dimanche 19 mai 2024
AccueilInternationalOn a retrouvé le vrai Rebel's Romance

On a retrouvé le vrai Rebel’s Romance

Doha (QA), samedi

HH The Amir Trophy (Gr3)

On a retrouvé le vrai Rebel’s Romance

Selon les ratings, Rebel’s Romance (Dubawi) était le meilleur concurrent de la grande course pour pur-sang anglais du meeting international de Doha. Cela étant dit, son entourage faisait preuve d’une certaine prudence avant la compétition. Il faut dire que le cheval a connu des problèmes après son succès dans la Breeders’ Cup Turf (Gr1). Inexistant dans la Dubai Sheema Classic (Gr1), le représentant de Godolphin a perdu son jockey à Saratoga au mois de juillet, avant de sombrer dans le terrain souple de Belmont. Absent pendant deux mois, il a refait surface le 13 décembre à Kempton dans une Listed. Sa très facile victoire dans HH The Amir Trophy (Gr3) marque encore une étape vers son retour à haut niveau.

Il ne leur a laissé aucune chance

William Buick, conscient qu’il avait le meilleur cheval du lot, a donc décidé de ne pas subir le déroulement. Et dans une épreuve au départ menée à une allure peu sélective, il a rapidement décidé d’aller devant. Un certain nombre de concurrents ont souffert de ce manque de train. À commencer par le japonais North Bridge (Maurice) dont le jockey Yasunari Iwata était par moments “pendu” sur ses rênes. La course s’est progressivement accélérée et Rebel’s Romance, bien en tête à l’entrée de la ligne droite, a attaqué le premier. Dès lors, les autres n’avaient plus aucune chance.

Il a aisément créé la différence, alors qu’au même moment, Zeffiro (Deep Impact) a très mal réagi aux sollicitations de Joao Moreira. Le concurrent japonais a fortement penché, perdant beaucoup de terrain à cette occasion. Rebel’s Romance qui semblait filer vers un facile succès a ainsi vu son principal adversaire se saborder. Zeffiro termine néanmoins deuxième, mais à trois longueurs. Après la course, son entourage a confié qu’il ne serait jamais allé chercher Rebel’s Romance, mais qu’il aurait pu terminer plus près.

Satono Glanz (Satono Diamond) est troisième à une longueur trois quarts, devant un autre japonais, North Bridge. Le tenant du titre, Russian Emperor (Galileo) est cinquième et Simca Mille (Tamayuz), sixième.

Pas loin de son meilleur niveau

Encore à cheval, William Buick a déclaré : « Il a vraiment apprécié le profil de la course. Ce n’était pas prévu d’aller devant. Mais Charlie Appleby voulait que j’avance après m’être élancé de la stalle 10. Il s’est bien détendu. Il n’y a pas si longtemps, il remportait une Breeders’ Cup Turf. Le cheval n’est pas loin de son meilleur niveau. C’est génial de venir au Qatar et de monter un gagnant. C’est un grand festival et je suis absolument ravi. C’était une bonne course, avec des chevaux japonais, irlandais et anglais. Rebel’s Romance devait être proche de son meilleur niveau pour gagner et je suis presque sûr qu’il l’était aujourd’hui. »

Le frère de Measured Time

Élevé par Godolphin, Rebel’s Romance est un fils de Minidress (Street Cry), battue du minimum dans les Height of Fashion Stakes (L, 2.000m) à 3ans. La jument a donné trois black types, dont Measured Time (Frankel), gagnant des Jebel Hatta Stakes (Gr1). Short Skirt (Diktat), la deuxième mère, a gagné les Musidora Stakes et les St. Simon Stakes (Grs3).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires