mercredi 28 février 2024
AccueilInternationalGreat Truth en poulain de Groupe

Great Truth en poulain de Groupe

MEYDAN (AE), VENDREDI

DUBAI TROPHY

Great Truth en poulain de Groupe

Après un facile succès en débutant, Charlie Appleby avait estimé Great Truth (Dubawi) suffisamment doué pour l’aligner face à City of Troy (Justify) dans les Superlative Stakes (Gr2). Le poulain avait tenté d’attaquer le champion des 2ans avant de devoir abdiquer puis de perdre la troisième place tout à la fin. Un mauvais souvenir, sans doute… Son entraîneur a alors décidé de revoir ses prétentions à la baisse et, après une course de rentrée en demi-teinte, l’élève Godolphin a remporté vendredi le Dubai Trophy, la plus belle épreuve pour les jeunes sprinters du Carnival. Quelque peu pris de vitesse au départ, Great Truth a attendu les 400 derniers mètres pour prononcer son effort. Sur le poteau, il a devancé d’une tête la pouliche Frost at Dawn (Frosted) qui avait pris franchement l’avantage un peu plus tôt, alors que Starlust (Zoustar), seul lauréat de Groupe au départ, a dû se contenter de la troisième place, un nez plus loin. Largement battu par Starlust lors de sa rentrée, Great Truth a grandement progressé et, selon son jockey, William Buick, il va encore s’améliorer : « Sa course de rentrée lui a fait du bien car il manquait vraiment de compétition après une longue absence. Greta Truth possède une belle vitesse de base mais, théoriquement, c’est plus un poulain de 1.400m. Il s’est montré courageux et il faudra compter sur lui à l’avenir… »

La mère a gagné le Prix du Calvados

Great Truth, élevé par Godolphin, est le premier produit de Beyond Reason (Australia) qui a mérité de rencontrer le grand Dubawi (Dubai Millennium) suite à son succès dans les Prix du Calvados (Gr2) et Six Perfections (Gr3). Beyond Reason a également tenté sa chance dans les Moyglare Stud Stakes et le Fillies’ Mile (Grs1) en fin de saison, à 2ans et, après avoir connu des problèmes à 3ans, elle s’est classée troisième des Cape Verdi (Gr2) avant de partir au haras à 4ans. Beyond Reason avait coûté 370.000 Gns (455.000 €) à Tattersalls October. La deuxième mère, No Explaining (Azamour), après s’être imposée pour l’entraînement du regretté Barney Curley est partie pour le Canada. Elle a gagné aux États-Unis le Gallorette Handicap (Gr3), décrochant aussi plusieurs places de Gr2. La troisième mère, Claustra (Green Desert), a donné les lauréats de Groupe Bayamo (Valanour) et Wessam Prince (Soviet Star).

Beyond Reason a un 2ans par Dubawi et un yearling par Lope de Vega (Shamardal).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires