mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesRetour Altipan

Retour Altipan

Saint-Cloud, jeudi

Prix Altipan (L)

Marhaba Ya Sanafi lance sa saison de la meilleure des façons

Marhaba Ya Sanafi (Muhaarar), le gagnant de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) en 2023, a fait une rentrée très convaincante dans le Prix Altipan (L). Le représentant de Jaber Abdullah n’avait plus couru depuis sa tentative infructueuse dans le Bahrain International Trophy le 17 novembre. Jeudi à Saint-Cloud, il retrouvait le mile. Et sur sa distance de prédilection, il a renoué avec le succès et montré qu’il faudrait compter sur lui dans les belles épreuves cette année, à commencer par le Prix Edmond Blanc (Gr3), le 1er avril sur cette piste.

Ils n’étaient finalement plus que sept à prendre le départ après qu’Anthorus (Territories) a été déclaré non-partant suite à des douleurs à l’encolure. Sous la selle de Mickaël Barzalona, Marhaba Ya Sanafi a pris un excellent départ, tout comme Topgear (K) (Wootton Bassett) qui s’est installé en tête de l’épreuve. Le pensionnaire d’Andreas Schutz a pu bénéficier de son sillage, bien à l’abri le long de la lice. Il a abordé le dernier tournant en étant bien posé sur la main de son jockey et a un peu tardé à trouver le passage. Mais une fois bien équilibré, Marhaba Ya Sanafi a placé une longue accélération pour revenir sur Topgear et le devancer facilement d’une longueur et un quart. Venu à l’extérieur, American Flag (K) (Wootton Bassett), favori de la course, est un peu décevant, même s’il s’est montré courageux pour venir arracher la troisième place à Half Half (Anodin), deux longueurs plus loin. Sur le chemin des balances, Mickaël Barzalona, son jockey, a déclaré au micro d’Equidia : « Les impressions sont bonnes. Nous avons bénéficié d’un parcours limpide. C’est toujours important quand ils font des grosses rentrées. Marhaba Ya Sanafi a pu voyager en dedans. Il a mis du temps pour trouver le passage mais il a gagné sans prendre dur. C’est important pour le moral. On est encore loin de son niveau dans la Poule mais il va monter en puissance. Pour le moment, il fait ce qu’on lui demande, et de bonne façon. »

Vers les Grs1 en passant par le Prix Edmond Blanc

Après la Poule, Marhaba Ya Sanafi a prix la troisième place du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Cette performance est rehaussée par le fait que le poulain évoluait hors distance. Andreas Schutz, son entraîneur, nous a confié : « Le fait de revenir sur 1.600m semble être une bonne décision. Dans le Bahrain International Trophy, il a montré que les 2.000m étaient un peu longs. Je suis très content de sa performance aujourd’hui. L’an dernier, il avait bien fait dès le début de la saison. Nous souhaitions rentrer aujourd’hui pour commencer à l’amener vers les Grs1. Nous pourrions désormais nous diriger vers le Prix Edmond Blanc, d’autant plus qu’il montre aujourd’hui ne pas avoir de problème corde à gauche. Après le Prix Edmond Blanc, nous aviserons… Il y a l’Ispahan ou peut-être un autre Gr1, sur 1.600m. Concernant le Jacques Le Marois, il évoluait en ligne droite, ce qui est un autre sport, et il n’avait pas couru depuis le Jockey Club. Or, je crois qu’il a besoin de courir de façon pas trop espacée car, le matin, il fait le minimum. Si je l’entraîne avec un cheval de petite valeur, il faut malgré tout le solliciter ! Il progresse vraiment avec les courses. Marhaba Ya Sanafi a passé un très bon hiver, il a toujours gardé beau poil et n’a pas manqué un seul jour de travail. Nous sommes très contents. Il aime le terrain lourd et n’était qu’à 80 %. »

Bonne rentrée pour Topgear

Topgear restait sur une onzième place dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1). Et pour sa rentrée dans le Prix Altipan, et sa première sortie pour Christopher Head, le poulain s’est comporté de très belle manière. Tout comme Marhaba Ya Sanafi, il montre aussi qu’il faudra composer avec lui dans les bonnes courses cette année. Après la course, Christopher Head nous a dit : « Topgear est un très bon cheval. Son jockey l’a parfaitement monté et il est battu par un cheval de classe. C’est de très bon augure pour la suite. Nous allons discuter avec tout son entourage avant de décider de la suite. »

American Flag va monter sur cette sortie

À 2ans et 3ans, American Flag a fait preuve d’un très beau potentiel en remportant notamment le Prix de Fontainebleau (Gr3) dans un éclair de classe.  Il était le logique favori de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) dans lequel il n’a pu faire mieux que quatrième. À la suite de cette performance, le poulain n’a plus été capable de repasser le poteau en tête. Il réalise donc sa meilleure performance depuis ce classique et devrait logiquement monter sur cette sortie. Yann Barberot, son entraîneur, nous a appris : « Il n’avait pas vu le gazon cette année, et, aujourd’hui, cela colle aux pattes. Sa rentrée est correcte. Il a manqué un peu de cardio, demandant à prendre un bol d’air à l’entrée de la ligne droite – malheureusement au mauvais moment – avant de bien repartir. C’est positif. »

Un petit-fils d’une placée des Lancashire Oaks

Élevé par Rabbah Bloodstock, Marhaba Ya Sanafi est un fils de Muhaarar (Oasis Dream), stationné au haras du Petit Tellier, et de Danega (Galileo), une jument restée inédite. Marhaba Ya Sanafi est son troisième produit et son deuxième gagnant après Mofridge (Iffraaj), lauréat à 3ans en Allemagne. Elle a une 3ans, Sanafi Sister (Acclamation), à l’entraînement chez Eoghan O’Neill, qui a couru une fois en Irlande sans se placer, un yearling par Hello Youmzain (Kodiac) adjugé 32.000 € lors de la vente de Goffs de novembre et a été saillie par Minzal (Mehmas) en 2023. Rabbah Bloodstock a acheté Danega pour 58.000 Gns en décembre 2016… avant de la revendre 16.000 € en décembre dernier à Goffs. Le bon était signé par Duncan McGregor. La deuxième mère, Danelissima (Danehill), a remporté à 3ans les Noblesse Stakes (Gr3) de Naas et elle s’est classée troisième des Lancashire Oaks (Gr2) à Haydock. Elle est la mère de trois gagnants dont Fergus Mclver (Sadler’s Wells), lauréat d’une épreuve sur 2.000m au Curragh et deuxième des Ballysax Stakes (Gr3), à Leopardstown. Marhaba Ya Sanafi est un descendant de La Meilleure (Lord Gayle), la célèbre poulinière de Jim Bolger, mère de Sholokhov (Sadler’s Wells), gagnant du Gran Criterium (Gr1). Elle est l’aïeule de très nombreux black types, dont Skitter Scatter (Moyglare Stud Stakes, Gr1), Subjectivist (Ascot Gold Cup & Prix Royal-Oak, Grs1), Sir Ron Priestley (2e du St Leger, Gr1), Intense Focus (Dewhurst Stakes, Gr1), Soldier of Fortune (Coronation Cup & Derby d’Irlande, Grs1)…

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 43’’29

De 1.000m à 600m : 27’’52

De 600m à 400m : 12’’74

De 400m à 200m : 12’’62

De 200m à l’arrivée : 13’’51

Temps total : 1’49’’68

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Muhaarar

Linamix

Tahrir

Miss Sacha

MARHABA YA SANAFI (M4)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Danega

Danehill

Danelissima

Zavaleta

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires