jeudi 20 juin 2024
AccueilInternationalArizona Blaze débloque le compteur de Sergei Prokofiev

Arizona Blaze débloque le compteur de Sergei Prokofiev

THE CURRAGH (IE), LUNDI

Arizona Blaze débloque le compteur de Sergei Prokofiev

Premier partant, premier gagnant. Sergei Prokofiev (Scat Daddy), l’un des favoris pour le titre de champion first crop sire, a bien démarré l’année grâce à Arizona Blaze qui, lundi, sur la ligne droite du Curragh, a remporté le maiden pour 2ans, coup d’envoi de la saison sur le gazon en Irlande. Le terrain était très lourd et le représentant d’Amo Racing et Giselle De Aguiar a animé les débats en pleine piste. Il a “fait le job”, comme un vieux routier, penchant un peu sur Rowdy Yeats (Make Believe) sans réellement le gêner, pour finalement s’imposer d’une franche longueur devant son contemporain précité alors que le Bolger Monotone (Verbal Dexterity) complétait le podium, cinq longueurs plus loin. Arizona Blaze, associé à David Egan, nouveau premier jockey d’Amo Racing, n’est probablement pas de la même classe que Bucanero Fuerte (Wootton Bassett) qui avait offert cette course l’an dernier à Amo Racing. Le chrono – 1’08’’60 sur 1.000m ! – ne nous indique pas grand-chose mais l’entraîneur du lauréat, David Murray, peut toutefois rêver de Royal Ascot : « Selon son jockey, il s’agit d’un très joli poulain, qui peut beaucoup progresser. Il n’a pas vraiment apprécié la piste pénible et sera meilleur en bon terrain. J’ajouterai que ce n’est pas un pur sprinter… »

Son père a gagné en avril

Arizona Blaze, élevé par Andrew Bengough, est passé deux fois en vente. Il a affiché 36.000 Gns foal à Tattersalls avant d’être revendu 82.000 £ (96.000 €) à la Goffs UK Premier Sale. Son père, Sergei Prokofiev, avait découvert les couleurs pour la casaque Coolmore en avril, sur la P.S.F. de Dundalk, et il avait ouvert son palmarès douze jours plus tard en terrain lourd à Navan avant de décrocher son black type avant la fin du mois de mai. Pas assez bon pour les Grs1, il a toutefois décroché les Cornwallis Stakes (Gr3) avec, à la clé, l’opportunité de débuter une carrière d’étalon même s’il n’a pas vraiment performé à 3ans. Whitsbury Manor Stud, maison spécialisée dans les étalons de vitesse, l’a proposé à 6.500 £ (7.600 €) et Sergei Prokofiev a obtenu une première génération de 121 juniors, suivie par une deuxième riche de 115 éléments. L’an dernier, ses yearlings ont affiché un prix moyen de 44.974 € pour 76 vendus.

La mère, Liberisque (Equiano), a remporté un handicap à 3ans alors qu’elle affichait 48 de rating et elle a bien démarré sa seconde carrière avec deux autres gagnants. La deuxième mère, Jane Austen (Galileo), a couru trois fois, s’adjugeant son plus beau fleuron à la fin de sa campagne de 3ans, dans les Finale Stakes (L), sur 2.400m.

Liberisque a un yearling par Harry Angel (Dark Angel) et elle a rendu visite à Blackbeard (No Nay Never) l’an dernier.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires