vendredi 14 juin 2024
AccueilInternationalWilliam Buick prêt pour le Palio

William Buick prêt pour le Palio

Meydan (AE), samedi

Du côté des Listeds pour 3ans

William Buick prêt pour le Palio

Deux Listeds étaient au programme du Super Saturday, toutes deux pour les 3ans. Et les Jumeirah 1.000 Guinées (L, 1.600m) nous ont offert l’image du jour ! William Buick s’est imposé façon “Palio” avec l’invaincue Cinderella’s Dream (Shamardal), se retrouvant sans étriers dans le tournant. Dans une course qui n’a pas roulé, la représentante de Godolphin n’a cessé de tirer en début de parcours… et sa selle a fini par avancer ! William Buick a donc fait le choix de retirer les étriers dans le tournant et la pouliche était tellement au-dessus du lot qu’elle s’est non seulement imposée, mais qui plus est par cinq longueurs et demie ! Geologist (Territories), pensionnaire d’Amy Murphy, est deuxième, une longueur et demie devant Yamamah (Masar).

Cinderella’s Dream de plus en plus impressionnante

Cinderella’s Dream est entraînée par Charlie Appleby et reste invaincue en quatre sorties. Elle ne s’était jamais imposée avec une telle marge. William Buick a expliqué : « Elle a été brillante très vite et elle n’est pas très épaisse donc, quand elle s’est mise à tirer, la selle a fini par avancer. Dans le tournant, elle a avancé et j’étais déséquilibré donc j’ai pensé que l’option la plus sûre était d’enlever les étriers. Elle a réussi à s’imposer malgré tout. Cela a été un peu du rodéo ! Elle progresse, a gagné comme elle l’a voulu. » Charlie Appleby, quant à lui, a plaisanté lorsqu’il lui a été signalé que tout ne s’était pas passé comme prévu durant le parcours : « Mais non, cela a toujours été le plan (rires) ! La pouliche a montré son talent et William aussi. […] Nous n’avons pas de plan défini pour la suite. La gagnante de cette course l’an dernier [Mawj, ndlr] a ensuite gagné les 1.000 Guinées de Newmarket. Je n’affirme pas qu’elle est assez bonne pour faire cela aussi mais elle devrait certainement suivre cette route et prendre part à une de ces épreuves. » Cinderella’s Dream est engagée dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

Élevée par Godolphin, elle est issue de la très petite et dernière génération du grand étalon Shamardal (Giant’s Causeway) qui a produit quatre-vingt-trois lauréats de Groupe dont les reproducteurs de haut niveau que sont Lope de Vega et Blue Point, ainsi que les jeunes sires et très attendus Pinatubo, Victor Ludorum et Earthlight. La mère, Espadrille (Dubawi), a été achetée 800.000 Gns (985.000 €) à Tattersalls December Foal Sale en 2015. Lauréate à deux reprises en quatre tentatives, elle a eu un autre produit avant Cinderella’s Dream et est morte en 2023, laissant une 2ans par Farhh (Pivotal). La deuxième mère, High Heeled (High Chaparral), a remporté le St Simon Stakes (Gr3) et s’est classée troisième des Oaks (Gr1) et de la Coronation Cup (Gr1), face aux mâles. Elle a donné quatre gagnants dont Pabouche (Shamardal) qui a remporté une Listed en Allemagne pour l’entraînement d’Henri-Alex Pantall.

Legend of Time reste invaincu à Meydan

Trois courses, trois victoires lors du Carnival de Meydan… Legend of Time (Sea the Stars) est resté invaincu du côté de Dubaï et le 3ans de Godolphin laisse une forte impression dans le Jumeirah Classic (L). Dans la ligne droite, on n’a vu que lui. Le pensionnaire de Charlie Appleby n’a pas eu à forcer son talent pour s’extirper de la corde et placer son accélération, emmené par sa grande et belle action. Il s’impose en sifflotant de quatre longueurs trois quarts devant son camarade de couleurs Musical Act (Dark Angel). L’argentin d’origine (Orpen) doit, de nouveau, se contenter d’une place lors du Carnival, se classant troisième à deux longueurs un quart.

Legend of Time était confié à William Buick qui, cette fois, n’a pas eu à enlever les étriers ! Le poulain a assurément des moyens. Il s’était imposé de peu mais plaisamment lors de ses débuts à Kempton, en septembre 2023, avant d’échouer à Newmarket dans les Tattersalls Stakes (Gr3) trois semaines plus tard, soit le seul échec de sa carrière. Le pensionnaire de Charlie Appleby est certainement un poulain de Groupe, mais nous allons probablement devoir attendre un peu de le revoir en Europe puisqu’il devrait être dirigé vers une campagne américaine, avec le Belmont Derby (Gr1, en juillet) puis le Saratoga Derby (Gr1, en août).

Élevé par Lordship Stud et Sunderland Holdings, Legend of Time a été acheté 150.000 Gns (182.500 €) lors du book 2 de Tattersalls. La mère, Kissable (Danehill Dancer), troisième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) à 2ans, a fait carrière aux États-Unis à 4 et 5ans, remportant notamment une Listed à Saratoga. Elle a donné cinq gagnants dont Loving Dream (Gleneagles) qui a connu son jour de gloire dans le Prix de Royallieu (Gr1). Kissable a un 2ans par Pinatubo (Shamardal), une yearling par Night of Thunder (Dubawi) et a rencontré Sea the Stars en 2023.

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires