vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesCharme Doré repart du bon pied

Charme Doré repart du bon pied

Compiègne, mardi

Prix Durtain (L, Haies)

Charme Doré repart du bon pied

Après une décevante cinquième place dans le Prix Antoine de Palaminy (L), Charme Doré (Sommerabend) est arrivé prêt sur le Prix Durtain (L), suite à son hiver studieux dans les Pyrénées-Atlantiques. De retour sur les haies, spécialité dans laquelle il avait fini troisième du Prix des Platanes (L), le représentant de Mauricette et Frédéric de Sousa et de son entraîneur, Daniela Mele, est reparti du bon pied, s’imposant de cinq longueurs.

Charme Doré a patienté en cinquième position alors que Worth a Team (K) (Bow Creek) et Winstonpresident (It’s Gino) menaient avec une dizaine de longueurs d’avance sur le peloton. Il s’est rapproché à l’entrée de la ligne droite et, entre les deux dernières haies, il s’est lancé à la poursuite des fuyards, venant à leur hauteur pour franchir l’ultime obstacle. Sur le plat, il a bien prolongé son effort et s’est imposé brillamment devant Worth a Team et le rentrant Sultan Pierji (Ectot). Le favori, Winstonprésident, a commis plusieurs fautes et a cédé à la fin, concluant cinquième.

Un poulain d’avenir

Jockey de Charme Doré, Johnny Charron a déclaré au micro d’Equidia : « Son entraîneur lui a enlevé le bonnet, mais il n’est pas simple. Il ne comprend pas qu’il a un jockey sur le dos. Tout au long du parcours, il a été contré par Rue Barbizon. En face, nous avons attendu et je lui ai demandé d’avancer entre les deux dernières haies. Il a de la classe… Il avait d’ailleurs bien gagné à Dieppe en accélérant brillamment, et à Pau, c’était pareil. Mais il faut qu’il coure et, lorsqu’il va comprendre ce qu’on lui demande, il va être au bouton. C’est un cheval en devenir. »

Rentrée prometteuse de Sultan Pierji

Sultan Pierji a tracé un bon parcours le long de la corde, faisant mouvement en face et dans le tournant final. Entre les deux dernières haies, il n’a pas eu les coudées franches le long du rail extérieur, mais il a réussi à bien finir à la troisième place. Son entraîneur, Hugo Merienne, nous a déclaré : « Il court bien et a été un peu malheureux dans la ligne droite. C’est très bien pour l’avenir. Je vais voir ce que nous ferons, mais nous devrions rester sur Compiègne où il est mieux car il faut sauter régulièrement. C’est une bonne rentrée ! »

Le frère d’une placée à Auteuil à 3ans

Élevé par Chantal Becq, comme Pistache Doré (Sommerabend), vainqueur du Prix Stanley (L), et Horizon Doré (Dabirsim), un des meilleurs 3ans européens l’an dernier, gagnant notamment du Prix Eugène Adam et du Qatar Prix Dollar (Grs2) et troisième des Champion Stakes (Gr1), Charme Doré est un fils de Sommerabend (Shamardal), étalon au haras de Gelos, et de Surprise Dorée (King’s Best), une jument inédite, qui avait donné Alichan Dorée (Air Chief Marshal), gagnante de deux courses plates sur 2.000m et 2.100m et troisième du Prix Beaurepaire à Auteuil. Charme Doré est à ce jour le meilleur et le dernier produit de la poulinière qui a été enregistrée comme morte en 2023.

La troisième mère, Midnight Line (Kris S), a gagné un Gr2 sur 2.400m à Aqueduct et elle a terminé troisième des Oaks (Gr1). Elle a donné Communiqué (Casamento), lauréat de deux Grs2 sur 2.400m à Newmarket.

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Sommerabend

Monsun

Sommernacht

Shona

CHARME DORÉ (H4)

Kingmambo

King’s Best

Allegretta

Surprise Dorée

Cape Cross

Dunedin Star

Midnight Line

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires