mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesLor Lagoon très sûrement

Lor Lagoon très sûrement

Toulouse, lundi

Prix de Lagrange (Maiden)

Lor Lagoon très sûrement

Deuxième du Prix de Baleix (Maiden) pour ses débuts, le 4 février, sur la P.S.F. de Pau, Lor Lagoon (Kool Kompany) faisait logiquement partie des favoris du Prix de Lagrange (Maiden), disputé lundi soir à Toulouse. Et il n’a pas déçu ses nombreux preneurs, s’imposant avec un réel brio.

L’élève et représentant de Lucarmada Sl (l’Espagnol David Ayensa) est bien sorti de sa stalle avant de rapidement prendre le contrôle de l’épreuve. Bien dans son rythme, le pensionnaire de Bruno de Montzey s’est facilement détaché de ses poursuivants lorsque son jockey, Alejandro Gutierrez Val, l’a sollicité à 300m du but. C’est avec quatre longueurs et demie d’avance que Lor Lagoon s’est imposé. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget Bruant (Le Havre) s’est emparé de la deuxième place, devant Wathab (Zelzal), troisième une longueur plus loin.

Direction la Poule espagnole

Bruno de Montzey nous a confié : « J’étais très confiant. Le poulain avait dévoilé de la qualité à 2ans avant de connaître un pépin de santé et de rester immobilisé. Il avait effectué de bons débuts à Pau, durant le meeting, puis avait bien travaillé il y a quelques jours sur le gazon en compagnie de Monaco Rules (Ruler of the World) [vainqueur de la première course de la réunion lundi à Toulouse, ndlr]. Je suis pleinement satisfait de son comportement. J’ai eu son propriétaire, monsieur Ayensa, qui est ravi lui aussi. Il veut désormais que nous visions la Poule espagnole. »

Le premier produit de la mère

Élevé par Lucarmada Sl, Lor Lagoon est un fils de Kool Kompany (Jeremy), étalon stationné à Clongiffen Stud en Irlande après avoir débuté en Epsagne à la Dehesa de Milagro, et de Haruka (Exceed and Excel), restée inédite. Lor Lagoon est le premier produit de la mère. Haurka a également un 2ans, Aivlis (Taj Mahal), à l’entraînement chez Bruno de Montzey. Elle a été saillie par Morandi en 2023.

La deuxième mère, Fusca (Lando), avait remporté cinq courses (dont ses deux premières sorties, en Allemagne), toutes sur 1.400m, entre 3ans et 5ans. Son meilleur produit est Fuscetta (Tiger Hill), lauréate de Listed à 2ans en Allemagne. Plus loin dans le pedigree, on trouve Furioso (Ballymoss), deuxième des Oaks (Gr1) et mère du Derby winner Teenoso (Youth), qui offrait une neuvième victoire dans le classique d’Epsom à Lester Piggott.

Danehill Dancer

Jeremy

Glint in her Eye

Kool Kompany

Indian Ridge

Absolutely Cool

Absolute Glee
LOR LAGOON (M3)

Danehill

Exceed and Excel

Patrona

Haruka

Lando

Fusca

Furiella

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires