mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesCelty du Kalon ne manque pas de cœur

Celty du Kalon ne manque pas de cœur

Auteuil, samedi

Prix des Charentes (Haies, Classe 1)

Celty du Kalon ne manque pas de cœur

Celty du Kalon (Muhtathir) a fait preuve de courage et de classe pour venir remporter le Prix des Charentes (Haies, Classe 1). La pensionnaire de Jérôme Delaunay a mené le peloton de chasse dans une course où Ocre (Jeu St Éloi) a mené, détachée de quelques longueurs. À la moitié de la ligne d’en face, Celty du Kalon est arrivée dans le sillage de l’animatrice, avant de se décaler à l’amorce du tournant final pour venir sur une deuxième ligne à l’extérieur. Ocre avait encore l’avantage au saut de la dernière haie mais, sur le plat, Celty du Kalon est passée à l’attaque et a fini par lui prendre trois quarts de longueur au passage du poteau. Il y a eu ces deux pouliches et les autres, Fiction du Berlais (Masked Marvel) pointant troisième à sept longueurs et demie.

Celty du Kalon renoue avec la victoire, elle qui avait ouvert son palmarès dans un très bon style en septembre 2023 à Clairefontaine. La représentante de Magali de Kerpezdron avait conclu sa saison par une quatrième place dans le Haras d’Étreham – Prix Magalen Bryant – Prix Bournosienne (Gr2) survolé par Kamsinea (Kamsin) mais dans une arrivée serrée pour la deuxième place. Pour sa rentrée, elle s’était classée troisième, à distance, du Prix Turco (Haies, Classe 2). Joint par téléphone, Jérôme Delaunay nous a dit : « Je l’adore ! Elle était un peu courte pour sa rentrée car elle n’avait pas été au gazon. Depuis sa rentrée, elle était plus belle et parfaite. Elle avait besoin de cette course. Aujourd’hui, elle était plus calme en se rendant au départ. C’est une bonne pouliche. Elle a besoin de s’endurcir, mais elle va faire de belles choses. Elle devrait aller sur le Prix d’Arles (L). »

La sœur d’Azura du Kalon

Élevée dans les Côtes-d’Armor par Magali et Erwan de Kerpezdron, Celty du Kalon est une fille de Muhtathir (Elmaamul) et de la prolifique Ville Valio (Poliglote), gagnante en plat à Landivisiau en débutant sur 2.150m. C’est la sœur de huit vainqueurs : Azura du Kalon (Tiger Groom), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3), First of All (No Risk at All), vainqueur de cinq Groupes sur les obstacles italiens, dont le Gran Steeple d’Europa et deuxième du Gran Premio di Merano (Grs1), Arkalon (Tiger Groom), double gagnant de Gr2 sur les haies de Milan, Darkalon (Tiger Groom), deuxième de Listed sur les haies de Merano, Poligroom (Tiger Groom), lauréat sur les haies d’Auteuil, Veni Vicci (Tiger Groom), gagnant sur les haies de Pau et de Saint-Brieuc, Pretty du Kalon (Nicobar), vainqueur sur le steeple d’Argentan, et Kalianthus (Alianthus), lauréat sur le steeple de Questembert. Après Celty du Kalon, Ville Valio a eu Botervia du Kalon (Bathyrhon), une 3ans à l’entraînement chez Jérôme Delaunay, et Kalon Glaz (Bathyrhon), un yearling. Elle a rencontré Clovis du Berlais (King’s Theatre) en 2023.

La troisième mère, Kadouville (Kaldoun), a terminé troisième du Vase d’Argent (L). Elle a produit Kadance Ville (Fabulous Dancer), gagnante du Prix André Baboin (Gr3).

Diesis

Elmaamul

Modena

Muhtathir

Al Nasr

Majmu

Affirmative Fable

CELTY DU KALON (F4)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Ville Valio

Exit to Nowhere

Exit to Ville

Kadouville

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires