dimanche 14 avril 2024
AccueilInstitutionFonds europeen de l elevage

Fonds europeen de l elevage

Comment le F.E.E. contribue aux allocations françaises

Lors de sa réunion du lundi 29 janvier 2024, la Commission française du Fonds européen de l’élevage (F.E.E.) s’est réunie sous la présidence d’Arnaud de Seyssel, vice-président de France Galop et président du Conseil du plat. À cette occasion, cette Commission a proposé les orientations budgétaires pour l’année 2024 concernant la distribution des encouragements provenant du F.E.E.

Au total, 1,05 M€ d’encouragements ont été budgétés sur l’ensemble de l’année 2024 pour les courses françaises de plat et d’obstacle. Ces orientations ont ensuite été validées par le Conseil d’administration de France Galop qui s’est tenu le même jour.

Président de la Commission française du F.E.E., Arnaud de Seyssel a commenté : « Les orientations budgétaires pour l’année 2024 s’inscrivent dans la continuité de celles proposées ces trois dernières années. Le F.E.E. apporte un volume d’encouragements significatif au profit de tous les acteurs français. Nous souhaitons renforcer la visibilité de ces encouragements et nous travaillerons dès cette année sur de nouvelles propositions de dotations pour 2025 afin que l’apport du F.E.E. sur les courses françaises soit plus déterminant. »

Quelles courses bénéficient des primes F.E.E. ?

En plat, environ 195 courses du programme 2024 bénéficient d’un complément de dotation grâce à une prime F.E.E.. De plus, chaque année, la dotation d’une course est intégralement financée, à hauteur de 130.000 €, grâce au F.E.E. Il s’agit du Critérium du Fonds européen de l’élevage (L.R.) pour chevaux de 2ans dont la prochaine édition est programmée le samedi 17 août 2024 à Deauville.

Voici le détail des courses de plat qui bénéficient de “primes F.E.E.” :

• 3 courses de Groupe (Prix du Bois Longines, Prix Daphnis, Prix de Lieurey) offrant chacune 20.000 € de primes F.E.E.

• 18 Listeds pour femelles offrant chacune de 12.000 € à 16.000 € de primes F.E.E.

• Environ 65 courses pour chevaux inédits de 2ans et 3ans (programme dit “parisien” ) offrant chacune 2.500 € de primes F.E.E.

• Environ 108 courses de niveau Classe 2 pour chevaux de 2ans et 3ans (programme dit “régional” ) offrant chacune 2 500 € de primes F.E.E.

Le programme de l’obstacle est également concerné par ce dispositif de primes. En 2024, 27 courses à obstacles proposeront des primes F.E.E. comprises entre 5.000 € et 20.000 € selon les courses.

Toutes les primes F.E.E. proposées dans les courses françaises sont indiquées dans les conditions de courses. Le détail des primes F.E.E. est aussi consultable dans les Conditions Générales de France Galop.

Comment fonctionne le F.E.E. ?

Depuis sa création en 1983, le F.E.E. a versé plus de 130 M€ d’encouragements.

Basé à Newmarket, le F.E.E. est composé de quatre nations : la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Irlande.

Le F.E.E. repose sur deux sources de financement : à titre principal, une contribution provenant des propriétaires d’étalons, et dans une moindre mesure, l’inscription individuelle des chevaux issus d’étalons non-inscrits ou nés hors d’Europe, notamment américains.

Concernant la contribution des étalons, le F.E.E. collecte les fonds auprès des étalonniers du monde entier (des étalonniers américains ou japonais cotisent au F.E.E.). Ces derniers versent une cotisation pour les étalons qu’ils souhaitent inscrire au F.E.E. Le montant est lié au prix de la saillie et au nombre de saillies réalisé. Ces fonds sont ensuite répartis entre les quatre pays du F.E.E. et servent à financer des courses ou des primes.

Les produits des étalons inscrits au F.E.E. sont alors éligibles à ces épreuves financées directement par le F.E.E. ainsi qu’aux primes versées par le F.E.E. L’inscription des étalons au F.E.E. est importante car une très grande majorité des courses labélisées F.E.E. pour chevaux de 2ans en plat (inédits, maiden et Classe 2) est exclusivement réservée aux chevaux issus d’étalons cotisants au F.E.E.. Il est certes toujours possible pour un propriétaire d’inscrire au F.E.E. un cheval dont le père n’a pas cotisé à ce fonds, mais cela nécessite un versement de 12.000 € à l’inscription pour un cheval de 2ans.

Sur le même modèle, tout un programme de courses d’obstacle à l’étranger est également réservé aux chevaux qualifiés F.E.E. Ce programme de courses dédié illustre l’intérêt pour les propriétaires d’étalons de les inscrire au F.E.E. Leur production est ainsi éligible à ce programme d’épreuves F.E.E. et dispose ainsi d’un éventail plus large d’opportunités de courir.

Composition de la Commission française du F.E.E.

La Commission française du F.E.E., pour les quatre années à venir, est composée :

D’acteurs de la filière des courses :

• Arnaud de Seyssel (président)

• Frédéric Landon

• Nicolas de Chambure

• Thierry Cyprès

• Nicolas de Lageneste

• Charles-Henri de Moussac

De représentants de France Galop :

• Henri Pouret

• Pierre Laperdrix

• Stephan Kalley

• Dr Stéphanie Chapman

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires