirkhan a été acheté 12.000 $ (11.000 €). Il est par California Chrome (Lucky Pulpit), lauréat du Kentucky Derby et des Preakness Stakes (Grs1). Son père a couru deux fois la Dubai World Cup : deuxième en 2015, il s’est imposé en 2016 malgré un parcours épouvantable. Kabirkhan appartient à la dernière génération américaine de California Chrome qui office au Japon depuis 2020 et il est offert par Arrow Stud à 4 millions de yens (25.000 €).

Les handicaps du Carnival sont toujours bien difficiles à gagner et le français Track of Time (Gleneagles), qui avait bien couru vendredi dernier, l’a encore démontré dans le Lord North Handicap, sur 1.800m. Attentiste, il a connu quelques problèmes de trafic et a dû se contenter de la cinquième place dans une course remportée par le vétéran Ouzo (Charm Spirit) qui a offert un coup de trois à Adrie de Vries au cours de la réunion.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires