mardi 25 juin 2024
AccueilInternationalMassive Sovereign s'offre le "Derby" en temps record 

Massive Sovereign s’offre le “Derby” en temps record 

SHA TIN (HK), DIMANCHE

HONG KONG DERBY

Massive Sovereign s’offre le “Derby” en temps record 

L’élevage européen a vécu un beau dimanche en Asie. Une heure et demie après le succès de Mad Cool (Dark Angel) dans le Takamatsunomiya Kinen (Gr1), l’ex-irlandais Massive Sovereign (No Nay Never) a remporté le Hong Kong Derby. Et ce dix ans après le succès de Designs on Rome (Holy Roman Emperor), le dernier lauréat de ce sommet façonné en Europe. Dans le dernier tournant, alors que Ka Ying Generation (Churchill) avait pris du champ sur ses rivaux après avoir animé la course à un train soutenu, Massive Sovereign était encore emmuré en queue de peloton. Zac Purton, son jockey, est alors parvenu à trouver l’ouverture alors que Ka Ying Star qui comptait encore cinq longueurs d’avance à 200m du poteau commençait à raccourcir ses foulées. Massive Sovereign s’est assuré le meilleur à 20m du poteau avant de repousser la fin de course de Galaxy Patch (Wandjina) qui se présentait pour la première fois sur plus de 1.400m. En réalisant un chrono de 1’59’’85, Massive Sovereign a battu un record de l’épreuve qui appartenait jusque-là à Golden Sixty (Medaglia d’Oro).

Vers la Queen Elizabeth II Cup

En Europe, Massive Sovereign n’avait jamais pris part à un Groupe en Europe. Il était nommé Broadhurst lorsqu’il était à l’entraînement chez Ballydoyle. Lors de sa dernière sortie pour l’entraînement d’Aidan O’Brien, il n’avait remporté qu’un gros handicap avec à la clé un rating de 102. Lors de ses débuts à Sha Tin, il a fait impression dans un handicap avant d’offrir un premier succès dans le Hong Kong Derby à son entraîneur, Dennis Yip : « Quand il est arrivé à Hongkong son jockey, Zac Purton, m’a envoyé la vidéo de sa dernière victoire irlandaise et il m’a dit qu’il le monterait avec plaisir… J’ai déjà fait l’engagement dans la Queen Elizabeth II Cup (Gr1). S’il récupère bien de cette victoire, il sera au départ ».

Le premier produit de la française Sweet Charity

Élevé par Lynch Bages et Summerhill, Massive Sovereign a été acheté 620.000 € à Goffs Orby et il est issu d’une poulinière française. Sa mère, Sweet Charity (Myboycharlie), élevée par Hubert Honoré, a gagné le Prix de Liancourt (L) sous l’entraînement de Nicolas Clément. Elle a été achetée 450.000 € à la vente de l’Arc avant de prendre la direction de la Californie où elle a ajouté à son CV une troisième place dans les Santa Ana Stakes (Gr2). Sweet Charity a effectué son retour en Europe après avoir été achetée 250.000 $ (231.000 €) à Keeneland January en 2019. Massive Sovereign est le premier produit de Sweet Charity, suivi par la pouliche de 3ans Love Comedy (No Nay Never) qui s’est imposée lors de ses débuts au Japon. La deuxième mère, Sapfo (Peintre Célèbre), a gagné deux courses pour la casaque Marinopoulos et elle a produit quatre autres gagnants. C’est une demi-sœur d’Aktoria (Canford Cliffs) qui a gagné le Prix Six Perfection (L à l’époque) et a produit le lauréat du Prix Greffulhe (Gr3) Greenland (Saxon Warrior).

Sweet Charity a une 2ans par No Nay Never (Scat Daddy) et une yearling par le même étalon américain.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires