vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesTarob en toute logique

Tarob en toute logique

Pau, lundi

Prix de Montaut (Maiden)

Tarob en toute logique

Le jour de ses débuts, sur ce tracé, dans le prix d’Orthez (Inédits), Tarob (Shalaa) avait longtemps fait figure de lauréate avant de s’incliner finalement d’une tête sur le fil. Battue ce jour-là par See the Dream (De Tréville), une pensionnaire d’Antoine de Watrigant qui n’a pas encore été revue, l’élève et représentante d’Al Shaqab Racing laissait tout de même entrevoir une certaine qualité. Très attendue pour sa deuxième apparition dans le Prix de Montaut (Maiden), Tarob s’est rapidement emparée des commandes de l’épreuve. Jamais inquiétée d’un bout à l’autre du parcours, la pensionnaire de François Rohaut n’a fait qu’accroître son avance dans la phase finale. Avec de la marge, Tarob l’emporte nettement par cinq longueurs et demie. La deuxième place revient à la co-animatrice Jakima (Kodiac), qui n’a toutefois jamais été en mesure de rivaliser avec l’impressionnante lauréate mais qui a bien toutefois bien soutenu son effort. Quatre longueurs et demie plus loin, l’autre « Rouget » Es Xarcu (Toronado), termine plaisamment pour compléter le podium.

Une pouliche qui a des moyens

À sa descente de cheval, le jockey lauréat, Matthias Lauron, a confié sur Equidia : « Les impressions sont bonnes et la pouliche confirme ses bons débuts. Elle progresse. Tarob a une grande action et il faut éviter de la contrarier. C’est une pouliche qui a des moyens mais il faut juste que l’on parvienne à la calmer. À l’avenir, le gazon ne devrait pas non plus lui poser de problème… »

Sa mère a gagné le Prix des Tourelles

Élevée par son propriétaire, Tarob est une fille de Shalaa (Invincible Spirit), qui officie à Arrowfiled en Australie, et d’Iltemas (Galileo), lauréate du Prix des Tourelles (L) et jugée digne de participer au Qatar Prix du Cadran (Gr1) où elle finissait huitième. Outre Tarob, elle a produit un autre gagnant : Maysan (Siyouni), à l’honneur dans un handicap sur les 1.350m de Lyon-Parilly puis sur le mile de la P.S.F. de Lingfield. Tarob a un 2ans par Mehmas (Acclamation) et elle a rencontré Zelzal (Sea the Stars) en 2023. Sa deuxième mère, Arkadina (Danehill), a notamment conclu troisième des Give Thanks Stakes (Gr3, 2.400m) en Irlande. Outre Iltemas, on lui doit Guilty Twelve (Giant’s Causeway), lauréate du Robert G. Dick Memorial Stakes (Gr3, 2.200m) aux États-Unis. Il s’agit de la souche de la championne Again (Danehill Dancer), gagnante, entre autres, des 1.000 Guinées Irlandaises (Gr1).

Green Desert

Invincible Spirit

Rafah

Shalaa

War Chant

Ghurra

Futuh

TAROB (F3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Iltemas

Danehill

Arkadina

Cumbres

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires