lundi 17 juin 2024
AccueilCoursesCalandagan renverse la hiérarchie

Calandagan renverse la hiérarchie

Longchamp, dimanche

Prix Noailles (Gr3)

1er CALANDAGAN

2e BRIGHT PICTURE

3e TRAFALGAR SQUARE

Calandagan renverse la hiérarchie

Cette année, le Prix Noailles (Gr3) faisait la part belle aux hongres, les trois premiers de la course ayant perdu leurs attributs ! La ligne du Prix François Mathet (L), disputé le 16 mars à Saint-Cloud, a également répété, Calandagan (Gleneagles) prenant sa revanche sur un Bright Picture (K) (Intello) assez malheureux dans la phase finale et qui l’avait devancé à la mi-mars.

Une grosse accélération

Durant le parcours, Calandagan a été placé en dernière position par Stéphane Pasquier, dans une course emmenée par le visiteur (mais français d’élevage) Black Run (Nathaniel). Venant en progression côté corde, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan a ensuite placé une grosse accélération. Gêné à l’entrée de la ligne droite par Trafalgar Square (Kendargent), Bright Picture est venu placer une pointe à l’extérieur de Calandagan. Repartant finalement sous cette attaque, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard est allé chercher une solide victoire, signant les meilleurs temps partiels pour finir. Bright Picture est deuxième une longueur et demie plus loin. Confirmant une nouvelle fois sa grande constance, Trafalgar Square complète le podium.

Le plan a fonctionné

Francis-Henri Graffard a déclaré : « Je suis satisfait. Calandagan est un poulain qui peut accélérer fort. Il s’est bien relancé lorsqu’il a été attaqué et c’est ce qui m’a plu. Il est intéressant. C’est une super leçon et c’est exactement ce que nous voulions voir. Le terrain était très pénible l’autre jour à Saint-Cloud mais le cheval était bien monté sur cette tentative. C’est un élément de bon terrain, donc la suite va être intéressante. Je ne sais pas encore ce que nous allons faire à l’avenir, mais la distance n’est pas un problème car il est serein désormais… »

Au micro d’Equidia, Stéphane Pasquier a ajouté : « J’avais les ordres de monter en retrait. Calandagan est peu ” maniéré ” et pas facile. Il peut en effet être un peu allant et aller par à-coups. Cela s’est bien passé, nous étions un peu en retrait. Je n’étais pas inquiet car je le connais, je sais qu’il est capable d’accélérer. J’ai eu la chance de pouvoir ” filer ” les chevaux en dedans et ainsi faire moins de chemin que les autres. Je suis essoufflé, il a beaucoup penché ! Le poulain a surgi au bon moment, il fait quelque chose de très bien. Il accélère fort. »

Bright Picture n’a pas été très chanceux

Jusque-là invaincu, Bright Picture a perdu ce statut. Il est tombé sur un Calandagan peut-être plus fort aujourd’hui. Pierre-Yves Bureau, manager de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « ll n’a pas été très heureux mais le gagnant est certainement aussi un bon poulain. Le point positif est que la ligne du Prix François Mathet répète, sachant que la course s’était disputée dans des conditions assez extrêmes : les chevaux n’ont donc pas “souffert” de cette sortie. Bright Picture n’a pas eu le parcours le plus limpide aujourd’hui, mais il court très bien. Bien que devant faire les extérieurs, il trace une bonne ligne droite.. Nous verrons s’il y aura une “belle” avec Calandagan ! »

De la satisfaction dans le clan de Trafalgar Square

Le poulain d’Hugo et Pierre Pilarski et de Gousserie Racing a couru tous les mois depuis ses débuts effectués à la fin du mois d’octobre à Borély. Il répète sa performance du Prix François Mathet. Peut-être un peu en dessous des deux premiers, il n’en est pas moins très régulier. Son entraîneur, Patrice Cottier, nous a confié : « Nous sommes pleinement satisfaits de sa performance. Le poulain a été avantagé par le raffermissement de la piste. Nous allons voir comment il récupère et nous déciderons d’un futur engagement avec ses propriétaires. En tout cas, c’est vraiment bien ce qu’il réalise aujourd’hui… »

Un fils de la bonne jument de tenue Calayana

Élevé par son propriétaire, Calandagan est un fils de Gleneagles (Galileo), étalon de Coolmore, qui donne à cette occasion son 23e gagnant de Groupe.

Sa mère Calayana (Sinndar) est lauréate de deux épreuves sur la distance et deuxième d’un Prix Minerve (Gr3). Au haras, cette dernière a déjà donné naissance à Caliyza (Le Havre), lauréate à deux reprises en 41,5 de valeur, également sur longues distances, et qui est inscrite au catalogue de la vente d’élevage Arqana. On doit à Calayana une 2ans par New Bay (Dubawi), à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard. Elle a été saillie par Palace Pier (Kingman) en 2023. Clariyn (Acclamation), la deuxième mère, s’est classée quatrième du Prix Coronation (L). Cinq de ses produits ont couru et deux ont gagné : Calayana et Clyde (Territorries), lauréat des 2.000 Guinées polonaises par sept longueurs. Acquise 18.000 € (bon signé par AGB Agency), elle a ensuite produit pour Sebastien Desmontils et l’écurie Brillantissime. 

Sous la troisième mère, on retrouve Canndal (Medicean), deuxième des Invitational Stakes (Gr1), à Belmont Park (US) pour l’entraînement de Mikel Delzangles. La quatrième mère a produit le classique Clodovil (Danehill) sous couleurs Lagardère. 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’’13’56

De 1.000m à 600m : 25’24

De 600m à 400m : 12’17

De 400m à 200m : 11’66

De 200m à l’arrivée : 11’69

Temps total : 1’55’’25

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Gleneagles

Storm Cat

You’resothrilling

Mariah’s Storm

CALANDAGAN (H3)

Grand Lodge

Sinndar

Sinntara

Calayana

Acclamation

Clariyn

Clodovina

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires