jeudi 18 avril 2024
AccueilCoursesRentrée gagnante de Jojo Junior

Rentrée gagnante de Jojo Junior

Marseille-Borély, mardi

Prix des Arganiers (Classe 2)

Rentrée gagnante de Jojo Junior

Jojo Junior (Hunter’s Light) n’avait plus été revu depuis le mois de septembre et une cinquième place dans le Prix Jeune Génération (Classe 2). Castré en novembre, le représentant de Gousserie Racing réalise une rentrée gagnante, mardi, dans le Prix des Arganiers (Classe 2), sur une piste particulièrement pénible à Borély.

Muni d’un bonnet, le pensionnaire de Patrice Cottier s’est malgré tout montré assez tendu, à l’arrière du peloton, le long de la corde, avant de sembler surpris par le démarrage dans le dernier tournant. Jojo Junior s’est bien ressaisi une fois son action trouvée, accélérant bien pour s’imposer d’une tête devant Marie Mancini (Footstepsinthesand). Cette dernière a bien conclu, mais trop tardivement, après avoir fait les extérieurs. Bellaleo (Ultra), en deuxième position à l’extérieur de l’animateur, Bodyguard (Havana Grey), est troisième à une demi-longueur.

Un poulain généreux

Poulain imposant, Jojo Junior avait laissé entrevoir des espoirs lors de ses débuts victorieux au Bouscat dans le Prix Max Daguzan-Garros (Inédits), au mois de mai. Cela s’était un peu compliqué ensuite et il n’avait plus réussi à gagner. La castration lui a visiblement fait du bien, même s’il s’est montré un peu allant mardi. Ceci dit, il s’agissait d’une rentrée et il faudra le revoir. Pauline Chehboub nous a dit : « Il nous a toujours montré pas mal de qualité. C’est une super rentrée après castration. Il est généreux de nature et nous lui avons donné un break important. La famille est ainsi : très généreuse, avec des chevaux qui peuvent être allants et se donnent beaucoup. Sa mère donne des gagnants. Nous avons fait le choix de le castrer et cela semble être la bonne option. Physiquement, il est très sympa : grand, avec de beaux points de force. »

Le neveu de Wind Tartare

Élevé par Gousserie Racing, Jojo Junior est un fils de Hunter’s Light (Dubawi), étalon au haras du Lion, et de Fly Tartare (Greengroom), jument élevée dans le Tarn et qui fut le premier gagnant de son père, le “Wertheimer” Greengroom (Green Tune). Achetée 5.000 € yearling à Osarus par son entraîneur Thierry Larrivière, Fly Tartare a couru neuf fois à 2ans et a remporté cinq courses, dont le Prix Henri Chapelle (B) à Borély. Elle est devenue une jument bien connue des turfistes. Jojo Junior est son septième produit, son troisième gagnant. On lui doit également Johen (Elusive City), lauréat de cinq courses de 1.600m à 2.400m, ainsi que Wrong Colour (Galiway), gagnante de trois courses sur le créneau de la vitesse. Elle a une 2ans et un yearling par Stunning Spirit (Invincible Spirit), a rencontré Sealiway (Galiway) en 2023 et va de nouveau aller à la rencontre de Sealiway cette année.

La deuxième mère, Magic Tartare (Lesotho), est inédite. Elle a donné six gagnants dont Wind Tartare (Air Chief Marshal), deuxième du Critérium de l’Ouest (L) puis exporté aux États-Unis où il a gagné deux courses. En trente et une sorties aux États-Unis, il a conclu à vingt-quatre reprises dans les cinq premiers. La troisième mère a donné Loyal Tartare (Astair), gagnant du Prix Isonomy et deuxième du Critérium du Languedoc (Ls).

Dubai Millennium

Dubawi

Zomaradah

Hunter’s Light

Barathea

Portmanteau

Dayanata

JOJO JUNIOR (H3)

Green Tune

Greengroom

Danagroom

Fly Tartare

Lesotho

Magic Tartare

Miss Tartare

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Jeunesse

C5 VIROFLAY