mardi 16 avril 2024
AccueilCoursesChorail Debelair un tonton au bon moral

Chorail Debelair un tonton au bon moral

Auteuil, dimanche

Prix Tofano (Steeple, Classe 1)

Chorail Debelair un tonton au bon moral

« C’est un vieux tonton, il a eu des combats durs à 4ans… Il a couru tout l’hiver à Pau et il affrontait des rentrants aujourd’hui. Quand il a senti que les autres avaient besoin d’un bol d’air, cela lui a donné du courage », a expliqué Gabriel Leenders après la victoire facile de Choral Debelair (Chœur du Nord) dans le Prix Tofano (Steeple, Classe 1). Le “tonton” appartenant à Guillaume Lassaussaye et à son entraîneur a décroché la plus belle victoire de sa carrière dans l’épreuve. Attentiste derrière Icare du Seuil (Masked Marvel) et It’s in the Rain (Kapgarde), il est venu prendre un tout petit avantage au saut de l’avant-dernier obstacle, s’est détaché entre les deux dernières difficultés et a filé vers un facile succès, acquis par douze longueurs. Icare du Seuil est deuxième, lui qui avait fait une très grande rentrée à Pau en janvier, tandis que le rentrant It’s in the Rain pointe à la troisième place à deux longueurs.

Peut-être le Président… ou l’Anjou-Loire ?

Chorail Debelair arrivait du meeting de Pau, où il a couru à trois reprises et, durant l’été et l’automne, il avait été vu en province. Le cheval avait effectué sa première partie de saison 2023 sous l’entraînement de Guillaume Lassaussaye, qui l’a notamment présenté en cross, avant de revenir chez Gabriel Leenders. L’idée : qu’il s’amuse et prenne du plaisir ! Gabriel Leenders a ajouté : « Il a couru à Pau et cela a fait la différence face aux rentrants. Je pense qu’il faut mettre cette victoire en perspective. Mais cela nous fait très plaisir ! Guillaume Lassaussaye a fait du très bon travail avec lui l’an dernier, il l’a amené en cross pour lui redonner du cœur. À Pau, les courses étaient trop rapides pour lui. Pour la suite, pourquoi ne pas réfléchir au Prix du Président de la République, en lui donnant une course d’attente ? Ou pourquoi pas l’Anjou-Loire Challenge ? Comme c’est un vieux tonton, il faut qu’il s’amuse et nous ferons selon ce qui lui conviendra le plus ! »

La famille de Kitten Rock

Élevé par la Sarl Grouas, Chorail de Belair est un fils de Chœur du Nord, étalon au haras de Lignières, et de La Joncaille (Dolphin Street), gagnante de cinq courses modestes sur les haies en province. Il est le cinquième produit de la jument, qui a donné un autre gagnant en Sucaille (Sumitas), lauréate de trois courses à Auteuil, dont le Prix Alain Grimaux (Hdp) et bien connue des turfistes dans les handicaps sur la butte Mortemart. La Joncaille a un 3ans, Loulou Debelair (Voiladenuo), un 2ans, Fury de Belair (Chœur du Nord) et une yearling, Cora Debelair (Chœur du Nord), et a de nouveau rencontré Chœur du Nord en 2023. La deuxième mère, Eau Vive (Overskate), a couru une fois, à Divonnes, sans succès, et a donné Tagelovitch (Tagel), deuxième du Grand Prix Gaston Defferre (L, à l’époque). Elle est l’aïeule de Kitten Rock (Laverock), gagnant à 4ans d’un Gr3 sur les haies de Naas, avant de laisser un certain Max Dynamite à quatorze longueurs dans l’Irish Independent Hurdle (L, 3.200m). Il a aussi remporté le Limestone Lad Hurdle (Gr3) avant de devenir un cheval utile dans les handicaps.

Valanour

Voix du Nord

Dame Édith

Chœur du Nord

Cadoudal

Cardoudalle

Easy Horse

CHORAIL DEBELAIR (H7)

Bluebird

Dolphin Street

Or Vision

La Joncaille

Overskate

Eau Vive

Moonlight Serenade

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires