mardi 16 avril 2024
AccueilA la uneLA FRANCE QUI GAGNE

LA FRANCE QUI GAGNE

LA FRANCE QUI GAGNE

Doha est (re)devenu le centre du monde hippique depuis la montée en puissance de Wathnan Racing. Les investissements de l’émir du Qatar, couplés à des allocations très intéressantes, ont attiré d’une part d’excellents chevaux pour le meeting de l’Emir Sword, et d’autre part de nombreux courtiers, entraîneurs, décideurs, officiels venus des grands pays européens des courses et même de plus loin ! Dans ces conditions, montrer “ses muscles” est important. La France a su le faire. Guillaume de Saint-Seine, le président de France Galop, était présent à Doha, et il a pu assister, comme l’émir du Qatar, au triomphe des chevaux arabes entraînés en France… et plus précisément à Pau, par François Rohaut. L’entraîneur a remporté samedi deux courses, et pas des moindres. Al Ghadeer s’est imposé en champion dans l’Emir Sword (Gr1), alors que Molfit a devancé son compagnon d’entraînement Al Zeer dans l’Emir Silver Sword, réservé aux 4ans et aux propriétaires “non-cheikhs”. La France doit beaucoup à l’élevage et aux courses de pur-sang arabes. Et c’est encore grâce à ces chevaux qu’elle a brillé samedi à Doha.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires