mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesKabbale fait parler la classe

Kabbale fait parler la classe

Pau, jeudi

Prix Frederik Henry Prince (Steeple-chase)

Kabbale fait parler la classe

Troisième du Prix Pré Catelan sur les haies d’Auteuil, Kabbale (Saint des Saints) avait déjà dévoilé de la qualité. Quatrième du Prix Charles Daguilhon-Pujol en débutant en steeple, à Pau, elle affrontait alors de potentiels protagonistes au Prix Antoine de Palaminy (L). Jeudi, dans le Prix Frederik Henry Prince, la représentante du haras de Saint-Voir affrontait un lot moins relevé et elle s’est imposée avec brio.

Très belle d’état, Kabbale est partie en quatrième position, avant de se rapprocher dans le premier tournant pour venir derrière le leader, Kalco Môme (Balko). Elle a été très sérieuse dans ses sauts, s’assurant librement l’avantage à l’oxer de haies, en face. À la sortie du tournant final, la pouliche a haussé le ton, et aucun rival n’a pu la menacer dans la ligne droite. Kabbale s’est finalement imposée de quatre longueurs et demie devant Kahid de Fregande (Estejo) qui a refait beaucoup de terrain dans le dernier kilomètre. Le favori Kaolin (Chanducoq) a fait une faute à l’oxer de haies, ce qui ne l’a pas aidé pour la suite du parcours. Il complète toutefois le podium.

La belle histoire de Carte sur Table se poursuit…

Entraîneur de Kabbale, Anne-Sophie Pacault a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une pouliche qui est très, très bien née. Je remercie d’ailleurs le haras de Saint-Voir de sa confiance. Kabbale est la sœur de mon ancienne protégée, Carte sur Table, avec laquelle nous avions commencé l’aventure avec Saint-Voir. Je remercie aussi mon équipe pour son travail. J’avais dit à Nicolas de Lageneste que l’on gagnerait à Pau en steeple. » Jockey de la gagnante, Nicolas Gauffenic a ajouté : « Elle a pas mal consommé en partant, que ce soit sur le plat ou dans ses sauts. Mais, une fois que j’ai pu me caler sur le leader, sans qu’elle s’occupe de contrer les chevaux de derrière, j’ai pu faire ce que je voulais. Après le mur, le leader commençait à en avoir assez et j’en ai profité pour prendre l’avantage grâce à de « jolis » sauts. La dernière fois, nous avions fini la course sur un déboulé et ce n’est pas son sport. Une fois devant, je l’avais « au bouton ». »

La sœur d’une gagnante de Groupe AQPS

Élevée par le haras de Saint-Voir, Kabbale est une fille de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham et de Rien de Plus (Vidéo Rock), lauréate du Prix Ginetta II sur le steeple d’Auteuil et deuxième du Prix Sytaj (Gr3) qui a donné désormais cinq vainqueurs. Outre Kabbale, Rien de Plus a produit Carte sur Table (Poliglote), laquelle avait offert un premier Groupe à Anne-Sophie Pacault en s’imposant dans le Prix Glorieuse (Gr3), mais s’était également classée troisième du Prix de Craon (Gr1 AQPS) tout en s’imposant sur les haies et le steeple de Pau, et sur les haies d’Enghien. Carte sur Table a donné l’invaincue en plat Joy Team (Al Namix), gagnante du Prix Antoine de Vazelhes-Critérium du Centre (Gr3 AQPS) pour Anne-Sophie Pacault. Rien de Plus est aussi la mère d’En Voiture Simone (Laverock), lauréate sur le steeple de Lignières et troisième du Prix Samaritain, de Faut Bien Rêver (Sholokhov), gagnante en plat et placée en haies et d’Image de Marque (Great Pretender), vainqueur sur le steeple de Pau. Après Kabbale, Rien de Plus a eu Mets ta Ceinture (Hunter’s Light), une 2ans. La deuxième mère, Légitime (Kadalko), a gagné à 3ans sur les haies d’Auteuil. Elle a produit Karakta (Karaktar), lauréate du Prix Général de Saint-Didier (Gr3). C’est la souche des champions Homme du Jour (Vidéo Rock) et Rendons Grâce (Vidéo Rock).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

KABBALE (F4)

No Lute

Vidéo Rock

Pauvresse

Rien de Plus

Kadalko

Légitime

Ability

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting