dimanche 14 avril 2024
AccueilInternationalMeydan : un pseudo Super-Saturday

Meydan : un pseudo Super-Saturday

Meydan : un pseudo Super-Saturday

Le Carnival de Meydan en est déjà à son avant-dernière réunion. Samedi, il propose ce que l’on appelait encore il y a peu, dans l’ancienne formule, le Super Saturday, LA journée des trials préparant à la nuit de la Dubai World Cup. Le choix d’échelonner le meeting sur 14 réunions n’a pas réellement bien fonctionné. Quelques erreurs ont peut-être été faites dans le programme, la concurrence de la Saudi Cup et de l’Amir Sword pèse également dans la balance mais, de base, la règle est toujours la même : pour proposer des courses de bonne facture, il est nécessaire d’avoir de bons chevaux. Et, bien évidemment, il est impossible de multiplier les chevaux de qualité, à moins de posséder le pouvoir de faire des miracles… Charlie Appleby a réalisé un carton plein (neuf sur neuf) dans les Groupes sur le gazon où il a présenté des partants. La France a décroché quelques places mais elle est toujours en attente d’un premier succès. Autre fait notable, dans les épreuves sur le dirt, nous avons découvert un candidat (surprise) à la course aux 12 M$ : Kabirkhan (California Chrome), le héros du Kazakhstan. Le Saturday – gommons l’appellation “Super” – a perdu le Jebel Hatta (Gr1) et a échangé les Al Bastakiya (L), préparatoire aux U Derby (Gr2), par deux Listeds pour les 3ans sur le gazon. Le remaniement du programme des préparatoires à la Dubai World Cup (Gr1) a fait avancer dans le calendrier l’Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1) qui a révélé Kabirkhan. Le rôle d’ultime trial pour la World Cup est désormais occupé par l’Al Maktoum Classic (Gr2) mais Doug Watson a décidé de faire l’impasse avec “son” Kabirkhan. Le seul Gr1 restant à l’affiche est l’Al Maktoum Challenge Round 3 pour les pur-sang arabes alors que le Ras Al Khor, sur 1.400m, est devenu Gr3.

Le sans-faute de Charlie Appleby en danger

Le Ras Al Khor est la course qui pourrait mettre un terme à la mainmise de Charlie Appleby sur le Carnival. Il n’y présentera qu’un seul candidat, Noble Dynasty (Dubawi), acheté 3,6 MGns à Tattersalls October et qui effectuera ses débuts dans les Groupes à 6ans. Noble Dynasty affiche un rating de 106 dans une course qui s’annonce très ouverte. La France pourra compter sur Fort Payne (Rio de la Plata), bon deuxième en dernier lieu de la President Cup (L) à Abu Dhabi, ainsi que Demain (More than Ready), qui a couru proprement à deux reprises sur le gazon mais devra composer avec le 15 dans les stalles. L’armada Appleby est bien lotie dans la Dubai City of Gold (Gr2), préparatoire au Sheema Classic (Gr1), avec Castle Way (Almanzor) qui fera sa rentrée après castration et les autres lauréats de Gr3 que sont Warren Point (Dubawi) et Bold Act (New Approach). Les trois seront opposés à deux gagnants de Gr1, les français d’élevage Simca Mille (Tamayuz) et Sisfahan (Isfahan) qui ont réalisé le jumelé gagnant du dernier Grosser Preis von Berlin (Gr1).

Batwan pour une place dans le Gr1

Théoriquement, la tâche de la pouliche de 3ans Star of Mystery (Kodiac) dans le Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr3) s’annonce plus simple. Très impressionnante lors de son succès dans le Blue Point Sprint (Gr2), l’élève Godolphin retrouve plusieurs rivaux qu’elle a déjà dominés alors que le français Batwan (Kendargent) ambitionnera une place qui pourrait lui ouvrir la porte de l’Al Quoz Sprint (Gr1). Après deux sorties où il a été fortement handicapé par son numéro dans les stalles, il a cette fois été gâté par le tirage au sort, nanti de l’as. La France possède une autre chance de briser la glace dans ce Carnival. Nicolas Caullery alignera en effet Nadelia (Spanish Moon) dans les Jumeirah 1.000 Guineas (L), épreuve où elle sera opposée une nouvelle fois à Cinderella’s Dream (Shamardal), invaincue en trois sorties.

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires