dimanche 19 mai 2024
AccueilInternationalArcandi résiste aux français

Arcandi résiste aux français

DÜSSELDORF (DE), DIMANCHE

FRÜHJAHRS – MEILE (Gr3)

Arcandi résiste aux français

Deux sorties en France ont fait le plus grand bien à Arcandi (Zarak), placé dans des Groupes de bonne facture, à 2ans. Dimanche, le terrain moins lourd que dans le Prix Altipan (L) a joué en faveur du pensionnaire de Peter Schiergen. Il remporte le Frühjahrs-Meile (Gr3), premier Groupe de la saison allemande. Après avoir attendu au sein du peloton, le représentant du Gestüt Ebbesloh est venu en pleine piste pour s’imposer d’une encolure devant le tenant du titre, See Hector (Counterattack). Le français Gamestop (Lope de Vega) a eu un bon parcours, caché derrière les animateurs, et il a fait illusion à 200m du poteau. Mais Gamestop a un peu baissé de pied, devant s’incliner face à Best Lightning (Sidestep) pour la troisième place. L’autre français, American Flag (Wootton Bassett), favori, s’est retrouvé coincé dans le peloton et n’a pu accélérer, échouant à la cinquième place.

Un cheval doué mais difficile

Arcandi a été castré après sa deuxième place dans le Dr Busch Memorial (Gr3) derrière le bon anglais Brave Emperor (Sioux Nation) et il est resté éloigné des pistes presque dix mois. Son entraîneur, Peter Schiergen, a déclaré à nos confrères de GaloppOnline : « Ce n’est pas un cheval facile et il faut faire preuve de patience avec lui. Toute l’équipe a fait du bon travail et Sybille Vogt l’a bien monté. Il possède de la classe et cette course était son objectif. Il est engagé dans le Badener Meile (Gr3)… »

Un petit-fils de la jument de cœur de Larissa Kneip

Élevé par le Gestüt Ebbesloh, Arcandi est le 15e gagnant de Groupe de Zarak (Dubawi), étalon au haras de Bonneval. Il officiait à 12.000 € lors de la conception. Sa mère, Santanna (Country Reel), a gagné deux courses à 2ans, à Nantes et Pornichet. Acquise 10.000 € par Wilhelm Feldmann à la vente de février 2017, elle passait en tant que pouliche sortant de l’entraînement, elle est partie pour l’Allemagne où elle a donné deux autres gagnants. Santanna a une pouliche de 2ans par Reliable Man (Dalakhani) exportée en République tchèque, une yearling par Protectionist (Monsun) et une foal par Ghaiyyath (Dubawi).

La deuxième mère, Anna Simona (Slip Anchor), était la jument de cœur de Larissa Kneip. Elle a donné pas moins de huit vainqueurs ! C’est le cas de Bibock (Refuse to Bend), lauréat de pas moins de 15 courses en Italie, de Willie the Whipper (Whipper), deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), d’Anna Magnolia (Makfi), gagnant de Listed et deuxième du Großer Preis des Gestüts Ammerland (Gr3), et de Jackfinbar (Whipper), lauréat du Prix de Lutèce (Gr3). C’est la grande famille des “A” du Gestüt Röttgen.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires