mercredi 19 juin 2024
AccueilInternationalLa course qui fait tourner la filière

La course qui fait tourner la filière

ROSEHILL GARDENS (AU), SAMEDI

GOLDEN SLIPPER STAKES (Gr1)

La course qui fait tourner la filière

Une course ouverte aux 2ans, disputée en automne et programmée sur 1.200m, qui plus est sur un parcours assez particulier, a modifié la donne d’un élevage qui compte plus de 19.000 poulinières. Certes, la Melbourne Cup (Gr1) est la course qui arrête une nation, mais sans les européens – qui ont fourni 19 des 24 partants en 2023 –, elle n’existerait plus alors que les Golden Slipper (Gr1) font “bouillir la marmite” de toute la filière australienne. Les Golden Slipper offrent 5 MAU$ (3,01 M€) d’allocations, mais si son vainqueur est un futur étalon, sa valeur monte alors en flèche. Samedi, cela pourrait être le cas du favori, Strong Boy (Justify) qui, en cas de succès, rapporterait à ses propriétaires un bonus d’une valeur comprise entre 50 et 60 MAU$. Le poulain est issu d’une saillie à 66.000 $ (39.800 €) de Justify et il a été acheté pour 460.000 AU$ (276.500 €). Ses propriétaires ont déjà récolté 2,19 MAU$ (1,31 M€).

Les partants des Golden Slipper en détail

Cheval Père Tarif 2020 (€) Produits Prix achat (€) Gains (€) Entraîneur
Storm Boy Justify 39.800 82 276.500 1.310.000 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Fully Lit Hellbent 13.200 109 36.000 807.200 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Shangri La Express Alabama Express 16.600 114 132.600 432.700 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Rue de Royale Per Incanto 28.000 59 108.500 388.500 Tony & Calvin McEvoy
Traffic Warden Street Boss 16.600 59 Élevé 241.600 James Cummings
Straight Charge Written By 13.200 97 162.700 228.000 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Switzerland Snitzel 99.500 122 904.000 229.600 Chris Waller
Bodyguard I Am Invincible 126.000 136 964.500 181.200 Peter & Paul Snowden
Dublin Down Exceedance 23.200 95 223.000 166.200 Tony & Calvin McEvoy
Coleman Pierata 26.400 115 331.500 158.100 Matt Laurie
Holmes a Court Capitalist 26.400 171 512.500 131.900 Peter & Paul Snowden
Prost Snitzel 99.500 122 392.000 131.800 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Hayasugi Royal Meeting 6.700 60 28.600 980.000 Clinton McDonald
Lady of Camelot Wrytten Tycoon 46.500 153 Élevée 307.800 Gai Waterhouse & Adrian Bott
Manaal Tassort 6.700 100 Élevée 215.900 Michael Freedman
Eneeza Exceed and Excel 79.500 67 663.000 161.000 Peter G. Moody & Katherine Coleman
Espionage Zoustar 73.000 114 603.000 122.700 Gai Waterhouse & Adrian Bott

Un Justify pour le marché australien

Coolmore n’a pas hésité à faire une offre énorme afin de renforcer son rôle sur le marché. En 2023, le seul étalon Coolmore affichant un prix de saillie à six chiffres était le vétéran Fastnet Rock (Danehill) qui atteindra prochainement 23ans, alors qu’Home Affairs (I Am Invincible), après avoir sailli 203 juments en première saison à 110.000 AU$, avait vu son tarif baisser à 99.000 AU$, et Wootton Bassett (Iffraaj) à 93.500 AU$. Les premiers yearlings australiens de Wootton Bassett ont réalisé un festival, avec 50 sujets vendus au prix moyen de 377.400 AU$ (227.000 €). Reste que sa réussite en Europe (218 poulinières en 2023 à 150.000 €) pourrait empêcher un nouveau voyage dans l’hémisphère Sud. Même cas de figure pour Justify qui a affiché un prix moyen de 308.269 AU$ (188.000 €) pour 26 vendus. En 2023, le dernier lauréat de la Triple couronne a sailli pas moins de 222 juments et, cette année, il officie à un tarif privé. En 2006, Galileo (Sadler’s Wells) avait effectué son cinquième et dernier voyage en Australie lorsque son prix en Irlande était passé à 37.500 €.

L’option Snitzel

Coolmore pourrait également réussir une belle opération avec Switzerland (Snitzel) en cas de victoire dans les Golden Slipper. En effet, sur le marché, un jeune étalon par Snitzel (Redoute’s Choice) pourrait trouver sa place. Un Snitzel qui, en 2024, effectuera sa 19e saison d’étalon après avoir sailli 141 juments à 247.000 AU$ (148.500 €). Tête de liste des étalons à quatre reprises, Snitzel est représenté samedi par trois reproducteurs qui officient à plus de 50.000 AU$. À commencer par le pur sprinter Russian Revolution, qui a produit 11 gagnants de Groupe avec ses trois premières générations et qui est proposé à 88.000 AU$ (53.000 €). Mais aussi Shamus Award, qui officie à 60.500 AU$ (36.500 €) et produit bien (28 gagnants de Groupe en sept générations), alors que Trapeze Artist, champion des étalons de première production la saison dernière, affiche 55.000 AU$ (33.000). Il y a donc de la place pour un Snitzel gagnant des Golden Slipper, surtout après la première partie de saison en demi-teinte du lauréat de l’an dernier, Shinzo.

Quatre millionnaires au départ

Les 17 juniors déclarés partants dans la course de samedi à Rosehill Gardens nous offrent une photo panoramique de ce qu’est l’élevage australien. Quatorze sont passés sur un ring pour un chiffre d’affaires global de 5,33 M€. Quatre ont, à cette occasion, franchi le cap d’un million d’AU$ avec un top price de 1,6 MAU$ (964.500 €) pour Bodyguard (I Am Invincible). Switzerland a affiché 1,5 MAU$ (904.000 €) alors que la pouliche Eneeza (Exceed and Excel) a été achetée 1,1 MAU$ (663.000 €) par Kia Ora Stud. Quant au réserviste Espionage (Zoustar), il a coûté un million “tout pile” (603.000 €). Le prix moyen des quatorze 2ans qui sont passés en vente est de 380.000 € et le cumul de leurs gains s’élève à 5,44 M€.

Trois “nés et élevés”

Les candidats nés et élevés par leurs propriétaires sont au nombre de trois : le Godolphin Traffic Warden (Street Boss) et les pouliches Lady of Camelot (Written Tycoon) et Manaal (Tassort), gardées respectivement par Go Bloodstock et Emirates Park. Il y aura également au départ un autre junior représentant un seul propriétaire. Il s’agit de Straight Charge (Written By) qui portera la casaque de l’épouse de Yuesheng Zhang, les mêmes couleurs que celles de Yulong mais avec une toque rose. Le total des propriétaires associés sur un ou plusieurs partants se situe entre 140 et 150…

Les étalons australiens dominent

On dénombre deux produits issus d’étalons qui ont fait la navette de l’hémisphère Nord : Storm Boy et Traffic Warden. Mais le père de ce dernier, l’américain Street Boss (Street Cry), n’a pas effectué son retour aux États-Unis après avoir bouclé la saison 2022, surfant sur la vague de sa réussite australienne où il a notamment produit le gagnant de neuf Grs1 Anamoe, élu cheval de l’année au cours de la saison 2022/2023. La démonstration que l’Australie, dans le créneau vitesse et précocité, a développé ses propres lignes d’étalons…

Per Incanto et Royal Meeting, les européens

Samedi, les étalons représentés au départ du Gr1 élevés en Europe ne seront que deux mais ils n’ont jamais vu pour autant une poulinière sur le vieux continent. Per Incanto (Street Cry), élevé par les Italiens Emma et Paolo Agostini, s’était adjugé le Premio Tudini (Gr3) en sprinter de niveau international pour l’entraînement de Roberto Brogi, avant d’être acheté par Shadwell. Il n’a pas confirmé en Angleterre et aux États-Unis mais a trouvé son coin de paradis en Nouvelle-Zélande où il figure aujourd’hui parmi les meilleurs, après avoir donné 27 gagnants de Groupe, dont sept de Gr1. Son tarif est dès lors passé de 4.000 à 50.000 NZ$ (28.000 €). Dans les Golden Slipper, il sera représenté par Rue de Royale, qui fait figure de bon outsider. Royal Meeting (Invincible Spirit) a remporté le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) en 2018, alors qu’il n’avait pas connu la défaite. Mais il a ensuite connu des problèmes, ne parvenant plus à s’imposer en cinq sorties, à 3 et 4ans. Il était difficile à positionner sur le marché européen et est parti faire la monte en Australie, au Leneva Park, à 150 kilomètres de Melbourne. Il a 60 juniors conçus à 11.000 AU$ (6.700 €). Parmi eux, on retrouve la pouliche Hayasugi, achetée foal 47.500 (28.600 €). Elle a remporté trois Groupes dont les Blue Diamond (Gr1) pour 1,63 MAU$ (980.000 M€) et a permis à son père, dont elle est la seule gagnante, de s’installer en tête au classement par les gains des first crop sires. Malheureusement, samedi, elle s’élancera du 16 dans les stalles. Dès lors, il faudra que Jamie Kah, qui lui sera associée, fasse des miracles…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires