samedi 25 mai 2024
AccueilInternationalTrois Groupes de moins et un de plus

Trois Groupes de moins et un de plus

Les décisions de l’European Pattern Committee

Trois Groupes de moins et un de plus

Onze jours après une réunion qui s’est déroulée en Irlande, l’European Pattern Committee a communiqué les changements du programme des Groupes et des Listeds. Une course a été promue Gr3 : les Salsabil Stakes pour pouliches de 3ans, en avril, à Navan, qui avaient affiché un rating canon (108,5) l’an dernier. C’est un vrai miracle compte tenu de la faiblesse des Groupes pour 3ans au cours de la première moitié de la saison. Les courses qui ont perdu ce label Gr3 sont les Gladness Stakes, en Irlande, et le Premio Carlo d’Alessio, en Italie. L’Angleterre a de son côté renoncé aux Sovereign Stakes – le pays a volontairement enlevé cette course de son programme dans le cadre de sa stratégie d’évaluation de ses Listeds et Groupes.

Une Listed irlandaise a été ajoutée au programme mais onze sont passées à la trappe – dont six en Italie –, alors que l’Angleterre a perdu les Ganton Stakes et les Scarborough Stakes : comme pour les Sovereign Stakes, c’est le choix du Pattern britannique. Les courses black types en danger pour 2025 sont au nombre de 42, dont 20 pour l’Italie et 7 pour l’Allemagne.

L’Allemagne travaille sur son Derby

L’Italie a réussi à sauver ses classiques, le Derby et les Oaks d’Italie ayant conservé le label Gr2 à la majorité des votants. Le Premio Regina Elena et le Premio Parioli sont toujours Gr3 mais l’E.P.C. a déjà marqué le terrain pour l’avenir. L’Allemagne est également passée par la case vote pour ses classiques qui ont des ratings assez faibles. Le Deutsches Derby a affiché cette année 111,75 alors que le rating moyen des trois dernières éditions est à 3,25 livres du minimum requis pour un label Gr1. Il faudra que l’Allemagne hausse son niveau de jeu pour ne pas risquer la même mésaventure que le Derby italien qui, après des années de souffrance, a finalement été rétrogradé en 2009. Le Deutsches Derby sera couru cette année le dimanche 7 juillet pour 650.000 € d’allocations. La clôture des engagements était fixée le 28 novembre dernier : 101 poulains et pouliches sont déjà sur la liste. Pour s’aligner au départ, leurs propriétaires payeront 7.500 € en six étapes. Cette année, pour la première fois, les quatre premiers du Derby, Prix du Jockey Club, Tokyo Yushun, Oaks et Prix de Diane (Grs1) auront droit à une supplémentation gratuite (65.000 €), tout comme les lauréats des Dante Stakes et des King Edward VII Stakes (Grs2). Le Preis der Diana (Gr1) est à 3,4 livres du rating moyen (111) requis pour conserver son statut. Les pouliches engagées sont au nombre de 94, dont une quinzaine d’étrangères. La course sera à l’affiche le dimanche 4 août avec 500.000 € d’allocations. Mais, au contraire du Derby, il n’y aura pas pour l’instant de supplémentation gratuite. L’E.P.C. a chaudement recommandé aux Allemands de faire tout ce qui était en leur pouvoir afin de booster les ratings.

Les German 2.000 Guineas en grand danger

Un classique allemand est en danger. Il s’agit des German 2.000 Guineas (Gr2). Il faut présenter un rating de 110 pour garder le label et la course, déjà très déficitaire (- 2,58 livres), a connu une édition 2023 n’ayant même pas atteint un rating moyen de 100 ! Si, en 2024, le rating moyen des quatre premiers n’atteint pas 110 ou plus, le classique sera rétrogradé automatiquement. Dans le meilleur des cas, le vote majoritaire sera requis. La course sera disputée cette année neuf jours plus tôt, le lundi 20 mai. Les German 1.000 Guineas (Gr2) auront lieu le dimanche 26 mai mais le rating moyen de la course pour les pouliches n’est pas si loin du 106 demandé. Les autres Grs1 en Allemagne ne sont pas en danger et les rétrogradations en 2024 concernent uniquement trois Listeds.

L’Italie sauve les meubles et pense à l’avenir

L’addition a été plus lourde pour l’Italie, mais le très bon travail diplomatique et l’engagement du nouveau directeur général des courses, Remo Chiodi, a payé. Le Premio Presidente della Repubblica est passé de Gr2 à Gr3 et le Premio Carlo d’Alessio est désormais une Listed. Six Listeds ne seront plus black types. Parmi celles-ci, deux figurent dans l’histoire du galop italien avec un point commun, le nom de Ribot (Tenerani) au palmarès. Il s’agit du Premio Pisa et du Premio Emanuele Filiberto. Le Premio Pisa est la course dont rêvent tous les propriétaires de Toscane, le cœur du galop italien, alors que le Premio Emanuele Filiberto est depuis presque toujours le trial le plus fiable pour le Derby Italiano. Pour les turfistes italiens, cela fait mal au cœur mais les courses en Italie connaissent des problèmes de structure bien plus importants. Dès lors, il faudra un travail colossal pour mettre à l’abri les 20 courses black types qui se retrouvent en danger en 2025.

Le point du président Jason Morris

Le président de l’E.P.C., Jason Morris, a fait le point après les décisions du Comité : « Nous avons encore réduit le nombre des courses black types. Elles étaient 852 en 2022 et seront 826 en 2024. Le Comité continue son contrôle plus strict sur la qualité des courses afin de maintenir son soutien dans le black type européen. Il y a une baisse globale inquiétante des ratings dans les courses black types et un nombre croissant de courses en danger, surtout dans le segment des 3ans. L’augmentation des exportations de chevaux de qualité hors d’Europe est un souci pour l’E.P.C. et les principaux pays européens se sont engagés à travailler ensemble pour assurer la production et la rétention des chevaux de haut niveau et soutenir les programmes nationaux et internationaux, surtout dans les créneaux des distances moyennes et des courses de tenue… »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires