mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesAndré Fabre retrouve Persian King

André Fabre retrouve Persian King

André Fabre retrouve Persian King

Au 15 mars, on recense 82 poulains et pouliches de 2ans à l’entraînement chez André Fabre. Un chiffre similaire à 2023 à la même date. Quatre-vingt-deux raisons de rêver !Pour voir la liste des 2ans à l’entraînement chez André Fabre, cliquez ici.

En 2023, André Fabre a couru 125 partants de 2ans, avec un pourcentage à la gagne de 27,2 % et de 57,6 % dans les trois premiers. Si on affine un peu plus les statistiques, par partant individuel, André Fabre a couru 51 éléments de 2ans. Parmi eux, 27 ont conclu leur année avec au moins une victoire, treize avec une valeur de 40 ou plus et deux ont décroché leur black type – mieux qu’en 2022, où Belbek (Showcasing) avait été le seul black type de 2ans de l’entraîneur.

L’équipe de juniors a été emmenée par Alcantor (K) (New Bay), brillant lauréat du Prix Thomas Bryon (Gr3) puis deuxième, sur une piste pénible, du Critérium International (Gr1). L’autre black type est Sajir (Make Believe), deuxième du Cabourg (Gr3) pour sa deuxième sortie et autoritaire lauréat du Saraca (L) en octobre. On note que, dans les engagements classiques 2024, l’écurie Fabre est à la hausse : 40 inscrits en 2024 contre 34 l’an dernier. Parité respectée : vingt mâles, vingt pouliches… La génération de 2ans 2023 d’André Fabre ne nous a pas encore tout montré.

De Lope de Vega à Galileo

Au 15 mars, on décompte 82 éléments de 2ans à l’entraînement chez André Fabre, pour 18 propriétaires parmi lesquels l’entraîneur lui-même (deux éléments), son épouse (quatre 2ans) et sa fille, Lavina, qui a un 2ans en association avec Hubert Guy – ils avaient déjà été associés, avec d’autres, sur Zellie (K) (Wootton Bassett). Sans surprise, le contingent Godolphin est le plus important, avec 28 juniors, suivi des 2ans de l’écurie Wertheimer & Frère (15) et ceux d’Édouard de Rothschild (5). Vingt-cinq des 82 juniors sont passés sur un ring de vente.

Côté étalons, le plus présent est Lope de Vega, avec huit éléments. Suit ensuite un first crop sire qu’André Fabre connaît bien : Persian King (Kingman), avec six 2ans. On trouve ensuite des étalons très confirmés : Sea the Stars (cinq 2ans), Kingman (quatre 2ans), Frankel (quatre 2ans) et Dubawi (quatre 2ans, dont trois Wertheimer… et aucun de Godolphin). Avec trois 2ans chez André Fabre, sont présents : New Bay, Siyouni, Night of Thunder, Wootton Bassett et un jeune sire qui aura ses premiers 3ans en piste : Too Darn Hot. Côté père de mère, c’est Galileo qui remporte la palme (huit 2ans), devant Invincible Spirit (cinq 2ans) et Dubawi (quatre 2ans).

Persian King, en étalon… et en frère

Comme dit précédemment, Persian King est le plus présent des étalons ayant leurs premiers 2ans dans les boxes d’André Fabre. Il est aussi présent dans les origines maternelles puisque l’écurie Wertheimer & Frère a envoyé à l’entraîneur le propre frère du sire, acheté dans le cadre de l’acquisition des effectifs de Dayton. Il s’appelle Altos. Sur les quinze “Wertheimer & frère”, trois sont élevés par Dayton. Il est en terrain connu : Tranquility est une fille d’Above the Clouds (High Chaparral) – qu’il a entraînée – et sœur d’Angel Guidance (Mastercraftsman), qu’il entraîne, et Oraison (Sea the Stars) est notamment une propre sœur de Burgarita (K) (Sea the Stars), qu’il entraîne également.

Du côté des étalons ayant leurs premiers 2ans chez André Fabre, on trouve aussi Golden Horde (Lethal Force), avec deux éléments tout comme Sottsass (Siyouni), ainsi que Wooded (Wootton Bassett), Ghaiyyath (Dubawi) et Hello Youmzain (Kodiac), tous les trois avec un junior chacun.

Godolphin “maison”, d’octobre et de Book 2

Sur les 28 poulains et pouliches de 2ans appartenant à Godolphin, nous sommes sur un 50/50 parfait entre les “produits maison” et les achats aux ventes : 14 contre 14. L’équilibre est également quasiment parfait entre les mâles et les femelles : 15 poulains, treize pouliches. Et, sur les quatorze achetés, la répartition entre ceux passés sur le ring de Tattersalls et d’Arqana est totalement égale : sept en provenance des ventes britanniques et sept arrivants de Deauville ! On remarque que Godolphin a fait le choix d’envoyer à Chantilly des 2ans achetés lors du Book 2 de Tattersalls et lors de la vente de yearlings d’octobre. Le prix moyen des yearlings de Book 2 est de 205.714 Gns et celui des yearlings d’octobre 192.142 €.

Le plus cher pour le prince Faisal

Le yearling le plus cher déniché aux ventes chez André Fabre est Unfold (Invincible Spirit), pour la casaque du prince Faisal. Sur ses trois représentants à l’entraînement, il est le seul passé sur un ring, les deux autres ayant été élevés “maison”. Unfold a été acheté 520.000 Gns lors du Book 1 – le seul yearling de Book 1 de la liste – et est issu de l’inédite Fizzi Top (Frankel). La poulinière a déjà donné True Genius ex-Koisal (Oasis Dream), troisième l’an passé des Diomed Stakes (Gr3) et désormais à Hongkong où il a vraisemblablement un peu de mal à s’acclimater. Fizzi Top est une fille de Zee Zee Top (Zafonic), gagnante de l’Opéra (Gr1), et une sœur d’Izzy Top (Pivotal), lauréat des Pretty Polly Stakes et du Jean Romanet (Grs1).

Les deux autres représentants du prince Faisal sont Saahir (Make Believe), propre frère de Sajir, et Alsaba (Pinatubo), fille de Magical Rhythms (Pioneerof the Nile), laquelle avait notamment battu la future gagnante des Nassau Stakes (Gr1) Lady Bowthorpe (Nathaniel) dans un handicap à l’automne de ses 3ans. Magical Rhythms est une fille de Nayarra (Cape Cross), gagnante du Gran Criterium (Gr1, à l’époque).

Nos cinq coups de cœur

Azimuts (M2)

Persian King & Izzy Bizu, par Kodiac

Pr. : Godolphin

El. : Peter Savill

Acheté 200.000 € à la vente d’octobre Arqana, Azimuts est un fils d’Izzy Bizu (Kodiac), gagnante du Prix Six Perfections (L, à l’époque). Il est donc le frère de la toute petite Dizzy Bizu (Caravaggio), qui remporta le Prix La Flèche et le Critérium de Vitesse (Ls). Avec Persian King, nul doute que son éleveur a souhaité apporter de la taille !

Oracle (M2)

Too Darn Hot & Ligne d’Or, par Dansili

Pr. : Wertheimer & Frère

El. : Dayton Investments Ltd

Oracle (Too Darn Hot) fait partie des effectifs Dayton achetés par l’écurie Wertheimer & Frère. C’est le premier produit de Ligne d’Or (Dansili), gagnante du Prix de Flore (Gr3), et Pierre-Yves Bureau, lors de notre article sur les croisements 2024 de l’écurie Wertheimer & Frère, nous avait parlé d’un très beau poulain. C’est un descendant de Louve et Louveterie, d’où Loup Breton, Loup Sauvage, Loup Solitaire… Too Darn Hot a connu une belle réussite avec ses premiers 2ans l’an passé et c’est le seul produit de l’étalon déclaré sous casaque “Wertheimer” à ce stade en 2024. Logique, puisque la ligne directrice de la maison est de faire appel à des sires ayant fait leurs preuves et, d’ailleurs, les frères Wertheimer lui enverront deux juments en 2025 suite à ses bons résultats avec sa première génération.

Mme de Pompadour (F2)

No Nay Never & Armande, par Sea the Stars

Pr. : Baron Édouard de Rothschild

El. : Écurie Skymarc Farm & Écurie de Meautry

« Armande est peut-être la poulinière la plus prometteuse du haras. […] Sa 2ans, par No Nay Never (Scat Daddy), est impressionnante », nous avait dit Nick Bell, directeur du haras de Meautry, lorsque nous l’avions contacté pour les croisements 2024, ajoutant qu’Armande « est peut-être la poulinière la plus prometteuse du haras. » La pouliche impressionnante est donc Mme de Pompadour, sœur de Mr Molière (K) (Kingman), gagnant du Prix de Saint-Patrick (L), et de Mlle Molière (K) (Kingman), invaincue pour ses deux premières sorties à 2ans puis cinquième du Prix d’Aumale (Gr3)… alors qu’il allait s’avérer qu’elle était malade. Engagée dans la Poule d’Essai et le Diane (Gr1), elle est à revoir en 2024.

Ezo Fuji (F2)

Lope de Vega & Malicieuse, par Galileo

Pr. : Flaxman Stables Ireland

El. : Suc. S. Niarchos

Splendide souche “Niarchos” ici ! Ezo Fuji (Lope de Vega) est issue de Malicieuse (Galileo), qui a montré de la précocité en se classant troisième du Six Perfections (L, à l’époque) et du Critérium de Vitesse (L). La jument a été vendue 775.000 € à Goffs l’an dernier dans le cadre de la “restructuration Niarchos”. Malicieuse est une sœur de Bago (Nashwan) et Maxios (Monsun), et descend donc de Coup de Génie (Mr Prospector), championne à 2ans, et de Coup de Folie (Halo), elle aussi bonne à 2ans et mère de Machiavellian (Mr Prospector) ou encore d’Exit to Nowhere (Irish River).

N. Tomyris (M2)

Golden Horde & Tomyris, par Invincible Spirit

Pr. : Nurlan Bizakov

El. : Sumbe

André Fabre a deux juniors issus de la première production du rapide Golden Horde (Lethal Force) à l’entraînement, tous deux pour Nurlan Bizakov/Sumbe. Et notamment un fils de Tomyris (Invincible Spirit), gagnante de Listed sur les 1.600m d’York au mois de mai de ses 3ans puis deux fois troisième de Gr3 sur 1.400m (Oak Tree Stakes et Sceptre Stakes). Au printemps de ses 3ans, elle a gagné les Chartwell Fillies Stakes (Gr3) sur 1.400m. On trouve de la tenue sous la deuxième mère, avec Rule of Law (Kingmambo), gagnant du St Leger, et Feed the Flame (K) (Kingman), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1), mais aussi de la vitesse et de la précocité avec Sacred Life (K) (Siyouni), invaincu à 2ans et gagnant du Prix Thomas Bryon (Gr3).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires