mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesKing Conti (K) décroche son billet pour l’"Alain du Breil"

King Conti (K) décroche son billet pour l’”Alain du Breil”

Auteuil, dimanche

Prix Virelan (L, Haies)

King Conti (K) décroche son billet pour l’”Alain du Breil”

Impressionnant lauréat du Prix Ventriloque pour sa rentrée, King Conti (K) (Pastorius) passait un vrai test dans le Prix Virelan (L), face à un lot très relevé. L’objectif était de savoir s’il restait en haies ou se dirigeait vers le steeple. Le poulain de Patrick Joubert a répondu à sa manière en gagnant avec brio, de bout en bout, “à la St Donats (K)”. Il a décroché son ticket pour le Prix Alain du Breil (Gr1).

Sous un violent orage et sur une piste nettement alourdie, King Conti a galopé aux premiers rangs avec Pistache Doré (Sommerabend). Il a parfaitement sauté alors que le tombé, Beau Castle (Castle du Berlais), l’a contrarié en liberté. Il a mené à un bon rythme et Pistache Doré a payé le fait de l’avoir titillé puisqu’il a fini cinquième. King Conti a haussé le ton à la sortie du tournant final. Entre les deux dernières haies, le rentrant de classe Kibboutz (K) (Spanish Moon) a entamé son effort. Sur le plat, ce dernier est arrivé à la hanche de King Conti, lequel l’a repoussé pour l’emporter d’une courte tête. Toujours bien placé, Zéphyr de Beaumont (Masked Marvel) a conclu troisième devant Hespéria (Clovis du Berlais), bonne finisseuse. 

Une lutte qui sera bénéfique

King Conti a eu à lutter pour la première fois dans cette Listed. Deux ans après St Donats, son mentor, Hugo Merienne, tient un autre 4ans de grand talent. Il nous a déclaré : « Il fait vraiment un truc dans ce terrain-là. Ce n’est pas évident. King Conti est encore un peu immature. J’avais dit à son jockey, James Reveley, de vraiment le respecter, car ce n’était pas un objectif. Nous courions pour savoir si nous allions vers le steeple ou si nous restions sur les haies. Nous avons encore de la marge avec lui. Je pense qu’il va se diriger sur le Prix Alain du Breil (Gr1). Nous verrons à l’automne pour le steeple. Il va monter sur cette course. Ça va lui faire du bien d’avoir lutté pour finir car il est toujours facile dans un parcours, même le matin. Il va monter là-dessus. Il a été embêté durant toute la route avec le cheval en liberté, mais il a su gérer, c’est très bien. Cela me rappelle une préparatoire au Prix Alain du Breil il y a deux ans [avec St Donats (K), ndlr]. »

Propriétaire-éleveur du lauréat, Patrick Joubert nous avait dit précédemment : « J’avais choisi Pastorius car c’était un magnifique étalon et son papier était excellent. J’ai voulu essayer, d’autant que tout est bien fait à la Hêtraie. Tous les ans, nous y emmenons des juments. La mère a une No Risk at All de 3ans qui est superbe. »

Rentrée pleine de promesses de Kibboutz

Après avoir patienté, Kibboutz a tracé une ligne droite très probante. Il a même fait galoper King Conti qui avait l’avantage d’avoir fait sa rentrée et son jockey, Kévin Nabet, l’a respecté. Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « Je suis très content. J’ai cru que nous allions gagner mais il s’en est fallu de peu. Il est deuxième, sans avoir beaucoup de courses au compteur. Comme le dit son jockey, Kibboutz a toujours un petit passage à vide en face, où il a du mal à accrocher les autres. Le poulain a tracé une très belle ligne droite, c’est une très bonne rentrée. Je pense que le raffermissement des pistes ne va pas le déranger. Il a un physique important, ce type de chevaux peut avoir plus de mal dans le terrain lourd. »

Zéphyr de Beaumont fait une belle entrée dans les Groupes

Zéphyr de Beaumont passait lui aussi un examen à ce niveau, après son succès dans le Prix Univers II (L). Il a été troisième du départ à l’arrivée et n’a pas pu mener comme il en a l’habitude. Son entraîneur, Alain Couétil, nous a déclaré : « Le poulain est à sa place. Il prouve qu’il est bon et devrait être encore meilleur à l’automne. Il recourra peut-être d’ici-là, si des courses faciles se présentent. Nous n’irons pas sur les Groupes dès le premier semestre. »

Le neveu de Silviniaco Conti et Galleo Conti (K)

Élevé par son propriétaire, Patrick Joubert, King Conti est un fils du regretté Pastorius (Soldier Hollow) et de la bonne Toscana Conti (Dom Alco), la propre sœur de Silviniaco Conti et gagnante des Prix Triquerville (L), Radio Paris et des Guilledines (Gr3 AQPS). C’est le frère de quatre autres gagnants en obstacle : Eva Conti (Coastal Path), Graziela Conti (Network), Harry Conti (Network) et Jad Conti (Authorized). Après King Conti, Toscana Conti a eu Lenza Conti (No Risk at All), une 3ans, et Molto Conti (Doctor Dino), un 2ans. La deuxième mère, Gazelle Lulu (Altayan), est renommée pour avoir donné Silviniaco Conti, double gagnant des King George VI Chase, du Bowl Chase et du Betfair Chase (Grs1) entre autres, Ucello Conti (Martaline), vainqueur du Prix Roger de Minvielle (L) et multiple placé de Groupe en steeple en France comme en Irlande et en Angleterre, Class Conti (K) (Poliglote), lequel a donné des promesses en début de carrière, et Galleo Conti (K) (Poliglote), gagnant du Prix des Platanes (L), deuxième du Prix Maurice Gillois et troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).

In the Wings

Soldier Hollow

Island Race

Pastorius

Monsun

Princess Li

Princess Dancer

KING CONTI (K) (H4)

Dom Pasquini

Dom Alco

Alconaca

Toscana Conti

Altayan

Gazelle Lulu

Tatiana Lulu

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires